Politique

Le procureur du Roi ordonne une enquête sur les déclarations faites par Abdelhamid Abou Naïm

abounaim
abounaimLe procureur du Roi près le Tribunal de première instance (TPI) de Casablanca a annoncé avoir ordonné une enquête sur les déclarations faites par Abdelhamid Abou Naïm

Le procureur a affirmé que les mesures légales nécessaires seront prises à la lumière des résultats de cette enquête.

Cette décision intervient « suite aux déclarations faites par Abdelhamid Abou Naïm dans une vidéo diffusée sur YouTube », a indiqué un communiqué du procureur du Roi parvenu à la MAP, précisant que le parquet estime que ces déclarations comportent « une humiliation à l’égard de certaines instances ».

Le Cheikh salafiste Abdelhamid Abou-Naim, rappelle-t-on, avait accusé, dans des déclarations diffusées sur internet, nombre de personnalités nationales, dont le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Driss Lachgar, d’apostasie et d’athéisme.

Les sorties médiatiques et les « campagnes takfiristes », dont les appels d’Abou Naïm au meurtre, portent atteinte à l’ensemble de la société et à ses valeurs de pluralité et de diversité, a estimé le porte-parole officiel du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Hakim Benchemmas.

Dans un communiqué, dont copie est parvenue vendredi à la MAP, M. Benchemmas a dénoncé « ces sorties et ces jugements takfiristes qui appellent au meurtre du Premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces populaires (USFP), de sympathisantes du parti, d’intellectuels et de gauchistes en général ».

A cet égard, Benchemmas a appelé l’Etat et le Gouvernement à assumer leurs responsabilités dans « la protection de la société de ces courants d’athéisme aux relents obscurantistes, et la préservation des acquis du Maroc en termes de tolérance, de cohabitation et de pluralité ».

map

Comments
To Top