Monde

Ioulia Timochenko est libre et le président serait destitué

ukraine

ukraineLes députés ukrainiens ont voté une résolution pour la destitution du président Viktor Ianoukovitch. Dans le même temps, l’opposante Ioulia Timochenko est sortie de l’hôpital pénitentiaire où elle purgeait sa peine, ont rapporté un journaliste et des témoins. Ioulia Timochenko veut se rendre sur le Maïdan à Kiev, selon l’un de ses proches. L’ex-Premier ministre, battue de justesse par Viktor Ianoukovitch à l’élection présidentielle d’avril 2010, a salué ses partisans à sa sortie de l’hôpital de Kharkiv, dans le nord-est du pays. Les députés qui ont destitué le président ont estimé que le chef de l’Etat, qui a quitté Kiev, est dans l’incapacité constitutionnelle d’exercer ses fonctions. Ils ont fixé au 25 mai la tenue de la prochaine présidentielle. Peu auparavant, le président Viktor Ianoukovitch avait déclaré à la télévision qu’il n’avait « pas l’intention » de démissionner, ni de quitter le pays. « Le pays assiste à un coup d’Etat », a-t-il déclaré. « Je n’ai pas l’intention de donner ma démission. Je suis un président élu de manière légitime. Je n’ai pas l’intention de quitter le pays », a souligné M. Ianoukovitch. Il a dénoncé l’illégalité de toutes décisions prises par le Parlement. Il a aussi précisé qu’il va séjourner pour le moment dans le sud-est du pays, majoritairement russophone. Le Parlement ukrainien a désigné samedi un proche de l’opposante emprisonnée Ioulia Timochenko comme ministre de l’Intérieur par intérim. Plus tôt, un autre proche de Ioulia Timochenko, Oleksander Tourtchinov, a été élu président du Parlement, en remplacement de Volodymyr Rybak démissionnaire. Ancienne chef du gouvernement ukrainien, Ioulia Timochenko a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir.

afp

Comments
To Top