Sport

CHAN: Prestation timide de la sélection locale devant le Zimbabwe

maroc-chan
maroc-chanAvec un nul blanc devant la modeste équipe du Zimbabwe, la sélection marocaine locale de football a timidement entamé son premier match de la CHAN-2014, disputé dimanche au Cap-Town.

Les joueurs marocains n’ont pas réussi à émettre des signaux rassurants devant une formation Zimbabwéenne qui s’est préparée avec sérieux à cette échéance continentale. Dès l’entame de jeu, les protégés de Hassan Benabicha s’efforçaient d’imprimer un rythme résolument offensif face à une formation plus prudente avec un seul homme en pointe George Chigova. Au cours des vingt dernières minutes de la 1ère mi-temps, les talents des jeunes zimbabwéens Nelson Maziwisa, Charles Sibanda et Eric Chipeta payaient dans tous les compartiments du jeu, avec une attaque en réussite qui était sur le point de fausser les calculs du portier Nadir Lemyaghri qui, cette fois-ci, était solide en sauvant ses filets. La défense marocaine était un peu éveillée devant un milieu de terrain actif et omniprésent sur la pelouse et une ligne d’attaque créative de la formation zimbabwéenne.

Au retour des vestiaires, les protégés de Benabicha jouaient avec économie. Ils n’arrivaient pas à concrétiser les rares opportunités qui se sont présentées, notamment par le biais de Mouhcine Iajour et Issam Erraki qui manquaient de rapidité devant les buts du portier du Zimbabwe.

Le portier et capitaine de la sélection marocaine Nadir Lemyaghri n’était pas non plus mis totalement au repos et avait eu quelques frayeurs, notamment lors d’une contre-attaque, mal-négociée par l’attaquant Georges Chigova. Toujours à la reprise, l’entraîneur marocain Hassan Benabicha a aligné le jeune attaquant Rafik Abdessamad (75è) à la place de Walid El Karti et le défenseur Abdelkebir El Wadi (86è), en remplacement de Brahim El Bahri. Deux changements qui n’ont pas donné leurs fruits. Les attaquants de la formation adverse avaient à plusieurs reprises mis le feu dans la défense marocaine tout en chevauchant depuis le milieu de terrain.

Les jeunes Lions marocains n’ont jamais été en mesure d’élever leur niveau de jeu pour aller faire trembler les filets adverses. Les Zimbabwéens ont même eu la plus grosse occasion du match en touchant le poteau. Au classement de ce groupe B, le Maroc et le Zimbabwe se partagent 1 seul point chacun, alors que le Burkina-Faso ferme la marche avec 0 point. L’Ouganda figure en tête avec 3 points. Les joueurs d’Ouganda ont réussi à damer le pion au Burkina-Faso (2-0).

La mission de Hassan Benabicha ne sera pas ainsi de tout repos. Il devra ainsi resserrer les vis et rectifier le tir lors de son deuxième match face au Burkina-Faso prévu jeudi prochain à 18h00 GMT.

map

Comments
To Top