Maroc

Revue de presse: Le transport public en commun menace d’une grève générale…

revue-presse-maroc

revue-presse-marocVoici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce vendredi 06 décembre:

*ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.

– Le transport public en commun menace d’une grève générale. Les transporteurs publics routiers de personnes ont menacé d’observer une grève générale après la décision du comité national du transport de ne pas renouveler les agréments expirés, exploités par les personnes physiques. Ces agréments se renouvellent normalement chaque sept ans.

– 70.000 marocains donneurs du sang en 2013. Le Maroc a célébré jeudi la journée nationale de don du sang qui offre une occasion pour rendre hommage à celles et ceux qui donnent d’eux-mêmes en offrant de leur sang pour contribuer à la sauvegarde de vies humaines. Cette journée a été une occasion de rallier de nouveaux volontaires, dont le nombre a atteint 70.565 en 2013.

*AL ALAM:.

– Prime de renonciation aux agréments vilipendée par les conseillers parlementaires. L’institution d’une prime de renonciation à l’agrément des services publics de transports en commun de voyageurs sur route, comme prévue par le projet de loi de Finances pour 2014, a été l’objet des critiques virulentes au cours de la réunion de la commission des finances à la Chambre des conseillers. Selon un intervenant, le gouvernement devrait verser 365 millions de centimes à une chanteuse pour récupérer 3 agréments et 290 millions de centimes à un joueur de foot pour deux agréments. Selon le texte, le coût de cette opération s’élève, au titre de la période 2014-2016 à 930 MDH.

– Des huiles algériennes périmées inondent le marché marocain. Des sources concordantes ont indiqué que les marchés de l’Oriental ont été inondés ces dernières semaines par de grandes quantités d’huiles en provenance de l’Algérie. Leur date de péremption étant passée, ces huiles sont gravement délétères.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– SM le Roi Mohammed VI a exprimé « la profonde préoccupation que nous ressentons au Royaume du Maroc » au sujet de la signature prochaine entre l’Etat du Vatican et Israël d’un projet d’avenant à un accord signé en 1993 entre les deux parties portant sur le patrimoine de l’Eglise catholique dans la ville d’Al Qods occupée, selon un communiqué du Cabinet Royal.

– Réaction de la Jeunesse ittihadie au projet de loi de Finances 2014. Abdelaziz Aboudi a mis l’accent sur la nécessité de réduire le montant des comptes spéciaux et de les intégrer dans le budget général. Abdelaziz Fatihi pense que « les trois lois de finances n’ont réalisé même pas 10 pc des engagements donnés dans le programme gouvernemental ». Hasna Abouzid, elle, estime que le gouvernement n’a pas trouvé les compétences appropriées pour décliner une vision claire sur la politique économique.

– Bourita appelle l’Algérie à éviter les faux-semblants concernant la normalisation des relations bilatérales. Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, a appelé mercredi à Londres l’Algérie à assumer pleinement ses responsabilités et à éviter les faux-semblants concernant la normalisation des relations bilatérales et la question du Sahara.

*ASSABAH:.

– Gestion du dossier des élections: l’Intérieur et le PJD en crise. Selon des sources du journal, la raison ayant provoqué cette crise serait l’éclipse de Benkirane en ce qui concerne l’adoption de lois et la fixation des agendas et dates des échéances électorales prochaines contre un retour en force du ministère de l’Intérieur. Cette tendance avait toujours été désavouée par des dirigeants PJD, qui n’avaient pas cessé de tenter d’écarter l’Intérieur du dossier des élections.

– Les véhicules de service coutent 10 milliards de DH à l’Etat. Leur nombre au Maroc a atteint 115.000 au moment où les grandes puissances dans le monde ne disposent pas de plus de 70.000 unités.

– La couverture en médecins et infirmiers au-dessous de la ligne rouge, selon un rapport de l’Organisation démocratique du travail. Des revendications pour recruter 400.000 médecins et infirmiers et faire fonctionner 200 centres ruraux en suspens.

*AL HARAKA:.

– SM le Roi Mohammed VI a exprimé « la profonde préoccupation que nous ressentons au Royaume du Maroc » au sujet de la signature prochaine entre l’Etat du Vatican et Israël d’un projet d’avenant à un accord signé en 1993 entre les deux parties portant sur le patrimoine de l’Eglise catholique dans la ville d’Al Qods occupée, selon un communiqué du Cabinet Royal.

