Politique

Affaire Anouzla: l’Anrt demande l’ordre du parquet pour lever la suspension du site Lakome

ali-anouzla

ali-anouzlaLe site web de la publication Lakome est suspendu depuis octobre 2013, alors que le directeur de la publication, Ali Anouzla , fait l’objet de poursuites judiciaires. Ce mardi 18 février 2014, le journaliste comparaissait une nouvelle fois devant le juge d’instruction. L’audience a été reportée au 20 mai prochain.

Me Semlali, l’avocat d’Ali Anouzla, a confié : « Le juge a décidé qu’il avait besoin de plus de temps pour compléter son enquête sur le sujet. Nous espérons que cette nouvelle date soit la dernière et à son issue qu’une date du procès soit fixée ».

Au début du mois de janvier, Ali Anouzla, qui comparait libre, a exprimé sa volonté de relancer son site, Lakome.com. A ce sujet, Me Semlali a déclaré qu’actuellement « l’Anrt (Agence nationale de réglementation des télécommunications) demande un ordre du parquet pour procéder à la levée de suspension du site ».

Ali Anouzla avait été détenu du 17 septembre au 25 octobre 2013, en raison de la publication sur son site Web d’un article sur une vidéo militante islamiste attaquant le roi Mohammed VI. Le journaliste comparait devant un juge pour « assistance à des criminels ayant commis des actes de terrorisme », « fourniture de moyens pour la commission d’actes terroristes » et « apologie de crimes terroristes ». Des accusations portées en vertu de la loi antiterroriste de 2003.

Comments
To Top