Economie

SM le Roi Mohammed VI appelle à un partenariat bénéfique en Afrique

SM-le-Roi-preside-la-ceremonie-d-ouverture-du-forum-maroco-ivoirien-M
SM-le-Roi-preside-la-ceremonie-d-ouverture-du-forum-maroco-ivoirien-MSM le Roi Mohammed VI a appelé, lundi à Abidjan, au développement de partenariats mutuellement bénéfiques en Afrique.

« L’Afrique a moins besoin d’assistance et requiert davantage de partenariats mutuellement bénéfiques », a dit le Souverain dans un discours prononcé à l’ouverture du Forum économique maroco-ivoirien.

SM le Roi a relevé, dans ce contexte, que plus qu’une aide humanitaire, le continent africain a le plus besoin de projets de développement humain et social.

Le Souverain n’a pas manqué de rappeler que l’Afrique demeure un grand continent, par ses forces vives, ses ressources et ses potentialités, invitant les pays du continent à se prendre en charge.

« Ce n’est plus un continent colonisé. C’est pourquoi l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique », a dit SM le Roi, exhortant les pays du continent à ne pas rester otage de leur passé, ni de leurs problèmes politiques, économiques et sociaux actuels. Pour le Souverain, « l’Afrique, forte de ses atouts et de ses potentialités doit regarder son avenir avec détermination et optimisme », en exploitant tous ces atouts et ces potentialités.

« Si le siècle dernier a été celui de l’indépendance des Etats africains, le 21ème siècle devrait être celui de la victoire des peuples contre les affres du sous-développement, de la pauvreté et de l’exclusion », a ajouté SM le Roi, soulignant qu' »une Afrique dynamique et développée n’est pas un simple rêve pour demain. Cela peut être une réalité d’aujourd’hui; mais à la condition d’agir », a dit SM le Roi.

Le Souverain a, d’autre part, exhorté les pays africains à faire en sorte que la mondialisation devienne une force positive pour le développement de l’Afrique à travers une action qui fait du développement économique, le commerce et l’intégration régionale des thématiques centrales.

SM le Roi a mis l’accent sur l’importance de multiplier les partenariats bénéfiques entre l’Afrique et les nombreux pays développés qui marquent un intérêt constant, un engagement sincère et une implication substantielle en faveur du progrès économique et du développement humain du continent.

Rappelant les avancées réalisées par le continent, notamment au niveau du secteur bancaire, l’urbanisation des populations et la hausse continue de la productivité du travailleur africain, le Souverain a souligné que l’Afrique « voit chaque jour s’ouvrir à elle de nouvelles voies pour atteindre la prospérité des générations futures ».

Comments
To Top