Revue de presse

Revue de presse: Douane, Bientôt le paiement en ligne…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDans les unes de ce matin: Douane: Bientôt le paiement en ligne; Carburants: la décompensation inquiète les industriels; La Chambre des conseillers s’accroche aux « droits d’informer »
Aujourd’hui Le Maroc: 
– Douane: Bientôt le paiement en ligne. L’administration des douanes et des impôts indirects prépare activement, depuis quelques mois, la plateforme technologique qui permettra aux usagers de payer leurs droits de douane à distance. La mise en service est attendue pour le premier trimestre. Comme pour la TVA, l’IS et certaines taxes locales, les droits de douane pourront être payés via Internet, en passant par une plateforme sécurisée, et au moyen d’une simple carte bancaire.
– De nombreux articles modifiés dans le projet de loi organique des finances: Le gouvernement se ravise. Il y a quelques semaines, un communiqué avait annoncé l’adoption du projet de loi organique des finances avec la prise en compte des remarques du ministère de tutelle. A ce moment-là, peu de détails avaient filtré sur la nature des changements. Aujourd’hui, nous en savons un peu plus après la publication par le Secrétariat général du gouvernement de la nouvelle mouture du projet de loi, revue et corrigée par le Conseil de gouvernement. Les modifications ont porté sur pas moins d’une dizaine d’articles du projet. Des modifications qui vont d’un simple inversement dans l’ordre à une refonte d’article, voire à la suppression pure et simple de certaines dispositions.
L’Economiste: 
– Magistrature: Une réforme qui sent la poudre. Les juges font de la dissidence. Le projet de décret, adopté le 16 janvier à Rabat par le Conseil du gouvernement, ne semble pas les calmer. Il fixe pourtant les indemnités et avantages accordés aux juges de 1er, 2e et 3e grade. Ce sont en réalité des augmentations de salaires et qui vont se faire en deux étapes: l’une en 2014 et l’autre en 2015.
– Carburants: la décompensation inquiète les industriels. Les industriels s’attendaient à la décompensation du fuel mais aussi à des mesures d’aide. Si la première disposition est effective depuis jeudi 16 janvier, la deuxième tarde à se mettre en place même si la loi de Finances 2014 prévoit une enveloppe de 2 milliards de dirhams. Plus précisément, la vérité des prix sera appliquée au fuel industriel et à l’essence qui ne bénéficieront plus du soutien de la Caisse de compensation.

– Finance islamique: La loi crée un mini-régulateur. La loi bancaire a passé sans encombre l’étape de la validation en Conseil de gouvernement. Le texte a été adopté jeudi 16 janvier. Le document soumis à l’Exécutif intègre quelques nouveautés par rapport au texte mis en consultation publique sur le portail du Secrétariat général du gouvernement en 2012. L’un des principaux changements se rapporte au chapitre dédié à ma finance participative.

Al Ahdath Al Maghribia: 

– La Chambre des conseillers s’accroche aux « droits d’informer ». Malgré la décision d’arrêter la diffusion audiovisuelle des « droits d’informer » des conseillers, le bureau de la deuxième Chambre s’est accroché, lors de sa réunion hebdomadaire, à cette pratique même s’il ne sera pas diffusée.

– Enseignement: Report de l’examen d’aptitude professionnelle pour l’accès aux grades supérieurs. La réunion entre les syndicats de l’enseignement et le ministère de tutelle, tenue vendredi dernier, s’est soldée par le report pour deux semaines de l’examen d’aptitude professionnelle pour l’accès aux grades supérieurs, prévue initialement pour lundi 27 janvier. Les deux parties ont également décidé de former une commission conjointe pour approfondir le débat sur certains dossiers, notamment la situation des titulaires des diplômes délivrés en 2012.

Akhar Al Yaoum Al Maghribia:
– Les magistrats en sit-in le 8 février prochain. Malgré la dernière décision du ministère de la Justice et des libertés d’augmenter les indemnités et avantages alloués aux magistrats des premier, deuxième et troisième grades, le Club des magistrats du Maroc a décidé d’observer un sit-in le 8 février prochain. Selon un communiqué du club, le traitement par le gouvernement des revendications justes et légitimes du club des magistrats du Maroc ne touche pas tous les aspects afférents à l’indépendance financière de l’autorité judiciaire et de ses membres.
– El Ouafa: La décompensation des carburants s’inscrit dans le cadre de la réforme de la Caisse de compensation. Dans un entretien au journal, le ministre délégué auprès du Chef de gouvernement chargé des Affaires générale et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a indiqué que la décompensation des prix de l’essence et du fuel industriel s’inscrit dans le cadre de la réforme de la Caisse de compensation afin de contrôler le déficit budgétaire. Il a également indiqué que le transport public n’est pas concerné par cette mesure, le gouvernement ayant pris des mesures parallèles pour maintenir les prix du transport public.
Al Massae:
– Rabat: Un mort dans l’effondrement du toit d’un local commercial à la médina. Une personne est décédée, samedi, suite à l’effondrement du toit d’un local commercial à Bab Rehba, au quartier Mellah, situé à l’ancienne médina de Rabat, a-t-on indiqué auprès des autorités locales. Le toit dudit local, spécialisé dans la vente des crêpes, s’est écroulé sous les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Rabat, a précisé la même source, ajoutant qu’une personne (un client) a péri alors que la propriétaire du local commercial, grièvement blessé, a été transféré à l’hôpital.
– Décompensation des prix de l’essence et du fuel industriel: tension sociale à l’horizon. Des économistes ont mis en garde contre la tension sociale qui peut être provoquée par la décision du gouvernement d’appliquer la vérité des prix au fuel industriel et à l’essence. Selon ces économistes, cette mesure devrait avoir une incidence sur les prix du transport public et de la production, ainsi que sur le pouvoir d’achat des citoyens.
Assabah:
– Des experts américains des questions africaines au Pentagone ont renvoyé un rapport au département de la Défense dans lequel ils affirment que le retrait par les Etats de la reconnaissance de la pseudo rasd constitue une autre preuve de la pertinence du plan d’autonomie sous souveraineté marocaine, en tant que solution consensuelle assurant la sécurité dans la région et répondant aux aspirations des peuples à l’intégration et au progrès dans cette partie du monde.
– Chambre des conseillers: l’opposition affûte ses armes. L’opposition à la deuxième Chambre va faire front au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane lors de la séance des questions orales prévue mardi. Les questions des groupes de l’opposition seront centrées notamment sur la dernière décision portant annulation des subventions qui étaient accordées à l’essence et au fuel industriel. Mohamed Daidia, président du groupe fédéral pour l’unité et la démocratie à la Chambre des conseillers, estime que cette décision est de nature à laminer le pouvoir d’achat des citoyens.
Comments
To Top