– Laenser: l’approche de développement intégré requiert des interlocuteurs ayant le pouvoir de décision. S’exprimant lors de la cinquième table ronde de l’Organisation de coopération et de développement économiques, le secrétaire général du parti MP, Mohamed Laenser, a déclaré que « l’approche de développement intégré exige des interlocuteurs locaux dotés du pouvoir de décision et des ressources ». – Santé: pas de rupture d’Albumine. Le ministère de la Santé a affirmé jeudi qu’il n’y a pas de rupture d’Albumine et le stock de sécurité permet de répondre aux besoins des malades. L’Albumine n’est utilisée qu’en alternative thérapeutique au plasma frais congelé qui ne souffre d’aucune insuffisance.

*ATTAJDID:.

– Le PJD jette la lumière sur les dysfonctionnements d’Al Omrane. Le groupe parlementaire du parti de la lampe à la Chambre des représentants a convoqué une réunion de la commission de l’Intérieur, des Collectivités locales, de l’Habitat et de la politique de la ville, en présence du Directeur général du holding Al Omrane, pour faire la lumière sur les dysfonctionnements du holding durant les dix dernières années.

– El Otmani: Des pays africains devraient retirer incessamment leur reconnaissance de la pseudo « rasd ». S’exprimant lors d’une conférence organisée par le Conseil marocain des affaires étrangères, l’ancien ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani, a indiqué que des pays africains devraient retirer incessamment leur reconnaissance de la pseudo « rasd », faisant savoir que les concertations sont en cours avec ces pays.

*AL ASSIMA POST:.

– La FIFA ne reconnaît pas les élections de la FRMF. Le comité exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA), réuni jeudi à Costa do Sauipe au Brésil, a ratifié la décision prise par le Comité d’Urgence, le 15 novembre 2013, au sujet de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), indique l’instance internationale de football sur son site électronique.

*BAYANE AL YOUM:.

– L’UE accorde 1.8 MMDH au Maroc pour financer quatre projets stratégiques portant sur la gouvernance, le programme emploi-PME, le conseil agricole et l’alphabétisation.

– Sahara marocain: Le Maroc appelle l’Algérie à assumer pleinement ses responsabilités. Lors d’une rencontre organisée, mercredi à Londres, par le Club Diplomatique Marocain, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita a souligné que « le contexte national, régional et international avec tous ses défis et ses opportunités exige une approche franche et responsable », appelant l’Algérie à endosser ses responsabilités et éviter les faux-prétextes pour la réalisation des aspirations des peuples du Maghreb à l’unité et au développement.

– Le Maroc promeut les investissements dans les villes pour en faire des chantiers structurants. Intervenant, mercredi à Marseille, lors des travaux de la cinquième table-ronde de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah a rappelé que le Maroc a adhéré, depuis la fin des années 70 et le début de ce siècle, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, à une politique de chantiers structurants portant principalement sur les secteurs des routes, des communications et des infrastructures.

*RISSALAT AL OUMMA: – Le groupe de l’Union constitutionnelle (UC) à la Chambre des conseillers critique l’incapacité du gouvernement à assumer ses responsabilités et à honorer ses promesses. Intervenant devant la commission des finances et du développement économique, le député Adil Al Mâati a indiqué que le gouvernement a démontré son incapacité à élaborer un projet de loi de Finances réaliste répondant aux véritables besoins de la société, toutes catégories confondues, ajoutant que le discours du gouvernement est dépourvu d’esprit de créativité.

– L’opposition à la Chambre des conseillers déclare son opposition au PLF 2014. Les interventions des groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers ont été unanimes à souligner, mercredi, que le gouvernement a adopté la logique de la continuité sans tenir compte de la conjoncture économique actuelle dans son élaboration du le projet de loi Finances. Les composantes de l’opposition ont critiqué ce projet qui intervient à un moment où l’opposition a démontré son incapacité à lutter contre la rente et à entamer des réformes.

*ASSAHARA AL MAGHRIBIA:.

