Revue de presse

Revue de presse: le Maroc a dépensé 1,2 milliard de dollars sur la défense en 2013…

revue-presse-maroc

revue-presse-maroc*AL MASSAE:.

– Rapport: le Maroc a dépensé 1,2 milliard de dollars sur la défense en 2013. Selon un rapport du Centre for Analysis of World Arms Trade, le Maroc a dépensé 1,2 milliard de dollars sur la défense en 2013, pour se placer au 17è position du classement mondial en matière de dépenses sur la défense au titre de l’année 2013.

– Les enseignants licenciés se rebiffent contre Benkirane. Lors d’une conférence de presse, tenue jeudi à Rabat, la coordination des enseignants licenciés, qui se disent exclus de l’avancement de grade grâce à leurs diplômes, a dénoncé l’intervention du chef du gouvernement à la séance mensuelle relative à la politique générale consacrée à « la question sociale dans les programmes et politiques gouvernementaux », quand il a déclaré que ces enseignents « se baladent dans les rues de Rabat ».

*BAYANE AL YAOUM:.

– L’Emir du Qatar entame, aujourd’hui, une visite officielle au Maroc pour consacrer un partenariat gagnant-gagnant, et ce dans le cadre de sa première visite au Maghreb. Cette visite officielle au Royaume (27 et 28 décembre) constitue une étape majeure dans le processus d’approfondissement des relations stratégiques entre Rabat et Doha.

– Le PLF 2014 enfin adopté. La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture, mercredi lors d’une séance plénière, le projet de loi de Finances 2014. Le PLF 2104 a été adopté à la majorité des voix par 186 voix pour et 59 contre. Jeudi dernier, la Chambre des conseillers avait rejeté ce texte à la majorité des voix (87 voix contre 33).

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Terrorisme: démantèlement d’une cellule composée de plusieurs individus ayant suivi des entrainements pour le maniement de différents types d’armes et explosifs. Une cellule terroriste opérant dans plusieurs villes du Royaume a été démantelée par les services de la sûreté nationale et de la gendarmerie royale, en coordination avec les services de la Direction Générale de la surveillance du territoire, indique mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Ladite cellule était composée de plusieurs individus ayant suivi des entrainements pour le maniement de différents types d’armes et explosifs au sein d’organisations terroristes, précise la même source.

– Casablanca en phase de récupérer son patrimoine foncier. Le ministère de l’Intérieur a donné ses instructions à l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie pour permettre à la commune urbaine de Casablanca d’immatriculer son patrimoine foncier.

*ASSABAH:.

– Projet de budget 2014: l’opposition saisit le Conseil constitutionnel. L’opposition a saisi par lettre le Conseil constitutionnel pour invalider le projet de loi de Finances 2014, adopté mercredi en deuxième lecture par la Chambre des représentants. La décision d’adresser cette lettre, portant les signatures des trois groupes parlementaires (PI, l’USFP et l’UC), a été prise conformément au 3ème alinéa de l’article 132 de la Constitution et à l’article 22 de la loi organique relative au Conseil constitutionnel.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Après quatre heures de pluies torrentielles, la circulation à la ville de Tanger a été relativement perturbée et le port totalement paralysé. Des quartiers de la ville, notamment dans les circonscriptions de Beni Makada et de Mghougha, ont été submergés d’eaux pluviales, les canalisations d’assainissement n’ayant pas pu absorber le volume important de précipitations.

– Rabat: 6.000 enseignants en grève depuis 40 jours. Abderrahim El Kherratia, enseignant et coordonnateur média de la coordination nationale des enseignants titulaires de licence, qui déclarent être exclus de l’avancement de grade sur diplôme, indique que « le gouvernement et le ministère de tutelle s’entêtent à ne pas nous accorder notre droit à l’avancement légitime. Nous ne réclamons que notre droit légitime ».

*AL ALAM:.

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a affirmé que la contribution libératoire prévue par le gouvernement pour amnistier les Marocains détenant des avoirs à l’étranger vise à régulariser leur situation à l’égard de l’Office des changes et des Services fiscaux dans le cadre d’une réconciliation économique. Pour le groupe istiqlalien au parlement, il s’agit d’une protection de la rente.

*AL MASSAE:.

– Lutte contre la corruption: Benabellah appelle le PJD à agir. Intervenant mercredi lors d’une rencontre à Tanger, le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, a mis en garde le PJD, le parti qui conduit la coalition, contre le risque de brandir des slogans de la lutte contre la corruption sans pouvoir traduire les paroles dans les faits.

