Revue de presse

Revue de presse: Le ministre de la Santé agressé à la Chambre des représentants, le parquet saisi…

revue-presse-maroc

revue-presse-marocVoici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce vendredi 10 janvier:

*L’OPINION:.

– Le ministre de la Santé agressé à la Chambre des représentants, le parquet saisi. La présidence de la Chambre des représentants a saisi le parquet dès avoir eu connaissance de l’attaque contre le ministre de la Santé. Un communiqué de la Chambre a précisé que le parquet général a immédiatement pris la mesure qui s’impose à l’encontre des auteurs de l’attaque, conformément aux dispositions de la loi en vigueur.

– Ralentissement de la croissance au 1er trimestre 2014. Le taux de croissance économique se situerait aux alentours de 2,3pc au 1er trimestre 2014, contre 3,8pc une année auparavant. C’est ce que prévoit le HCP sans sa note de conjoncture datée de ce mois de janvier, attribuant cette contre-performance à la faiblesse des précipitations qui a marqué le démarrage de la campagne agricole 2013/2014, et qui impactera négativement la valeur ajoutée agricole.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Les pharmaciens sont-ils allés trop loin? L’affaire El Houssein El Louardi, qui a été, selon des témoins, insulté et menacé par un groupe de pharmaciens dans les couloirs du Parlement, est tout simplement invraisemblable. C’est la première fois que des personnes, au nom de la défense des intérêts de leur corporation, prenant à partie un responsable gouvernemental. Les mis en cause voulaient, ce faisant, protester contre la discussion en commission d’un projet de loi visant la dissolution des conseils régionaux des pharmaciens, nord et sud. Alors que tout le monde condamne sans réserve des « agissements graves et irresponsables », le principal mis en cause présente une version tout autre des faits.

– Expert près la Cour pénale internationale: le phénomène de la cybercriminalité au Maroc devient inquiétant. « Le phénomène de la cybercriminalité au Maroc devient inquiétant et il convient de renforcer l’arsenal juridique et technique pour freiner son développement », souligne Driss Raouh, expert près la Cour pénale internationale, dans un entretien au journal.

*LIBERATION:.

– Louardi agressé sous la Coupole. Le personnel politique est sous le choc. Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a été l’objet d’une agression dans l’enceinte même du Parlement. Mercredi dernier, six pharmaciens menés par le président du Conseil régional des pharmaciens du Sud, Abderrazak Manfalouti, s’en sont en effet violemment pris au ministre PPS de la Santé. Les pharmaciens appartiennent aux conseils régionaux des pharmaciens du Nord et du Sud, deux instances contestées par la profession et qui font aujourd’hui l’objet d’une dissolution légale.

– Sit-in des taxi-drivers. Les instances syndicales du secteur des taxis ont organisé, mardi à Casablanca, un sit-in de protestation contre les poursuites judiciaires à l’encontre des chauffeurs des taxis. Ils ont appelé à l’arrêt immédiat de l‘intervention du Parquet dans la relation entre les locataires et les bailleurs des agréments de transport, selon un communiqué desdits syndicats.

*AL BAYANE:.

– Le PPS dénonce vigoureusement l’attaque contre le ministre de la Santé dans l’enceinte du Parlement. Le Bureau politique du PPS a condamné vigoureusement l’attaque, mercredi, contre Houcine El Ouardi, ministre de la Santé et membre du bureau du bureau politique du parti, qui prenait part à une réunion de la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, consacrée à la présentation de deux projets de loi sur le secteur de la santé. – Réforme du régime des retraites: l’Etat doit honorer une part patronale de 2,5 milliards de dirhams en 2014. Le Conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR), tenu mardi à Rabat, a été beaucoup plus formel. Aucune mesure n’a été annoncée concernant le projet de réforme de cette caisse. Il faut attendre 2015, a annoncé Mohamed Boussaid, pour voir la réforme du régime des retraites aboutir. 2014 sera consacré beaucoup plus à la confection du cadre juridique et législatif du secteur. Durant cette même année, l’Etat devra honorer une part patronale de 2,5 milliards de dirhams et le double en 2015.

*AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– L’Istiqlal demande la convocation en pénal de Benkirane pour diffamation et non dénonciation d’un crime. Le Parti de l’Istiqlal a saisi officiellement, jeudi dernier, le procureur général du Roi près la Cour de cassation contre le chef de gouvernement. Ce ne sont pas moins de trente avocats inscrits dans différents barreaux du Royaume, dont huit bâtonniers, qui ont porté plainte contre Benkirane pour diffamation et non dénonciation d’un crime. Le parti a demandé la convocation du chef de gouvernement en annexant à sa plainte une contestation d’un huissier ainsi qu’un CD portant l’enregistrement de la séance mensuelle à la première Chambre.

– La croissance économique en repli de 2,3pc au 1er trimestre 2014: des prévisions pessimistes du HCP. Une décélération de la croissance devrait être observée au premier trimestre de l’année. C’est ce que prévoit le Haut-Commissariat au plan dans sa note de conjoncture. Le secteur agricole verrait sa valeur ajoutée se décliner de 3,9pc au premier trimestre 2014, au moment où les activités non agricoles afficheraient un pic de 4,5pc.

*L’ECONOMISTE:.

– Nouvelle alerte sur la croissance. La révision des prévisions du Centre marocain de conjoncture (CMC) est un nouveau warning sur la croissance économique. Pour le centre, celle-ci ne devait pas dépasser 2,7pc en termes réels en 2014, soit deux points en dessous du niveau de 2013 (4,8pc). La projection du CMC rejoint celle du HCP qui avait lancé une première alerte l’été dernier avec une prévision de croissance de 2,5pc. Le gouvernement, lui, est beaucoup plus optimiste en ayant élaboré la loi de Finances sur la base d’une croissance de 4,2pc.

– Comment payer la taxe sur la voiture de luxe. La taxation des voitures dites de luxe est en vigueur depuis le 1er janvier. Elle s’applique à la première immatriculation des véhicules dont la valeur hors TVA est comprise entre 400.000 et plus d’un millions de dirhams. Deux droits de timbre sont appliqués. L’un fixe, est appliqué selon la puissance fiscale en vigueur pour le calcul de la vignette, l’autre, proportionnel, est déterminée selon un barème allant de 5 à 20pc

*AL MASSAE:.

– Réforme du régime des retraites: la majorité se rapproche d’une feuille de route. Les leaders de l’opposition ont convenu, mercredi, de présenter la semaine prochaine la première version du projet de la réforme du régime des retraites à la commission nationale chargée de de la réforme des retraites.

– Carence de pluie: les agriculteurs ont la main sur le cœur. La carence de pluie, qui affecte le pays depuis deux mois, inquiète les agriculteurs, qui sont désormais menacés de faillite. L’Union générale des agriculteurs du Maroc (UGAM) a indiqué que l’absence de pluie durant les mois de décembre et de janvier n’est pas un bon signe pour la campagne agricole.

*BAYANE AL YAOUM:.

– Benabdallah: la classe politique responsable de désintérêt des jeunes pour la politique. Lors d’une rencontre à l’ISIC, Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, a indiqué que les partis politiques sont responsables de désintéressement des jeunes à la politique, appelant les partis à soigner l’image qu’ils renvoient aux jeunes et au peuple marocain.

– Agression de Louardi au parlement: Benkirane exprime la solidarité de son gouvernement. « On ne doit pas ouvrir la séance d’aujourd’hui avant d’annoncer notre solidarité absolue avec notre frère Houcine El Ouardi, le courageux et respectueux ministre de la Santé, qui a fait l’objet hier d’une agression sans précédent dans l’enceinte du parlement de la part de personnes qui, malheureusement, sont reliées à une profession respectable », a-t-il déclaré jeudi à l’ouverture du conseil du gouvernement. « On veut aussi exprimer notre solidarité avec le parlement et ses députés qui n’ont pas hésité à soutenir le ministre », a-t-il ajouté.

*AL KHABAR:.