– 74 journaux sur 448 ont bénéficié de l’aide de l’Etat en 2013. Sur un total de 448 journaux nationaux, 74 ont bénéficié d’une aide financière de l’Etat de l’ordre de 45,2 millions de dirhams l’année dernière. Présentant mercredi le projet de budget de son département devant la Chambre des conseillers, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a indiqué que cette année a vu l’élaboration, dans le cadre d’une participation participative élargie, d’un code de la presse et de l’édition moderne dépourvu de peines privatives de liberté. – Baisse continue de la contribution du tourisme au PIB. Le Haut-commissariat au plan a indiqué que la contribution du tourisme au PIB a été marquée par une légère baisse en raison de la conjoncture mondiale difficile marquant les tendances des principaux marchés mondiaux émetteurs de touristes à destination du Maroc.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Energie renouvelables: 850 millions d’euros accordés par la BAD au Maroc. Les investissements de la BAD au Maroc dans les projets solaires, éoliens et hydrauliques s’élèvent à 850 millions d’euros, ce qui représente un financement record pour ce secteur dans le continent, a indiqué la représentante résidente de la BAD au Maroc, Amani Abou-Zeid. Ce montant sera renforcé, en 2014, par un prêt destiné à cofinancer la deuxième phase du Complexe solaire de Ouarzazate. – Chambre des conseillers: l’opposition menace de faire tomber le projet de loi de Finances. L’opposition tire à boulets rouges sur les choix gouvernementaux et menace même de faire tomber le projet de loi de Finances tant en commission qu’en séance plénière si le gouvernement n’accepte pas les propositions d’amendements des groupes parlementaires. Théoriquement, l’opposition dispose de la force numérique pour mettre à exécution ses menaces, étant donné que le gouvernement ne peut compter que sur le soutien de 84 parlementaires sur un total de 275.

– La FIFA persiste et signe. A Costa de Sauipe au Brésil, le comité exécutif de la FIFA a ratifié la décision de son comité d’urgence qui ne reconnaît pas les élections de la FRMF du 10 novembre dernier. Autrement dit, l’instance footballistique internationale ne reconnaît pas Faouzi Lekjaa et son bureau et c’est le bureau sortant et à sa tête Al Fassi Fihri qui devra gérer les affaires de la FRMF jusqu’à l’adoption des nouveaux statuts et l’élection d’un nouveau bureau dans un délai n’excédant pas le premier semestre 2014.

*AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– L’UE accorde au Maroc un don de 1,9 MMDH pour financer 4 programmes: un pactole pour les réformes. Les quatre nouvelles conventions de financement maroco-européennes signées, jeudi à Rabat, intitulées « Hakama » pour la gouvernance, programme emploi-PME, appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale du Conseil agricole et appui à la stratégie nationale d’alphabétisation (phase II) totalisent un encours de 166 millions d’euros, soit 1,827 MMDH.

– L’opposition se solidarise à la deuxième Chambre pour faire face au projet de budget: Des amendements communs entre cinq groupes à l’étude. Le président du groupe du parti de l’Istiqlal à la Chambre des conseillers, Mohamed Ansari a indiqué que cinq groupes parlementaires d’opposition étaient en train d’examiner la possibilité de présenter des amendements communs. L’Istiqlal et l’USFP, tous les deux liés par une alliance, cherchent ainsi à se liguer avec trois autres forces d’opposition à la deuxième Chambre parlementaire en l’occurrence le PAM, l’UC et le groupe fédéral. – Un Marocain sur sept accro à la cigarette. Selon un rapport de l’OMS sur le tabagisme, 15 pc des Marocains sont accrocs à la cigarette. Le Maroc est devancé par plusieurs pays arabes, à savoir le Liban (31 pc), la Tunisie (30 pc), la Jordanie (26 pc) et l’Egypte (25 pc).

*AL BAYANE:.

– Accord de pêche Maroc-Union européenne: dernière ligne droite avant la fin de l’année. Tous les pronostics misent sur la finalisation des procédures internes pour la soumission au vote de l’accord de pêche Maroc-UE en séance plénière et son approbation par les deux parlements européen et marocain avant fin décembre courant. Les commissions budget et développement du PE, le comité des représentants permanents des Etats membres de l’UE à Bruxelles et le service juridique du parlement européen (PE) estiment que cet accord de pêche répond positivement aux attentes et exigences décrétées par le PE il y a quelques années.

