Auto/Moto

Apple pourrait s’offrir Tesla pour créer sa voiture iCar

tesla1

tesla1Apple aurait décidé de passer la deuxième en matière d’automobile connectée. Selon des rumeurs qui prennent source dans le San Francisco Chronicle, le directeur des acquisitions d’Apple, Adrian Perica, serait en train de négocier l’acquisition de la firme Telsa Motors, fondée par le très charismatique Elon Musk — lequel est certainement celui qui se rapproche le plus de Steve Jobs en terme de vision et de capacité à la concrétiser. Les deux hommes se seraient rencontrés il y a près d’un an, au printemps 2013, en présence du PDG d’Apple Tim Cook.

Tim Cook, qui a annoncé qu’Apple travaillait au lancement de produits sur des marchés porteurs où la firme de Cupertino n’est pas encore présente, aurait un intérêt certain à acquérir un constructeur de voitures électriques ultra-modernes comme Tesla, au moment où Google prépare sa Google Car automatisée et voit son système Android choisit par un nombre croissant de constructeurs. La firme dispose dans ses réserves de plus de 160 milliards de dollars qu’elle est prête à investir pour s’offrir les moyens de ses ambitions, et assurer une croissance continue au moment où le marché des appareils connectés montre quelques signes de faiblesse.

Mettre sur la main sur la voiture serait pour Apple, non seulement un moyen de faire adopter ses technologies et services dans l’habitacle (assistant Siri, navigation par GPS, App Store adapté aux voitures…), mais aussi de développer de nouvelles sources de revenus par un modèle tout à fait conforme à sa philosophie. Les voitures de Tesla ne peuvent s’acheter que chez Tesla, et non chez un concessionnaire traditionnel. Pour recharger la batterie rapidement, il est nécessaire de se rendre dans une station Supercharger de Tesla, où la charge est comprise dans le prix de la location.

L’acquisition de Tesla serait néanmoins surprenante à court terme. Apple a déjà annoncé lors du keynote du WWDC 2013 un programme baptisé iOS in the Car, qui vise comme son nom l’indique à équiper les véhicules du même système que sur iPad ou iPhone. De nombreux constructeurs comme Audi, BMW, Ford, Hyundai, Mercedes-Benz, Nissan, ou encore Toyota ont été annoncés comme futurs partenaires. Il n’est pas certain qu’ils voient d’un bon oeil l’arrivée d’une concurrence créée par Apple lui-même.

De plus, les Tesla sont disponibles exclusivement aux Etats-Unis et au Canada. Or Apple n’a pas pour habitude de sortir ses produits sur un seul marché.

Comments
To Top