Politique

Rabat: Vingt membres d’une cellule « jihadiste » active déférés devant le juge

POLICE_MAROC
POLICE_MAROCVingt membres d’une cellule « jihadiste » active dans plusieurs villes du Royaume ont été déférés, jeudi, par le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat.

Les membres de la cellule « jihadiste » ont été déférés devant le juge d’instruction chargé des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé, et ce dans le cadre de l’enquête préliminaire, indique-t-on de source judiciaire.

Les mis en cause sont poursuivis pour « constitution d’une bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter une atteinte grave à l’ordre public, avec récidive, appartenance à un groupe religieux interdit et tenue de réunions publiques non autorisées ».

Un communiqué du ministère de l’Intérieur avait annoncé en janvier dernier le démantèlement d’une cellule « jihadiste » active dans les villes de Nador, Tétouan, Al Hoceima, Taza, Fès et Marrakech, et dotée d’une expérience de combat acquise au sein d’organisations terroristes liées à Al Qaida en Afghanistan.

Ayant acquis une expertise sur le terrain lorsqu’il servait au sein de l’armée espagnole durant sa résidence à Melilla avant de démissionner, le chef de cette cellule s’est ensuite installé dans la banlieue de Nador qu’il a utilisée comme base de recrutement pour renforcer les rangs de sa cellule terroriste.

Comments
To Top