Sport

Décès d’Eusébio, la légende du football portugais

eusebio

eusebioEusébio, l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du ballon rond et monument du football portugais, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à Lisbonne, à l’âge de 71 ans des suites d’un arrêt cardiaque. Ancienne gloire de Benfica et de la Selecçao, Eusébio surnommé la « panthère noire », avait été déjà hospitalisé plusieurs fois en raison de divers problèmes de santé.

Dans le cœur des Portugais, Eusébio da silva Ferreira, attaquant de classe mondiale, aussi véloce que puissant et efficace au palmarès hors du commun, est considéré comme le meilleur footballeur portugais de tous les temps. Né le 25 janvier 1942 à Lourenço Marques, l’ancien nom de Maputo, capitale du Mozambique, le mythique Eusébio a fait les beaux jours du Benfica dans les années 60.

Ses principales armes étaient sans doute sa capacité de dribbler, son tir du pied gauche, sa rapidité incroyable, outre une excellente détente qui compense sa taille moyenne de 1,75 m. A son arrivée à Lisbonne, les deux clubs de la capitale Benfica et le Sporting Lisbonne se livrent à un terrible bras de fer pour bénéficier des services de celui qui sera le premier attaquant d’origine africaine à remporter le titre prestigieux du ballon d’or (1965). La légende du football lusitanien reste l’icone du club des aigles, une statue en bronze de « la panthère noire » trône devant le stade de la Luz, du Benfica, avec qui il a remporté dix titres de Champion du Portugal, et la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 et 1962. Sélectionné pour la première fois en octobre 1961 contre le Luxembourg, il fut aussi l’un des grands artisans de la réussite de la sélection portugaise qui a terminé à la troisième place de la coupe du monde 1966, en Angleterre, au cours de laquelle il a été meilleur buteur avec 9 buts, dont quatre contre la Corée du Nord. Sur les 715 matches qu’il a joués pour le Benfica, Eusébio, buteur par excellence, a marqué pas moins de 730 buts. Il a été longtemps le meilleur buteur de tous les temps de l’équipe nationale portugaise avec 41 buts inscrits en 64 matches avant d’être doublé par l’ancien international Pauleta, puis par Cristiano Ronaldo (47 buts chacun).

Eusébio prend sa retraite en 1978, trois ans après avoir quitté le club des aigles et des passages aux Etats Unis et dans des clubs modestes portugais et devient alors ambassadeur du Benfica et de la Fédération portugaise de football.

Comments
To Top