Societe

Haddad: Le Maroc est le pays « le plus accueillant au monde et des plus surs en Afrique »

haddad

haddadLe Maroc est le pays « le plus accueillant au monde et des plus surs en Afrique » , a affirmé le ministre du Tourisme, M. Lahcen Haddad dans une interview accordée à un journal espagnol et publiée mardi. « Nous sommes le pays le plus accueillant du monde et le plus sûr en Afrique », a souligné le ministre dans un entretien au journal espagnol « Cinco Dias », réalisé en marge de la 34-ème édition du Salon international du Tourisme (Fitur 2014), tenu du 22 au 26 janvier à Madrid, avec la participation de 165 pays, dont le Maroc.

« Nous sommes le pays le plus accueillant du monde. Le Marocain ouvre sa maison aux visiteurs. En outre, nous offrons une culture et une géographie diversifiées », a indiqué le ministre. M. Haddad a mis l’accent sur l’importance accordée par le Maroc au marché touristique espagnol, notant que le Royaume offre un « produit diversifié » pour les visiteurs ibériques qui, dit-il, doivent tenir en compte l’existence de nombreuses liaisons aériennes reliant entre le Maroc et l’Espagne.

« Il est maintenant possible pour les Espagnols de voyager au Maroc en voiture ou en autobus, et ce grâce aux infrastructures dont disposent les deux pays voisins », a fait observer M. Haddad, affirmant que la connexion terrestre constitue une « nouvelle option plus facile et plus économique » pour le touriste espagnol voulant découvrir le Maroc.

« Nous pensons qu’il existe de nombreux liens avec l’Espagne qui peuvent être renforcées encore davantage », a dit le ministre, notant que le Royaume, dans le cadre de sa stratégie de développement du secteur touristique, ambitionne de drainer des visiteurs d’autres régions espagnoles, notamment des Iles Baléares, des Iles Canaries et du Nord de l’Espagne.

« Non seulement nous accordons une attention aux touristes de Madrid et de Barcelone, mais nous sommes également intéressés par l’attrait des visiteurs des îles Baléares, des Canaries et du nord de l’Espagne qui sont très importants pour nous », a-t-il indiqué, relevant le « grand intérêt » manifesté par les compagnies aériennes comme Vueling, 2ème en Espagne, et Air Nostrum pour ouvrir de nouvelles routes avec le Maroc.

Le responsable marocain a, à cet égard, noté que les touristes espagnols sont invités à découvrir de « nouvelles destinations non encore connues » au Maroc, en citant le désert, les montagnes du Haut atlas et du Rif, ainsi que les villes médiévales comme Marrakech, Fès, Meknès et aussi El Jadida, entre autres. « Le sud du Maroc regorge d’un grand potentiel touristique », affirme-t-il.

Par ailleurs, le ministre a relevé l’intérêt des investisseurs étrangers pour le Maroc et les opportunités d’investissements offerts aux opérateurs espagnols, soulignant l’importance des entreprises ibériques qui opèrent au Maroc dans des grandes villes comme Tanger, Casablanca et Marrakech.

En marge du salon international de Madrid, M. Haddad a également accordé une interview à « Casa Arabe », dans laquelle le ministre a affirmé que les résultats positifs réalisés par le secteur du tourisme marocain durant les dernières années, dans un contexte de crise économique internationale et d’instabilité régionale, sont à mettre à l’actif de la stabilité dont jouit le Royaume et la stratégie de développement du secteur.

Le Royaume a pu se mettre à l’abri de la vague de protestation qui avait déferlé sur la région arabe en 2011 en mettant en œuvre, d’une manière pacifique et consensuelle, un programme de réformes constitutionnelles, a affirmé Haddad soulignant que la stabilité, dont le Maroc a toujours joui sur les plans politique, social et économique, forme une base solide pour le développement du secteur du tourisme. Selon des estimations officielles, l’édition 2014 de FITUR, à laquelle le Maroc a participé avec un pavillon de 400m2 et par une importante délégation représentant les différentes régions du Royaume, a enregistré une progression de sa fréquentation à 220.000 visiteurs dont environ 100.000 professionnels (en hausse de 3 à 5 pc par rapport à l’édition 2013) et 120.000 visiteurs grand public (+7pc).

map

Comments
To Top