Revue de presse

Revue de presse: Des douars isolés par la neige à Ouarzazate…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDans les unes de ce matin: Ouarzazate: des douars isolés par la neige; Gestion douteuse des marchés à la Chambre des représentants; Dysfonctionnements dans l’ONDA.
AL MASSAE:
– Ouarzazate: des douars isolés par la neige. Des centaines d’habitants des douars d’Amezri et d’Ichbaken, relevant de la commune Imi Noulaoun dans le nord-ouest de la ville d’Ouerzazate, sont bloqués par la neige ayant recouvert, la semaine dernière, les montagnes du Grand Atlas. Selon des sources du journal, la neige a bloqué la route non goudronnée qui lie ces habitants à Ouarzazate à travers Tizi, contraignant les habitants de ces deux douars (plus de 2.200 personnes) à rester cloitrés dans leur localité.
– Dysfonctionnements dans l’ONDA. Un responsable de l’Instance nationale de la protection des biens publics a indiqué que l’Instance avait déposé une plainte auprès du ministre de la Justice et des libertés réclamant l’ouverture d’une enquête sur des dysfonctionnements financiers au sein de l’Office national des aéroports (ONDA) sous l’ère du directeur actuel. La plainte évoque la conclusion de 25 marchés avec un seul bureau d’architecture, pour un montant de 160 millions de dirhams.
ASSABAH:
– Gestion douteuse des marchés à la Chambre des représentants. Des sources informées indiquent que la commission de Contrôle des dépenses du budget de la Chambre des représentants a constaté une gestion douteuse des marchés à la Chambre des représentants, précisant que cette anomalie a déjà été mise à l’index dans un autre rapport, élaboré il y a quatre ans, mais la Chambre en avait fait peu de cas.
– Le gouvernement approuve un projet de loi portant augmentation des salaires des magistrats. Le conseil de gouvernement, réuni jeudi, a approuvé un projet de décret modifiant un ancien décret fixant les indemnités et avantages alloués aux magistrats des premier, deuxième et troisième grades. Selon une source du journal, ce texte permettra l’augmentation des salaires des magistrats en deux étapes: la première durant l’année en cours et la seconde en 2015.
– Infractions dans la réalisation des programmes de mise à niveau urbaine. Selon des investigations menées par le ministère de l’Intérieur, des entrepreneurs ont commis, avec la complicité des présidents de communes, de « graves infractions » au niveau des programmes de mise à niveau urbaine des villes et des centres urbains. Ces dysfonctionnements ont été relevés suite à l’évaluation de la gestion de 324 programmes de mise à niveau, ayant nécessité un montant de 57 milliards de dirhams. Le ministère de l’Intérieur y a contribué, à travers la Direction générale des collectivités locales, par 18 milliards de dirhams.
AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:
– Projet de loi relatif au Conseil de la concurrence: amendements pour interdire dons et legs. Les groupes de la majorité et de l’opposition ont présenté des amendements au projet de loi relatif au Conseil de la concurrence, interdisant à cette institution d’obtenir des dons et des legs afin de ne pas affecter son indépendance. L’opposition propose d’empêcher les présidents des communes et des chambres et les fonctionnaires d’être membres de ce Conseil.
– En raison des engagements trahis, les agences de voyages consacrent 9 millions de dirhams à la réparation des dommages subis par les pèlerins. Khalil Majdi, président de la Fédération nationale des agences de voyages marocaines, a déclaré que les agences aspiraient à accueillir 7.800 pèlerins pour la saison du pèlerinage 2014.
AL KHABAR:
– Maroc: des banques islamiques pour surmonter la crise de financement public. Le conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés, qui comprend des dispositions portant sur les banques islamiques. Ces établissements devraient injecter la liquidité nécessaire pour financer les projets initiés au Royaume.
– Rente: le gouvernement sort le carton rouge. Selon des sources du journal, les leaders de la majorité ont convenu, lors de leur dernière réunion, de lutter contre la rente à travers des décisions ministérielles, qui devraient mettre fin aux véhicules et aux domiciles de fonction et aux agréments.
AL AHDATH AL MAGHRIBIA:
– Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar affirme que la réunion du comité Al-Qods, dont la clôture des travaux est prévue samedi, devrait transmettre un « message fort » contre la colonisation israélienne. « Cette réunion, la première depuis 2000, intervient dans une conjoncture sensible requérant plus de cohésion (…) afin de de relever les défis majeurs auxquels est affronté » la ville d’Al-Qods, a-t-il souligné.
AUJOURD’HUI LE MAROC:
– ALECA: combien ça rapportera au Maroc? Les négociations se poursuivront pendant quatre jours et porteront sur les apports de cet accord dont le but est de faciliter et fluider l’intégration de l’économie marocaine dans le marché intérieur de l’UE. L’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) devrait à long terme faire grimper le PIB du Maroc de près de 1,6% et le pouvoir d’achat des Marocains de 1,6% à 1,9%. Cette hausse attendue en matière de salaires et celle qui en résulte, à savoir l’accroissement de la demande, feront en sorte que les prix des biens de consommation connaissent à leur tour une hausse de 0,4%. En termes de gains attendus en revenu national, l’ALECA apporterait au Maroc pas moins de 1,3 milliard d’euros, soit l’équivalent de 14,6 milliards de dirhams.
– Perspectives de la Banque mondiale: malgré le recul, le Maroc premier de la classe Mena. Un récent rapport de la Banque mondiale affirme que l’économie mondiale devrait se renforcer en 2014. Cependant, pour les pays en développement, la conjoncture sera complexe, eu égard à l’influence qu’aura la reprise des pays développés sur leurs économies. « D’un côté, le renforcement de l’activité économique dans les pays riches stimulera la demande de produits en provenance des pays en développement et de l’autre, la hausse des taux d’intérêt freinera les flux de capitaux ». Ce qui, rapporté au cas du Maroc, présage d’une embellie commerciale doublée d’une moindre aisance sur le plan des investissements étrangers.
L’ECONOMISTE:
– Carburant: le gouvernement applique la vérité des prix. Le gouvernement a finalement franchi le pas. La vérité des prix sera appliquée au fuel industriel et à l’essence qui ne bénéficieront plus du soutien de la Caisse de compensation. En revanche, la subvention du gasoil sera maintenue, mais sensiblement réduite. La mesure est publiée dans le Bulletin officiel n 6222 du 16 janvier 2014. Pour ce mois, les prix n’ont pas connu de changement majeur à l’exception de la baisse du prix du fuel.
– Economie, investissements, dialogue social: Benkirane II revoit sa copie. Les réunions de la majorité, pour revisiter le programme gouvernemental et établir de nouvelles priorités, ont démarré. Celle de ce vendredi sera décisive. Ces priorités, une exigence du RNI au moment de la formation du gouvernement, s’articulent autour de trois axes dont le premier concerne notamment la relance de l’économie et la promotion des investissements. L’annonce de ce dispositif sera faite à l’occasion de la présentation du bilan à mi-parcours du gouvernement début février.
Comments
To Top