Economie

Inwi remet le lancement de l’ADSL à une date ultérieure

inwi

inwiAnnoncée par l’opérateur de téléphonie mobile Inwi pour cette fin décembre 2013, le lancement de l’ADSL ne se fera finalement plus. Les raisons invoquées par la société des télécommunications pour justifier ce recul seraient liées aux conditions d’activation du dégroupage.

Le dégroupage est une opération technique qui permet l’ouverture du réseau téléphonique local à la concurrence. En effet, les opérateurs tiers ne disposent pas de la boucle locale qui appartient à l’opérateur télécom historique  du pays, Maroc Télécom. Le dégroupage permet aux opérateurs tiers d’accéder à cette boucle locale, soit en partie, par le biais du dégroupage partiel, soit en totalité par le biais du dégroupage total.

Avec la remise du lancement de l’ADSL par Inwi, cette technologie transportée par les équipements de Maroc Télécom, va donc rester sous le monopole de l’opérateur historique pendant encore un certain moment. Pourtant en 2007, le dégroupage partiel a été instauré. En 2008, l’Autorité nationale de régulation des télécommunications (Arnt) a même validé l’offre de dégroupage total de Maroc Télécom.

Pour Inwi, un problème s’ajoute. L’architecture des installations de lignes fixes aurait changé d’une manière qui permet certes le dégroupage mais qui n’autorise pas une vraie concurrence sur ce marché. Inwi craint que, dans ces conditions, même si le dégroupage avait lieu, les opérateurs ne se retrouveraient pas à armes égales pour être concurrents.

ecofin

Comments
To Top