Politique

Ban Ki-moon exprime sa “gratitude” au Maroc pour son action en faveur de la stabilisation de la République centrafricaine

UN Secretary-General addresses the 64th session of the General Assembly.

UN Secretary-General addresses the 64th session of the General Assembly.Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé lundi à New York, sa “gratitude” au Maroc pour son action en “faveur de la stabilisation de la République centrafricaine”.

“Je tiens à exprimer ma gratitude aux partenaires bilatéraux, aux organisations régionales et multilatérales, notamment l’Union africaine, la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale et l’Union européenne, à la France, au Maroc et aux pays fournisseurs de contingents à la MISCA, pour le travail précieux qu’ils accomplissent en faveur de la stabilisation de la République centrafricaine”, a souligné le Secrétaire général dans un rapport soumis lundi après-midi au Conseil de sécurité de l’ONU.

Ce rapport fait le point sur la situation en République centrafricaine et sur les activités menées dans ce pays par le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA) du 1er août au 31 décembre 2013. Il procède ensuite à une évaluation détaillée des résultats et de l’efficacité du BINUCA.

Le Secrétaire général a également félicité le Maroc pour “avoir accepté de fournir des troupes pour l’unité de gardes des Nations Unies et de prendre la tête de la formation République centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix”.

Dans un message adressé aux membres du contingent des FAR devant se rendre en République centrafricaine, SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major général des Forces Armées Royales (FAR), avait notamment souligné qu’”en réponse à l’appel du devoir de solidarité internationale et partant de la considération que porte Notre Majesté aux missions de bons offices déployées par l’Organisation des Nations unies en vue de préserver la sécurité et la paix dans le monde, Nous avons décidé, par la grâce de Dieu, de dépêcher ce contingent de Nos Forces Armées Royales en République Centrafricaine pour participer à la mission de l’ONU déployée dans ce pays africain frère, comme contribution du Royaume du Maroc aux efforts de la communauté internationale visant à défendre les nobles valeurs humaines universelles et à soutenir le dialogue, la réconciliation nationale et le développement”.

Le 29 octobre dernier, le Conseil de sécurité a autorisé le déploiement de 560 hommes, dans le cadre d’une unité de gardes chargée de la protection du personnel et des locaux des Nations Unies, rappelle-t-on.

Le “Maroc est le pays fournisseur de contingents et la première phase du déploiement (250 hommes) a commencé le 31 décembre”, a poursuivi M. Ban dans ce rapport aux Quinze Etats membres réunis, soulignant que l’unité de gardes du BINUCA “n’est pas une force de maintien de la paix”.

Elle a “pour mandat d’assurer la sécurité et le contrôle des accès des installations et locaux de l’ONU à Bangui et dans le reste du pays et offrira des services mobiles de sécurité et d’escorte au personnel de l’ONU et mènera les opérations d’évacuation s’il y a lieu. Elle appuiera les activités de l’ONU visant à aider la population et le Gouvernement centrafricains”, a expliqué le Secrétaire général.

Les observateurs à l’ONU ont relevé que cette double consécration du Maroc récompense l’engagement africain de Sa Majesté le Roi et le souci constant du Souverain de contribuer à l’apaisement des tensions et au rétablissement de la paix dans les zones de conflit, notamment en Afrique

map

Comments
To Top