Revue de presse

Revue de presse: Le cadeau du Conseil constitutionnel à Benkirane…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDans les unes de ce matin: Le cadeau du Conseil constitutionnel à Benkirane; Rabat: le budget communal accuse un déficit de 100 millions DH; BAM: Hausse de 2,4% des prêts à l’équipement.
Assabah: 
– Le gouvernement s’apprête à revoir la structure des prix d’eau et d’électricité. Se basant sur un rapport présenté la semaine dernière, devant la commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement, sur la situation de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, le gouvernement a décidé de réviser la structure des prix en vue d’une augmentation progressive de ses produits.
– L’opposition a accusé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane d’inscrire le bilan du programme Millénium challenge Account parmi les réalisations du gouvernement. Fouzia Labied, membre de l’UC, estime qu’en agissant ainsi, le gouvernement tente de créer de la confusion dans l’opinion publique pour occulter la précarité sociale, l’augmentation de la pauvreté et le chômage des diplômés.
Al Massae:
– Rabat: le budget de la commune urbaine accuse un déficit de 100 millions de dirhams. La commune se trouve dans une crise financière qui aurait provoqué le gel des crédits autorisés à l’équipement, suite à l’augmentation du déficit budgétaire, qui a passé à 100 millions de dirhams à fin 2013 alors qu’il était seulement 70 millions de dirhams en 2010. Selon des sources informées, ce déficit s’est accru en dépit des tentatives désespérées pour boucher les trous financiers du fonctionnement, ce qui va conduire la commune à se contenter de payer les salaires des fonctionnaires au détriment de la réalisation des projets d’investissement.
Al Khabar:
– Le cadeau du Conseil constitutionnel à Benkirane. Le Conseil constitutionnel a confirmé, lundi, la constitutionnalité de la loi de Finances 2014, mettant ainsi un terme à la polémique autour d’une nouvelle investiture du gouvernement après son remaniement.
– Parlementaire US: avec la Constitution de 2011, le Maroc a franchi un grand pas en avant. Le Maroc a franchi un grand pas en avant avec l’adoption de la Constitution de 2011 qui a contribué au renforcement de la stabilité au Royaume, a indiqué lundi à Rabat Henry Hank Johnson Jr., membre de la délégation du Congressional Black Caucus, en visite au Maroc. « Dans la foulée des chambardements liés au Printemps arabe, le Maroc a adopté une nouvelle constitution qui lui a permis de franchir un grand pas en avant en termes de consécration des libertés et des droits de l’Homme », a-t-il dit, dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion de la délégation parlementaire US avec le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah.
Al Ahdath Al Maghribia:
– Conseil constitutionnel: le PLF 2014 conforme à la Constitution. Le Conseil constitutionnel a confirmé, lundi, la constitutionnalité de la loi de Finances 2014.Par cette décision, les Sages ont mis un terme à la polémique éclatée autour d’une nouvelle investiture du gouvernement après le remaniement.
Sahifat Annass:
– BAM: Hausse de 2,4% des prêts à l’équipement. Dans une note relative aux indicateurs clés des statistiques monétaires pour le mois de novembre, la banque centrale (Bank Al Maghrib) a indiqué que les prêts à l’équipement ont enregistré une hausse de 2,4% au cours du mois de novembre.
Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:
– Benkirane accuse des dirigeants istiqlaliens d’évasion fiscale. Intervenant mardi dans le cadre de la séance mensuelle réservée à la politique générale à la Chambre des représentants, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a évoqué les deux appartements que possède à Paris Yasmina Baddou, ancienne ministre de la Santé. « Ce n’est pas seulement les appartements, je détiens des informations sur des milliards déposés dans les banques », a-t-il dit.
– Plus de la moitié des Marocains préfèrent les banques islamiques. L’institut américain de sondages, Gallup, a conclu que 54 pc des Marocains préfèrent les produits des banques islamiques à ceux des banques traditionnelles, occupant ainsi la première position devant l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte et le Yémen.
– Echouage d’un pétrolier à l’entrée du port de Tan-Tan: le Maroc s’emploie à éviter une catastrophe écologique. Mhamed Atmani, directeur de police, sûreté, sécurité et environnement à l’Agence nationale des ports, a déclaré que les conditions météorologiques propices allaient favoriser le déchargement de la cargaison du navire, précisant que cette opération durerait une semaine entière.
Comments
To Top