Auto/Moto

Le Marrakech Grand Prix ouvre le bal mondial de la WTTC

marrakech-grandprix
marrakech-grandprixLe Marrakech Grand Prix, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI les 11 et 13 avril prochain, ouvre le bal du championnat du monde des voitures de tourisme

C’est pour la première fois que Marrakech ouvre la saison volant la vedette au circuit de Monza (Italie) en accueillant en marge des épreuves le conseil mondial de la Fédération internationale automobile (FIA), les grands noms de ce sport, les constructeurs et les fédérations, ont souligné lors d’une conférence de presse de présentation de cette édition, mercredi soir à Casablanca, les organisateurs..

Le sport mécanique constitue une véritable niche, une valeur ajoutée et un vecteur puissant pour le tourisme national mais également pour l’économie locale de la ville, a mis en relief le ministre du tourisme Lahcen Hadad.

Le Marrakech Grand Prix, a-t-il ajouté, va procurer une visibilité importante pour l’image du Maroc avec plus de 500 millions de spectateurs de par le monde en direct et en diffusion à travers plus de 60 chaînes de télévision.

Ce championnat a subi une reconfiguration suite à l’adoption d’une nouvelle règlementation sportive au sein de la FIA pour les voitures de tourisme,a fait savoir le directeur de l’organisation sportive Stéphane Roux, notant que cette saison sera spéciale avec des voitures, qui ont considérablement évolué cet hiver avec une nouvelle règlementation technique.

Les voitures vont gagner en puissance en frôlant les 400 chevaux contre 320 chevaux précédemment et seront plus rapides tant aux virages qu’en ligne droite, a-t-il expliqué.

Ce championnat de course automobile, un des quatre championnats du monde approuvés et organisés par la FIA avec la Formule 1, le mondial des rallyes (WRC) et celui d’endurance (WEC), oppose des automobiles de grande production.

L’édition enregistre l’arrivée en nombre de grands noms et de champions qui ont marqué de leurs empreintes les courses de voiture à l’instar de Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, qui délaisse les rallyes pour s’attaquer à un nouveau challenge de gagner en circuit.

Il sera en tandem en Citroen, qui fait son entrée en force avec quatre voitures, avec son compatriote Ivan Mueller, quatre fois champion du monde des rallyes. Un troisième prétendant à la victoire l’Anglais Robert Huff, champion 2012 de la WTTC, sera au volant de la Lada Granta (écurie russe) sur les grilles de départ de cette course où encore le Russe Mikhail Kozlovskly, autre pointure de la WTTC.

Les outsiders, qui auront des rôles importants à jouer tout le long de la saison du championnat 2014, ne manquent pas à l’appel notamment avec le pilote marocain Mehdi Bennani avec sa nouvelle écurie Proteam Honda. Bennani va entamer sa 5ème saison en WTTC et a de grosses ambitions en profitant du début du championnat at home pour signer une bonne saison.

Il y aura également le Hongrois Norbert Michelisz, champion du monde des indépendants en 2012 qui tentera de reprendre son titre ou encore Tom Chilton et Tom Coronel et l’équipe espagnole Campos Racing qui fera débuter Dusan Borkovic épaulé par le français Hugo Valente. Sur le circuit automobile international Moulay El Hassan, seul circuit urbain en Afrique homologué par la FIA, la concurrence sera tout aussi bien armée dans le clan des écuries d’usines avec Honda et Lada et dans celui des indépendants BMW, Chevrolet et Seat.

Ce circuit dispose d’un parc permanent sur onze hectares doté de structures d’accueil dernier cri, de garages et d’équipements divers pouvant accueillir les manifestations sportives et culturelles de tout genre.

Comments
To Top