Societe

La femme étranglée par son foulard à Montréal était Marocaine

foulard-marocaine
foulard-marocaineLa femme morte étranglée, jeudi, après que son foulard ait été pris dans l’escalier roulant d’une station de métro à Montréal était d’origine marocaine, a annoncé vendredi soir le Bureau du coroner.

La victime, Naima Rharouity (47 ans), était mariée et mère de deux enfants âgés respectivement de huit et cinq ans, ajoute la même source, citée par la télévision québécoise, précisant qu’elle était arrivée à Montréal il y a presque un an et travaillait comme bénévole au sein d’un organisme communautaire qui venait en aide aux nouveaux arrivants.

Cité par une chaîne de télévision québécoise, Mohamed Rharouity, le frère de la victime a déclaré que sa soeur était « une femme très bien intégrée dans la société » même si elle venait d’arriver au Québec.

« C’est un vrai choc. Lorsque les policiers sont venus me voir à la maison, je croyais que c’était un simple accident et que j’aurais pu aller la visiter à l’hôpital. Quand j’ai appris son décès, j’étais totalement détruit », a-t-il expliqué.

Cette tragédie est survenue alors que le mari de la défunte venait tout juste de s’envoler pour le Maroc. Même si la police montréalaise croit que la dame est morte étranglée par son foulard qui s’est coincé dans le mécanisme de l’escalier roulant, elle a affirmé toutefois que les circonstances de cet accident mortel sont encore à déterminer, le visionnement d’une vidéo de surveillance n’ayant pas fourni de réponses claires à ce sujet. Les membres de la famille sont impatients de connaître les conclusions de l’enquête du coroner, qui doit rédiger un rapport sur les circonstances exactes de ce drame.

« J’ai parlé au coroner et il m’a dit que c’était un accident plutôt inhabituel », a indiqué M. Rharouity.

L’accident est survenu jeudi vers 9h15 (heure locale) dans une station de métro montréalaise. Un porte-parole de la police avait indiqué que la dame descendait par l’escalier mécanique vers le quai d’embarquement du métro lorsque son foulard s’est coincé dans le mécanisme.

Les pompiers l’ont trouvée au bas de l’escalier et ont tenté de la réanimer en attendant l’arrivée des ambulanciers, mais en vain car la dame a rendu l’âme sur les lieux de l’accident.

avec map

Comments
To Top