– Nouzha Skalli au Parlement: la crédibilité des opérations électorales tributaire de l’actualisation des listes électorales. La crédibilité et le succès des prochaines échéances électorales sont tributaires de la révision et de l’actualisation des listes électorales dans le but de les assainir et d’y inscrire tous les citoyens en âge de voter, a affirmé la députée Nouzha Skalli, membre du groupe du progrès démocratique (GPD-PPS) à la Chambre des conseillers. Pas moins de 20 millions de Marocains ont le droit de voter, alors que les listes électorales actuelles ne comptent que 13,3 millions d’inscrits, a-t-elle fait observer.

*LIBERATION:.

– Vers l’adoption finale de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE. Après avoir franchi plusieurs étapes à Bruxelles dans les différentes commissions, l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE a atterri à Strasbourg pour être voté en séance plénière au Parlement européen. Le forcing espagnol relayé par de nombreux rapports de la presse ibérique notamment devrait aboutir à l’introduction du vote de cet accord à l’ordre du jour de la session parlementaire européenne dont l’ouverture est prévue le lundi 9 décembre et qui se poursuivra jusqu’au 12 du même mois.

– Les Syriens exclus de l’opération de régularisation du statut des réfugiés. La liste des réfugiés recommandés par la commission ad-hoc vient de tomber. Sur les 517 personnes interviewées par la commission, 509 ont été recommandées pour la régularisation de leur statut. Les grands absents sont Syriens qui sont 834 demandeurs d’asile à ne pas avoir bénéficié du statut de réfugiés.

*L’OPINION:.

– Rapport de la Cour des comptes relatif aux partis politiques : Près de 50 MDH au titre de la participation étatique non justifiés. Concernant la vérification des dépenses des partis politiques ayant bénéficié du soutien annuel de l’Etat au titre de l’année 2011, la Cour des comptes signale que son montant a atteint la somme de 49,44 millions de DH, répartis entre huit partis politiques qui sont le parti de l’Istiqlal, le parti Authenticité et modernité, le Rassemblement national des indépendants, le Mouvement populaire, l’Union socialiste des forces populaires, le parti de la Justice et du développement, l’Union constitutionnelle et le parti du Progrès et du socialisme. A l’exception du Rassemblement national des indépendants, qui a produit un état où les dépenses réalisées ont été ventilées, selon la source de leur financement, les autres partis n’ont pas fait la distinction entre les dépenses réalisées au titre du soutien annuel et celles réalisées au titre de leurs autres ressources.

– Albumine humaine: Le ministère de la Santé dément le Centre national de transfusion (CNT) sanguine. Alors qu’un avis au public du CNT signé par le directeur du centre annonce aux malades, depuis le 7 novembre dernier, que « la solution albumine n’est plus disponible », un communiqué de la Santé rendu public, jeudi, soutient qu' »il n’y a pas de rupture d’albumine », évoquant, toutefois, « une diminution de ce produit ». Mais quels que soient les termes, pénurie, manque, « gestion rationnelle exagérée » des stocks, le résultat est un: les patients, qui ont besoin de cette solution, sont dans de mauvais draps et doivent prendre encore leur mal en patience pour un bon bout de temps.

*L’ECONOMISTE:.

– Immatriculation foncière: Le far west rural, un gros réservoir financier. Le directeur général de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie, Taoufik Cherkaoui a qualifié de « challenge » l’immatriculation foncière dans les campagnes, notamment au niveau des petites et très petites propriétés. Même le patrimoine foncier de l’Etat en milieu rural ou appartenant à des établissements sous sa tutelle est sous-immatriculé. Pour assainir ce passif historique, l’Agence a lancé des opérations grandeur nature visant « l’immatriculation collective et gratuite des propriétés implantées dans les communes rurales ». Pour sa part, le directeur général du Crédit agricole, Karim Tajmouati, a reconnu que l’immatriculation foncière est un formidable levier de développement du secteur bancaire.

– Jlec va fournir la moitié de l’électricité nationale. L’entrée de Jorf Lasfar Energy Compagny (JLEC) en Bourse va enrichir le marché d’une entreprise d’un secteur jusqu’ici absent de la cote. Valorisée à 9 milliards de dirhams, la société de distribution d’électricité devrait bénéficier d’une bonne visibilité sur la place.

