Revue de presse

Revue de presse: l’Istiqlal décide de poursuivre Benkirane en justice…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocVoici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce samedi 4 janvier:

L’OPINION:

– Fuite des capitaux: l’Istiqlal décide de poursuivre Abdelilah Benkirane en justice. Le comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a condamné le comportement du chef du gouvernement, mardi dernier à la Chambre des représentants, qui a transformé une séance constitutionnelle consacrée au contrôle de l’action gouvernementale et de l’exécution des politiques publiques en meeting pour discourir et régler des comptes publiques d’une manière qui altère et détourne les dispositions constitutionnelles, nuit profondément aux pratiques démocratiques et fait planer des menaces sur les acquis de notre pays au niveau des réformes politiques et démocratiques. Le comité a également décidé d’introduire une demande par le biais des deux groupes parlementaires istiqlaliens, en vue de constituer une commission d’enquête au sujet du marché des vaccins aussi bien sous le gouvernement précédent que sous l’actuel. – Benkirane critiqué par sa majorité. Les composantes de la majorité, hors PJD, se sont exprimées contre le comportement qu’a eu Abdelilah Benkirane lors de son dernier grand oral à la Chambre des représentants. Les dirigeants des partis de la majorité gouvernementale (RNI, MP, PPS) « sont en colère contre Benkirane », a révélé un quotidien arabophone, qui cite des sources bien informées. Salaheddine Mezouar aurait partagé avec l’état-major de son parti son mécontentement quant à la manière avec laquelle le chef du gouvernement a répondu à la députée istiqlalienne Kenza El Ghali, qui a dénoncé la politique gouvernementale dans le domaine social.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Bras de fer: le Parti de l’Istiqlal poursuit le chef du gouvernement en justice. Le bras de fer entre Benkirane et l’Istiqlal se poursuit et promet bien des rebondissements. Après les attaques frontales du chef du gouvernement à l’encontre du Parti de l’Istiqlal lors de la séance mensuelle des questions orales de mercredi dernier, c’est au tour du parti de la balance de contre-attaquer. Le parti a décidé à l’unanimité de déposer une plainte contre le chef du gouvernement pour calomnies. La décision a été prise lors d’une réunion d’urgence du comité exécutif du parti, jeudi dernier. – Loi de Finances 2014: les dispositions finales publiées au Bulletin officiel. Amnistie sur les avoirs à l’étranger, taxe aérienne, imposition du secteur agricole. Les principales dispositions de la loi de finances 2014 publiées au Bulletin officiel du 31 décembre 2013.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Révision des listes électorales: le lancement prévu dimanche. Les magistrats qui vont surveiller cette opération ignorent les indemnités qu’ils vont percevoir. Le Club des magistrats du Maroc met l’accent sur la nécessité d’une surveillance complète des élections et du renforcement de leur rôle en matière de contrôle des scrutins.

LIBERATION:.

– Le port de Tan-Tan dans les sables mouvants. De plus en plus de voix s’élèvent en faveur de l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la situation du port de Tan-Tan. Pas plutôt qu’avant-hier, un sit-in a été organisé devant la délégation de la pêche maritime de la ville pour exiger une intervention rapide de la part des pouvoirs publics afin d’éviter une autre catastrophe comme celle causée par le « Silver », pétrolier battant pavillon marocain qui a drossé, le 23 décembre, les bancs de sable situés à l’entrée du port de Tan-Tan. – Les syndicats rejettent tout dialogue stérile avec Louardi. Le ministère de la Santé avait appelé les syndicats à un dialogue pour jeudi dernier. Les centrales syndicales les plus représentatives dans le secteur ont décliné cette invitation. La FDT, la CDT, l’UGTM et l’UNTM ont motivé leur refus par le fait que le ministère aurait dû respecter ses engagements, satisfaire les revendications du personnel et ouvrir un dialogue responsable et sérieux. *AL BAYANE:.

– Affaire du pétrolier de Tan-Tan: plus du tiers de la contenance déchargée. L’opération du déchargement du pétrolier échoué à l‘entrée du port de Tan-Tan se poursuit à brides abattues. Après plus d’une semaine d’alerte, en attendant que les conditions atmosphériques s’apaisent sur les côtes de la ville. Jeudi dernier, les experts marocains et hollandais ont pu décharger 1.500 tonnes environ de la contenance du navire, estimé à 5.000 tonnes. Le bateau Silver, dont la coque est embourbée dans le sable à proximité des rochers, subit actuellement une réelle agitation de toute part, afin d’éviter tout encognement générant une catastrophe écologique.

– Prison locale de Bourkaiz à Fès: les détenus islamistes arrêtent leur grève de la faim. Les détenus islamistes de la prison locale de Bourkaiz à Fès ont décidé d’arrêter leur grève de la faim suite à l’intervention de l’administration pénitentiaire, a indiqué jeudi un communiqué de la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion.

AL HARAKA:.

– Pétrolier échoué au large de Tan-Tan: aucune pollution marine. « Aucune pollution marine n’a été constatée jusqu’à présent suite à l’échouement de ce pétrolier », souligne un communiqué du ministère délégué auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargé de l’Environnement, ajoutant qu’une plateforme équipée du matériel nécessaire au pompage du fuel a été mise en place et les premières opérations de pompage ont commencé depuis le 31 décembre 2013 à 19h30 dans des conditions météorologiques difficiles et se poursuivent avec un débit atteignant 80 tonnes/heure.

– Magazine américain: le Maroc se distingue par la richesse de sa diversité culturelle. « Le Maroc se distingue par la richesse de sa diversité culturelle remarquable qui fait du Royaume une destination prisée par les touristes avertis », écrit jeudi The Huffington post. « Aux portes de l’Afrique du nord, le Maroc se démarque par un patrimoine culturel très riche. Tout au long de la route côtière, vous sentez une ambiance africaine mêlée à des sensibilités moyen-orientales et méditerranéennes et à une dimension esthétique européenne », souligne la journaliste, Karen Loftus, dans un article intitulé « La majestueuse route côtière du Maroc ».

Comments
To Top