Politique

Corruption: le procès de Sidi Yahya reporté

justice1
justice1La justice a décidé, lundi, de reporter au 17 mars prochain, l’examen du procès du président du conseil municipal de la ville de Sidi Yahya El Gharb, poursuivis pour « corruption ».

La Chambre criminelle (2er degré) chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a décidé, lundi, de reporter au 17 mars prochain, l’examen du procès du président du conseil municipal de la ville de Sidi Yahya El Gharb, poursuivis pour « corruption ».

Cette décision est intervenue suite à une demande de la défense pour présenter de nouveaux documents concernant le procès.

En Mai dernier, le président du conseil municipal de la ville de Sidi Yahya El Gharb avait été condamné par la Chambre criminelle (1er degré) chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat à une peine d’un an et demi de prison ferme, assortie d’une amende de 10 mille dirhams et de 20 mille dirhams de dommages et intérêts au profit de la partie civile.

Le mis en cause, également membre de la Chambre des conseillers, a été poursuivi pour avoir « réclamé et reçu une somme d’argent pour entremise dans une affaire en usant de trafic d’influence ».

Il avait été arrêté, début janvier 2013, en flagrant délit de corruption, sur ordre du parquet général, en possession de 20 millions de centimes qui lui auraient été remis par un entrepreneur chargé des travaux de revêtement des chaussées dans la ville de Sidi Yahya El Gharb, relevant de la province de Sidi Slimane.

Comments
To Top