Politique

Plainte contre le DGST : Il y a eu des dysfonctionnements selon Fabius

laurent-fabius

laurent-fabiusLe ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a reconnu, dimanche, qu’ »il y a eu des dysfonctionnements dans la façon dont les choses ont été ordonnancées » concernant la plainte déposée par une association française contre le Directeur général de la surveillance du territoire (DGST) pour une prétendue « complicité de torture » au Maroc.

« Il y a eu des dysfonctionnements dans la façon dont les choses ont été ordonnancées. Il aurait fallu prévenir les intéressés. Les choses auraient dû se faire de manière plus diplomatique », a relevé le chef de la diplomatie française qui était l’invité de l’émission « Le Grand Rendez-vous », diffusée sur Europe1/I-télé/Le Monde.

« J’espère que tout ça va s’apaiser. Nous y travaillons », a-t-il indiqué, soulignant que « la France et le Maroc sont des amis et le resteront ».

Evoquant les propos attribués à l’ambassadeur de France à l’ONU, M. Fabius a indiqué qu’ils sont « sans objet » et qu’ils sont contestés par le diplomate lui-même qui a des témoins. « Nous devons trouver des solutions pour éviter ce genre d’incidents, nous y travaillons avec mon collègue marocain », a-t-il dit.

avec map

Comments
To Top