– L’abolition de la peine capitale provoque des dissensions au sein de la majorité: le fossé entre le PJD et ses alliés se creuse. Le gouvernement sera dans une situation embarrassante lors de l’examen du projet de loi relatif à l’abolition de la peine de mort. Ce projet, désapprouvé par le PJD, a été élaboré par des parlementaires de l’opposition mais également de la majorité.

– Viadeo installe son hub Afrique au Maroc en faveur du rôle stratégique du Royaume au continent. Dans un entretien au journal, Chams Diane, directeur général du Viadeo-Afrique, a indiqué que le choix du Maroc comme plateforme de Viadeo s’explique par son rôle stratégique au continent. Avec 55 millions de membres, Viadeo est le second réseau professionnel mondial, derrière l’Américain Linkedin qui en compte plus de 220 millions. Néanmoins, l’entreprise, créée à Paris en 2004, est le premier réseau social professionnel francophone et le premier à proposer une plateforme en langue arabe.

*AL ALAM:.

– Des avocats suppléent au PI en portant plainte contre le chef du gouvernement pour diffamation et non dénonciation d’une infraction commise. Trente avocats, dont huit bâtonniers, ont déposé cette plainte auprès du procureur général du Roi près la Cour de cassation en faveur du parti de la balance.

– Pour Ramid, les « droits d’informer » sont futiles. Intervenant mercredi au cours de la réunion de la commission de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme, le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a affirmé que le « droit d’informer » est une absurdité. D’autre part, une parlementaire s’est demandée pourquoi le gouvernement avait choisi ce moment pour supprimer cette tribune libre.

*ATTAJDID:.

– Mise en garde contre la diffusion des diffamations et injures sur les pages Facebook. Mohamed Abbou, ministre délégué chargé du commerce extérieur, met en garde les fans de Facebook contre la diffusion de propos injurieux ou diffamatoires sur leur page, précisant que le Code pénal contient plusieurs articles qui permettent de poursuivre les auteurs en justice. Intervenant mardi lors de la séance hebdomadaire à la Chambre des représentants, Abbou a affirmé que le gouvernement allait renforcer l’arsenal juridique à travers le projet du code numérique.

– Activités touristiques au Maroc: des résultats positifs. Les conclusions du baromètre de l’activité touristique pour le 3ème trimestre, publiées par l’Observatoire du tourisme, ont fait ressortir des résultats positifs au niveau de la satisfaction des touristes à l’égard des différents produits et services durant leur expérience touristique au Maroc. L’analyse des indices principaux laisse déduire que le potentiel touristique et la proximité géographique du Royaume ainsi que la diversité des produits sont notamment les raisons essentielles à l’origine du choix de la destination Maroc. *AL MOUNAATAF:.

– Le gouvernement légitime les retenues sur les salaires des grévistes, tandis que les syndicats l’accusent de geler les projets de lois organiques. Les observateurs des affaires syndicales craignent que le projet de loi organique relatif aux conditions et modalités de l’exercice de la grève ne suivent la même voie que les autres projets.

*RISSALT AL OUMMA:.

– Agression de Louardi: les pharmaciens désapprouvent. L’Ordre des pharmaciens et la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc ont condamné fermement l’attaque verbale qui a été menée contre le ministre de la Santé El Houssaine Louardi par les membres des conseils régionaux des pharmaciens d’officine du nord et du sud dans l’enceinte du parlement.

* ASSABAH:.

– Action en justice contre Benkirane pour diffamation. Hamid Chabat, secrétaire général du PI, a déposé jeudi une plainte à la Cour de cassation contre le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, l’accusant de diffamation à l’encontre du PI et de non dénonciation d’une infraction. Selon la plainte, Benkirane connait les personnes, notamment des responsables PI, qui détiennent des avoirs à l’étranger en infraction à la réglementation des changes et à la législation de la fiscalité.

– Kénitra: prison à vie à l’encontre d’un policier accusé de meurtre de trois de ses collègues. La Cour d’appel de Kénitra a condamné mercredi à la prison à perpétuité Hassan Ballotti, un policier accusé du meurtre de trois de ses collègues, en mars dernier, dans le commissariat de police de Machraâ Belksiri. Le parquet a requis la peine capitale à l’encontre du mis en cause. La défense avait annoncé son retrait du procès après le refus du juge de convoquer les témoins cités dans le procès-verbal de la police judiciaire et de procéder à une expertise médicale sur son client.

