Politique

Le gouvernement exprime sa “solidarité totale” avec M. El Ouardi, victime d’une attaque dans l’enceinte du Parlement

el ouardi

el ouardiLe gouvernement, réuni jeudi à Rabat en Conseil, a exprimé sa “solidarité totale” avec le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, victime mercredi d’une attaque “regrettable et sans précédent”, de la part d’un des membres du conseil régional des pharmaciens du Sud, à sa sortie de la réunion de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants.

Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, “a exprimé sa solidarité totale avec M. El Ouardi, suite à l’attaque regrettable et sans précédent dont il a été la cible au Parlement de la part de personnes exerçant une profession respectable”, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

Le Chef de gouvernement a affirmé que cette agression constitue “une offense faite non seulement au ministre et sa personne, mais aussi à l’encontre du gouvernement et du Parlement”, a-t-il dit.

Selon le ministre, M. Benkirane a indiqué que l’affaire suivra son cours normal en termes de procédures juridiques d’usage, en ce sens que “tous les citoyens sont égaux devant la loi”.

Les services de sécurité à la chambre des représentants ont procédé, mercredi, à l’interpellation d’un groupe de pharmaciens ayant attaqué le ministre de la Santé à sa sortie de la réunion de la commission des secteurs sociaux, lors de laquelle il a présenté un projet de loi portant dissolution des conseils régionaux des pharmaciens du Nord et du Sud.

Le groupe de pharmaciens, qui a réussi à s’introduire dans l’enceinte du Parlement aidé en cela par une députée d’un groupe d’opposition, attendait le ministre devant la porte de la salle de réunion (3), avant de s’en prendre à lui en proférant des insultes et des menaces, notamment de la part d’un membre du Conseil du Sud.

Aussitôt informés, les éléments de sécurité de la chambre ont interpelé et remis les six pharmaciens à la police judiciaire arrivée sur les lieux.

map

Comments
To Top