Revue de presse

Revue de presse: La loi des télécoms en mode 4G…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDans les unes de ce matin: La loi des télécoms en mode 4G; Les députés questionnent Benkirane sur le gel du dialogue social; L’Intérieur ouvre les dossiers de walis et gouverneurs…
Aujourd’hui Le Maroc: 
– La loi des télécoms en mode 4G. Le directeur général de l’ANRT, Azzeddine El Mountassir Billah, a confirmé que le projet de loi modifiant et complétant la loi sur les télécoms a été élaboré par son agence. Selon le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, le nouveau texte vise à remédier aux insuffisances relevées ces dernières années. Le texte introduit la notion d’itinérance nationale qui permet aux clients d’un des opérateurs d’utiliser le réseau d’un autre opérateur dans le cas où le réseau de son propre opérateur ne couvre pas toutes les zones.
– Habitat et urbanisme: Benabdallah aurait souhaité garder le contrôle. Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS et ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, aurait préféré garder la main sur l’urbanisme qui est, depuis le dernier remaniement, une responsabilité confiée à Mohand Laensar. Dans une interview, Benabdallah explique que malgré les divergences politiques qui peuvent caractériser sa relation avec Laensar (secrétaire général du MP), leurs efforts vont converger pour mener à bien les projets communs. Il revient également sur le texte de loi de Finances 2014 qu’il trouve peu soutenu et dévoile les chantiers qu’il estime prioritaires pour l’année 2014.
Al Massae:
– 2014: que des hausses! Selon la version finale du projet de loi de Finances pour 2014, les prix du sucre, du thé, des graisses alimentaires et margarines et des véhicules utilitaires vont augmenter à partir de janvier 2014, en raison de l’application des taux de la TVA oscillant entre 7% et 20% à ces produits. En outre, la hausse de la TIC relative aux tabacs, aux boissons alcoolisées, à l’énergie et aux billets d’avion vont directement générer une augmentation du prix de ces produits.
– Benmokhtar et El Guerrouj autour de la table du dialogue avec les syndicats en fin de semaine. Les principaux points à l’ordre du jour seraient les diplômés chômeurs, la compensation du monde rural et les mouvements de mutation. Les syndicats comptent sur cette rencontre pour arracher des acquis susceptibles d’apaiser les tensions.
– L’ONMT lance un plan pour accueillir 12 millions de touristes à l’horizon 2016. Selon Abderrafih Zouiten, directeur général de l’Office national marocain du tourisme, l’ONMT vise plus de 12 millions de touristes à l’horizon 2016, sur un rythme de croissance annuelle moyenne de l’ordre de 8%.
Sahifat Annas:
– Les députés questionnent Benkirane sur le gel du dialogue social. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane donne, mardi, lors d’une séance mensuelle sur la politique générale, ses réponses au sujet du gel du dialogue social et son incidence sur la paix sociale.
– Le gouvernement sur la voie du relèvement à 62 ans de l’âge légal de départ à la retraite. Le gouvernement s’apprête à relever à 62 ans l’âge légal de départ à la retraite pour les employés de l’Etat, et ce, à partir de 2015.
Al Ahdath Al Maghribia:
– Chambre des représentants: accélération de l’examen d’un texte sur la langue amazighe. La commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants compte accélérer l’examen d’une proposition de loi organique qui permettra de définir le processus de mise en œuvre du caractère officiel de cette langue, ainsi que les modalités de son intégration dans l’enseignement. Ce texte a été proposé par deux députés du groupement parlementaire de l’alliance du centre, le RNI ayant retiré auparavant une proposition de loi portant sur le même sujet.
– La Chambre des représentants dépense 2.4 millions de dirhams sur des études pour se doter d’une autonomie financière. La Chambre des représentants a réalisé trois études relatives à l’autonomie financière vis-à-vis du gouvernement ainsi qu’à son autogestion administrative. Ces études ont coûté la bagatelle de 2.4 MMDH, dont ont profité deux bureaux d’études internationaux qui emploient des experts marocains. La première étude porte sur le cadre institutionnel de la Chambre des représentants, la deuxième sur l’organisation administrative et la dernière est relative aux ressources humaines.
Assabah:
– L’Intérieur ouvre les dossiers de walis et gouverneurs ayant cédé des dizaines d’hectares. Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad examine des affaires de corruption relatives à la cession des terres collectives et des collectivités ethniques dont ont bénéficié des « chanceux », notamment des parlementaires qui possèdent des centaines d’hectares transformées en des champs d’arbres fruitiers générateurs de revenus fabuleux.
– Choubani accuse les partis et les syndicats de faire main basse sur les associations. Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani a accusé les partis politiques et les syndicats de s’emparer des associations. Choubani a appelé ces dernières à bien veiller sur leur indépendance vis-à-vis des institutions de l’Etat et de toute autre instance syndicale ou politique.
– Casablanca: le budget du conseil communal accuse un déficit de 400 millions de dirhams. Découvrant un déficit de 400 millions de dirhams au budget de la commune urbaine de Casablanca en raison de défaillances relatives aux recettes, Mohamed Sajid, maire de la ville, a imputé la responsabilité à son premier adjoint, Ahmed Brija.
Al Khabar:
– Le parlement du PJD adopte les rapports en l’absence d’un débat politique. Des membres du conseil national du PJD ont critiqué l’absence du débat politique dans le parlement du parti au profit de la dominance des aspects techniques. Ils ont par ailleurs affirmé que les graves défis de l’année écoulée avaient menacé, outre le chef du gouvernement, tout le parti au sein de l’exécutif.
– Benmokhtar se prépare pour révoquer les professeurs grévistes. Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle envisage d’appliquer la loi sur les enseignants qui se sont absentés pour une durée déterminée. La décision va concerner les professeurs qui ont refusé de rejoindre leurs classes, en continuant de protester à Rabat dans le but de bénéficier de l’avancement de grade par diplôme.
– Le chef du gouvernement défendrait mardi l’orientation du gouvernement visant à corriger de « fausses idées » ayant été répandues dans la société, notamment le refus de payer les impôts, le recrutement direct, la grève illimitée et la recherche du gain rapide.
L’Economiste:
– Les navires de la Samir et de plusieurs compagnies pétrolières sont restés bloqués pendant près de deux semaines aux ports de Mohammedia et de Jorf. La situation est telle que le raffineur tourne au ralenti. La Samir a même puisé dans les stocks pour continuer à approvisionner le pays. Les difficultés dans le plus grand port pétrolier ne s’expliquent pas uniquement par les conditions climatiques. On paie l’absence et les retards d’investissement au niveau de l’infrastructure.
– Nouvelle vague de froid: pas de pluie, du soleil hivernal, mais le froid restera glacial. C’est en gros la prévision des services de la Météorologie pour la semaine en cours. Des températures très basses la nuit, voire négatives sur la plupart des régions du pays. Le phénomène sera perceptible à partir de 18 heures pour durer jusqu’au milieu de matinée. Une brève remontée des températures sera toutefois constatée entre 12 et 15 heures.
Comments
To Top