Monde

Algérie: 77 passagers seulement à bord de l’avion écrasé à Oum El Bouaghi

crash

crashL’avion militaire qui s’est écrasé mardi dans la région d’Oum El Bouaghi, à 500 km à l’Est d’Alger, transportait seulement 77 passagers, dont les membres d’équipage, au lieu des 103 annoncés auparavant par plusieurs sources, selon un décompte publié par l’APS.

La même agence, qui cite une source militaire, confirme, dans un premier bilan officiel provisoire, la mort de 52 passagers et la découverte d’un survivant, retrouvé blessé par les secouristes sur les lieux du drame.

En plus des conditions climatiques défavorables, les recherches des unités de secours, qui se poursuivent, sont confrontées à une géographie difficile, puisque l’appareil s’est écrasé dans une zone montagneuse.

Un peu plus tôt, le colonel Lahmadi Bouguern, responsable de la communication à la 5ème région militaire (RM), a indiqué que le nombre de morts de cette catastrophe « n’était pas encore déterminé », soulignant qu' »un bilan officiel sera fourni dès qu’il sera officiellement établi et confirmé ».

Une cellule de crise, présidée par le commandant Air de la 5ème RM, le général Saïd Mammeri, a été mise en place aussitôt après l’annonce de l’accident.

Le crash de l’avion se serait produit au moment de l’approche de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Constantine. L’appareil, un Hercule C130, qui assurait un vol entre la wilaya de Tamanrasset (extrême sud) et Constantine, transportait des militaires et leurs familles.

Les mauvaises conditions météorologiques, avec des rafales de vent et des chutes de neige, seraient à l’origine de cette catastrophe. D’importants moyens militaires et civils sont mobilisés pour l’opération de recherche et de sauvetage d’éventuels survivants.

map

Comments
To Top