Technologie

Instagram Direct permettra l’envoi de photos et vidéos privées

cofondateur-instagram-kevin-systrom-presente

cofondateur-instagram-kevin-systrom-presenteInstagram a dévoilé jeudi à New York son nouveau service «Instagram Direct», qui permet à ses quelque 150 millions d’utilisateurs d’envoyer désormais des messages photo ou vidéo privés destinés à quelques amis ou proches seulement.

«Je vous présente Instagram Direct, un moyen facile d’envoyer photos et vidéos à vos amis et votre famille», a lancé le cofondateur de l’application de partage de photos appartenant à Facebook, Kevin Systrom, lors d’une présentation à Manhattan.

Ce nouveau service permet aux utilisateurs d’Instagram d’envoyer une photo ou une vidéo à une petite partie de leurs amis, jusqu’à 15 personnes. L’objectif étant, selon Kevin Systrom, de privilégier l’intimité.

«Il y a des moments dans la vie qui ne sont parfois destinés qu’à une seule personne, ou à quelques proches: une plaisanterie privée entre amis, une photo envoyée à quelqu’un que l’on aime juste pour lui faire coucou», explique Instagram.

«Nous voulions vraiment mettre l’accent sur les moments que l’on veut partager uniquement avec quelques amis, avec les personnes qui comptent réellement. Il ne s’agit pas d’envoyer des spams à tous les gens que l’on connaît», a insisté M. Systrom en conférence de presse.

Ce nouveau service intervient deux jours après que l’un des rivaux d’Instagram, le réseau social Twitter, a sorti une nouvelle version de son application pour téléphones portables, qui permet aux utilisateurs de téléphones intelligents d’envoyer des photos via des messages directs privés.

Instagram Direct est aussi en concurrence avec Snapchat, qui permet d’envoyer des photos ou de brèves vidéos s’autodétruisant 10 secondes après avoir été regardées.

Pour Eden Zoller, experte chez Ovum, ce nouveau service est «un geste clair» de la part de Facebook afin de garder ses utilisateurs.

«Instagram est menacé par des rivaux directs comme Vine et Snapchat, mais il subit aussi la concurrence indirecte venant de services de messagerie également très populaires comme WhatsApp, sur lesquels les utilisateurs passent plus de temps au détriment de Instagram et de Facebook lui-même», a-t-elle estimé.

Twitter avait lancé en janvier 2013 Vine, qui permet de diffuser sur le réseau des vidéos de six secondes.

Selon Eden Zoller, Facebook cherche aussi à protéger ses revenus en autorisant la publicité sur Instagram.

Le mois dernier, Instagram avait en effet annoncé l’arrivée d’annonces publicitaires dans le fil de ses utilisateurs aux États-Unis. L’application de partage de photos, jusqu’ici libre de toute publicité, avait été rachetée par Facebook l’année dernière et les analystes s’attendaient depuis plusieurs mois à ce que le premier réseau social au monde se mette à monétiser sa filiale, soulignant le potentiel inexploité en termes de recettes publicitaires que représentent ses millions de membres.

M. Systrom a assuré jeudi qu’il n’était pas prévu d’introduire des publicités dans le service Instagram Direct.

Instagram Direct est dès à présent téléchargeable via la boutique App Store d’Apple et sur Google Play.

AFP

Comments
To Top