– L’Agence nationale des ports table sur une hausse de 4,5 pc de l’activité des ports en 2014, pour s’établir à 73,7 millions de tonnes, dans un contexte mondial caractérisé par une reprise de l’économie mondiale et du commerce international. Ces prévisions sont basées principalement sur le redressement attendu des ventes à l’étranger du phosphate brut et sur la progression de 5,2 pc des importations du charbon, a déclaré la directrice générale de l’ANP, Nadia Laraki, lors du conseil d’administration de l’Agence, tenu lundi dernier.

*SAHIFAT ANNAS:.

– Chambre des représentants: adoption en deuxième lecture du PLF 2014. La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture, mercredi lors d’une séance plénière, le projet de loi de Finances 2014. Le PLF 2104 a été adopté à la majorité des voix par 186 voix pour et 59 contre. Noureddine Mediane, président du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, a souligné que le gouvernement tentait de « rabaisser l’opposition ».

*ALMOUNAATAF:.

– Toufiq: le Conseil supérieur de contrôle des finances des Habous, un pas vers la transparence des biens. Intervenant mercredi lors d’une conférence de presse à Rabat, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq a indiqué que le Conseil supérieur de contrôle des finances des Habous « est un pas » vers une gestion transparente des biens habous. Pour Toufiq, ce Conseil, qui va entrer en vigueur au début de l’année 2014, va faire date quant au contrôle des finances et à la gestion administrative du ministère des Habous et des affaires islamiques. – Terrorisme: démantèlement d’une cellule opérant dans plusieurs villes. Une cellule terroriste opérant dans plusieurs villes du Royaume a été démantelée par les services de la sûreté nationale et de la gendarmerie royale, en coordination avec les services de la Direction Générale de la surveillance du territoire. Ladite cellule était composée de plusieurs individus ayant suivi des entrainements pour le maniement de différents types d’armes et explosifs au sein d’organisations terroristes.

*ATTAJDID:.

– Enseignement supérieur: le président de l’université Al Quaraouiyine démissionne. Mohamed Rouki, président de l’université Al Quaraouiyine, a remis sa démission mercredi au ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres en signe de protestation contre la demande faite par le ministère, l’appelant à revoir ses décisions prises suite à des infractions commises à la faculté Charia-Fès. Selon une source informée, Rouki a exprimé son ressentiment du rapport de l’Inspection générale du ministère de l’enseignement supérieur ainsi que du ministre qui lui a demandé de revenir sur ses décisions. « C’est absurde! car il y a des irrégularités qui n’offrent aucun doute », a-t-il dit.

– Expropriation: appel à la création d’une commission de suivi. Les participants à une réunion, tenue mardi à Rabat sous la présidence du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah ont appelé à la création d’une commission mixte, qui se chargera de suivre tous les dossiers liés à l’expropriation. Cette commission, composée des représentants de tous les secteurs concernés, devra assurer le suivi notamment des problèmes constatés au niveau du règlement, et proposer un programme de travail pour pallier les dysfonctionnements.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Transactions immobilières: le gouvernement a introduit un amendement au PLF 2014 contre la pratique du noir. Dans une nouvelle démarche pour rendre les transactions immobilières plus transparentes et réduire le phénomène du « noir », le gouvernement a introduit un amendement au projet de loi de Finances 2014, qui consiste à ajouter un 3ème alinéa à l’article 65 du Code général des impôts. Cet amendement porte sur la création dans chaque commune d’une commission locale qui se chargera d’élaborer les prix de référence des constructions et des terrains non bâtis pour chaque quartier. *RISSALAT AL OUMMA:.

– Adoption du PLF 2014 par la Chambre des représentants: l’opposition conteste auprès du Conseil constitutionnel. Trois groupes de l’opposition (UC, PI et USFP) ont saisi le Conseil constitutionnel pour contester le projet de loi de Finances 2014, adopté mercredi en deuxième lecture par la Chambre des représentants. L’opposition estime que ce texte avait été élaboré par un nouveau gouvernement « qui n’est pas investi par le Parlement ».

– Pour l’ODT, le gouvernement dédaigne le secteur de l’enseignement. Intervenant lors d’une conférence de presse organisée jeudi par la coordination nationale des enseignants titulaires de licence, qui déclarent être exclus de l’avancement de grade sur diplôme, le secrétaire national de l’Organisation démocratique du travail (ODT), Ali Lotfi a avancé que le gouvernement a brandi des slogans « bidon » en matière de réforme du système éducatif.

Comments
To Top