– Le paiement en ligne poursuit sa croissance exponentielle. Au terme des 11 mois écoulés, plus de 1,76 millions d’opérations de paiement par cartes bancaires (marocaines et étrangères) ont été enregistrées, soit un bond de 61,5 pc par rapport à la même période de 2012. Le montant global drainé par ces transactions en ligne dépasse 1,2 milliards de dirhams, enregistrant une importante hausse (80 pc)

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– La justice administrative entérine la légitimité des prélèvements sur les salaires des grévistes. La décision du tribunal administratif de Rabat, rendue en faveur d’un greffier gréviste contre le ministère de la Justice et des libertés et portant sur l’annulation des prélèvements sur son salaire, a été motivée par le fait que le ministère ne l’avait pas avisé avant le prélèvement. Toutefois, la juridiction a entériné la légitimité des prélèvements sur les salaires en cas de grève.

– El Otmani dévoile les secrets de la diplomatie marocaine durant son mandat. Invité à une conférence organisée par le Conseil marocain des affaires étrangères, Saad Dine El Otmani, ex-ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a indiqué qu’il a programmé sa première visite en Algérie par respect à la Constitution qui, a-t-il dit, place la sphère maghrébine à la tête des priorités de la politique étrangère du Maroc.

– Le Maroc a droit à l’exploration pétrolière dans les eaux du Sahara, estime Ashton. Catherine Ashton, haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a indiqué mercredi que l’exploration pétrolière et gazière que le Maroc a autorisée au Sahara n’est pas contraire à la Charte des Nations unies. *SAHIFAT ANNAS:.

– Les magistrats de Jettou auditent la société d’investissements énergétiques. Des sources du journal ont indiqué que les magistrats de la Cour des comptes effectuent un audit des dossiers de la société d’investissements énergétiques, un établissement public mis en place en 2010.

– Saad Dine El Othmani, ex-ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a affirmé que « la plupart des personnes venant de Tindouf pour visiter le Maroc dans le cadre d’échange de visites familiales préfèrent rester au Maroc ».

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Les associations appellent à la mise en œuvre des lois régissant les pétitions. Dans leur communiqué rendu public à l’issue des assises nationales des associations, les associations de la société civile ont réaffirmé leur rejet de la méthode adoptée dans la gestion du dialogue public sur la société civile. Elles ont appelé notamment à la mise en œuvre des lois organiques relatives aux institutions constitutionnelles, aux pétitions et aux initiatives législatives.

– Mobilisation européenne intense pour adopter le protocole de pêche Maroc/UE. 195 députés européens membres du groupe de l’alliance progressiste ont décidé de voter en faveur du protocole de pêche signé en juin dernier entre l’Union européenne et le Maroc. Dans ce contexte, l’Espagne déploie des efforts intenses pour réaliser cet objectif.

*AL MASSAE:.

– Ouahbi: les ministres PJD ont droit à la nomination aux hautes fonctions. Abdellatif Ouahbi, président de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants, a défendu le droit des ministres PJD à la nomination aux hautes fonctions. Ouahbi a déclaré mercredi, lors d’une réunion de la commission destinée à la discussion du projet de loi organique relatif au conseil économique, social et environnemental, que le débat engagé autour de la nomination aux hautes fonctions est erroné, précisant qu’il est du droit du ministre de choisir les personnes qui travaillent avec lui ».

– La majorité oblige Benkirane à tenir des réunions périodiques pour éviter les accidents législatifs. Les dirigeants de la coalition gouvernementale se sont réunis mercredi pour examiner les défis législatifs qui pourraient troubler les relations entre les composantes de la majorité.

*AL KHABAR:.

– Les groupes de la majorité créent une cellule pour accélérer la production législative. Réunis mercredi, les présidents des groupes de la majorité à la Chambre des représentants ont créé une cellule visant à accélérer le rythme de la production législative et présenter des propositions de lois qui ont un impact sur les citoyens.

– Des ONG saisissent la HACA contre 2M. Des instances des droits de l’Homme saisissent la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) concernant la diffusion par 2M de programmes troublant la campagne nationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

– Les investissements des Emirats arabes unis au Maroc ont progressé de 7 pc en deux ans. Par ailleurs, la France transforme son ambassade au Maroc en un guichet d’investissement pour contrer le développement des investissements en provenance des pays du Golfe et des Etats-Unis.

 

Comments
To Top