Insolite

Une vertigineuse vidéo clandestine montre Shanghai depuis 650 mètres de haut

shanghai

Deux jeunes Russes adeptes de sensations fortes sont parvenus à monter clandestinement au sommet de la deuxième plus haute tour du monde, la Shanghai Tower actuellement en construction, pour y tourner une vidéo donnant le vertige.

Les deux photographes ninjas urbains, Vadim Makhorov et Vitaliy Raskalov, disent avoir profité de l’interruption du chantier à la date du Nouvel An lunaire (31 janvier) pour lancer leur spectaculaire expédition nocturne.

Ce jour-là il y avait un relâchement de la sécurité, les ouvriers étaient en congé et les grues étaient à l’arrêt, a expliqué sur son blog Vitaliy Raskalov.

Après avoir monté en près de deux heures les 120 étages du gratte-ciel, les deux Russes sont parvenus à une plateforme au sommet de la tour, et de là ont encore escaladé l’immense grue surplombant la structure.

La vidéo, dans laquelle on les voit prendre des positions périlleuses au-dessus de la ligne des nuages et de la pollution qui recouvre la mégalopole chinoise.

Jeudi soir heure chinoise la vidéo avait été vue près de 1,8 million de fois sur YouTube et plus de 1,4 million de fois sur le site chinois Youku.com.

Contacté par email par l’AFP, Vitaliy Raskalov a confié être surpris par ce nombre de consultations.

Il a commenté son ascension illégale de la Shanghai Tower par ces mots: C’était très risqué. Si la police ou les gardes de sécurité nous avaient attrapés, nous aurions été expulsés du pays et bannis pour une période allant de cinq à 20 ans.

La société gérant la Shanghai Tower, citée dans la presse d’Etat, a en tout cas promis de prendre des mesures pour empêcher la réédition d’un tel exploit.

Les internautes chinois ont été nombreux jeudi à saluer la performance des deux Russes, seulement une minorité d’entre eux relevant qu’ils l’avaient fait en infraction de la loi.

shanghaiOh mon Dieu! C’est terrifiant!, a écrit l’un d’entre eux. Les superproductions d’Hollywood ne sont rien par rapport à cela, a estimé un autre.

Les deux hommes sont coutumiers des ascensions clandestines de gratte-ciel, principalement en Russie.

Leur principal fait d’armes est d’avoir escaladé la pyramide de Gizeh en Egypte, à la suite de quoi Vitaliy Raskalov avait présenté des excuses pour cet acte formellement interdit, dans une interview à CNN.

La Shanghai Tower a l’an dernier dépassé en taille la tour taïwanaise Taipei 101 et est désormais le plus haut gratte-ciel d’Asie et le deuxième au monde après la Burj Khalifa à Dubaï, qui atteint 830 mètres

Comments
To Top