– Boussaid: le blanchiment n’est pas inclus dans l’amnistie des avoirs détenus à l’étranger. Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid a déclaré, mercredi au cours d’une conférence de presse, que la décision d’amnistier les personnes détenant illégalement des avoirs à l’étranger ne couvre pas le blanchiment d’argent. Boussaid a précisé que les avoirs liquides concernés par cette amnistie sont ceux déposés dans des pays qui adoptent une législation réprimant le blanchiment des capitaux.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Le Parti de l’Istiqlal engage des poursuites contre le chef du gouvernement Abdelilah benkirane pour diffamation et non-dénonciation d’une infraction relative au transfert illégal des avoirs à l’étranger. Selon le Code pénal et les accusations citées dans la plainte, déposée à la Cour de cassation, le chef du gouvernement encourt une peine de deux ans de prison.

– Selon l’Observatoire du tourisme, qui vient de publier les résultats du Baromètre de l’activité touristique pour le 3ème trimestre, chaque touriste a dépensé environ 968 DH par nuitée lors de sa visite au Maroc en 2013, faisant remarquer que les touristes ont passé en moyenne 8,3 nuitées et que la plupart d’entre eux avaient opté pour le Maroc grâce à son bon climat.

*EL ASSIMA POST:.

– Le PAM expulse deux membres impliqués dans l’agression verbale de Louardi. Le PAM a annoncé l’expulsion de deux membres du parti, impliqués dans l’incident d’agression du ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, par un groupe de pharmaciens des Conseils régionaux Sud et Nord dans l’enceinte de la Chambre des représentants, selon un communiqué publié au terme d’une réunion extraordinaire du bureau politique du parti du tracteur à Kénitra.

– La CDT condamne les retenues sur salaires en cas de grève. Ali Lotfi, secrétaire général de la CDT, déclare que la caisse marocaine des retraites et les autres caisses vont bientôt faire faillite ». Il a par ailleurs condamné la décision du gouvernement d’appliquer le régime des retenues sur salaires en cas de grève qui, a-t-il estimé, avait un effet pernicieux sur le mouvement syndical. (Entretien).

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– L’Istiqlal et l’USFP organisent une caravane nationale pour revendiquer la mise en application de la Constitution. Selon une source partisane, l’organisation conjointe de cette caravane, prévue après l’anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance le 11 courant, a fait l’objet de débat mardi lors d’une réunion de la commission de coordination entre l’USFP et l’Istiqlal.

– Le ministre de la Justice et des libertés refuse de discuter des retenues sur salaires, appliquées sur les grévistes, tout en acceptant l’institutionnalisation du dialogue avec les greffiers, selon les conclusions d’une réunion des membres du bureau national du syndicat démocratique de la justice et les représentants du ministère de la Justice et des libertés, tenue lundi dernier.

*SAHIFAT ANNAS:.

– Une source informée indique que Khalid Safir, wali du Grand Casablanca, a demandé dans une lettre adressée au maire de la ville Mohamed Sajid de tenir une session extraordinaire pour traiter les affaires restées en suspens depuis longtemps, notamment la gestion du Fonds des travaux géré par Lydec. Safir a également appelé à la création de cinq sociétés de développement local et un groupement communal chargé de la gestion de transport public.

– Le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance Mohamed El Ouafa a annoncé l’imminence de la levée du soutien à l’essence super, au moment où des sources du journal assurent que le gouvernement allait annoncer dans les jours à venir une profonde réforme de la compensation.

– Les groupes de l’opposition et de la majorité dénoncent l’attaque dont a fait l’objet le ministre de la Santé El Houssaine Louardi dans l’enceinte de la Chambre des représentants. Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, appelle le président de la Chambre à ouvrir une enquête sur l’incident et publier un communiqué condamnant l’agression.

Comments
To Top