Economie

Essence Super et fuel oil N°2: fin des subventions de l’Etat

essence
essenceLes prix de l’essence super et du fuel oil N°2 « ne font plus partie des produits subventionnés par la Caisse de compensation », a annoncé vendredi le ministère chargé des Affaires générales.

Ces prix sont révisés le 1er et le 16 de chaque mois, conformément à la structure des prix publiée par le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement et à l’instar des autres produits pétroliers non soutenus, a précisé le ministère dans un communiqué.

En tenant compte des crédits ouverts par la loi des Finances 2014, notamment ceux relatifs aux charges communes, le budget général du Royaume subventionne le gasoil, conformément aux niveaux retenus dans l’arrêté conjoint du ministre de l’Economie et des finances, du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement et du ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance n 31.14 portant fixation de la subvention unitaire du gasoil au titre de l’année 2014.

Les subventions unitaires du gasoil sont fixées à 2,15 DH/litre à partir du 16 janvier 2014, à 1,70 DH/litre à partir du 16 avril, à 1,25 DH/litre à partir du 16 juillet et à 0,80 DH/litre à partir du 16 octobre 2014, a expliqué la même source.

Le budget général du Royaume continue, à travers la Caisse de compensation, à subventionner le gaz butane, le fuel spécial destiné à la production de l’électricité par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, le sucre, certains produits destinés aux provinces sahariennes, ainsi que la farine nationale du blé tendre qui relève de l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses.

Cette décision est conforme au nouvel arrêté du Chef du gouvernement n 3.01.14 publié le 16 janvier 2014 instituant un système d’indexation des prix de certains combustibles liquides et abrogeant l’arrêté du 19 Août 2013.

map

Comments
To Top