Revue de presse

Revue de presse: un député du PPS agressé à l’arme blanche…

revue-presse-maroc

revue-presse-marocVoici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce lundi 17 mars:

*AL BAYANE:.

– PPS: Le parlementaire Tourabi agressé à l’arme blanche. Le député Hafid Tourabi, membre du Groupe du progrès démocratique (GPD-PPS) à la Chambre des représentants a été victime, dans la nuit de vendredi à samedi, d’une agression par un individu ayant des antécédents judiciaires armé d’un sabre, à l’issue de laquelle son épouse a été également victime d’une hémorragie et ses enfants ont été terrifiés.

– HCP: Près d’un demi-million de femmes vivaient seules à fin 2012. Près d’un demi-million de personnes (482.000) vivaient seules à fin 2012, indique le HCP dans sa publication « Femmes marocaines: caractéristiques et évolution ». Le taux de féminisation de cette population est de l’ordre de 54,5pc, précise le HCP, ajoutant que ces femmes vivant seules représentent 3,9pc de l’ensemble des ménages.

*AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Capital-risque: la grande réforme. Les Organismes de placement en capital-risque (OPCR) s’apprêtent à connaitre un tournant important au Maroc. Un projet de loi modifiant et complétant la loi n 41-05 relative aux OPCR a été examiné et adopté par le dernier Conseil de gouvernement. La principale nouveauté apportée à ce projet est relative à l’élargissement du champ d’action des OPCR. L’amendement vient lever une des principales contraintes de la loi n 41-05 qui impose aux OPCR de détenir un portefeuille constitué d’au moins 50pc de titres représentatifs de fonds et de quasi-fonds propres d’entreprises ayant la qualité de PME.

– Les quatre partis de la majorité mettent fin aux rumeurs: Talbi Alami plébiscité au perchoir. Rachid Talbi Alami, nouveau président de la Chambre des représentants. Son élection dans quelques semaines ne sera donc que pure formalité puisque les chefs des partis de la majorité ont non seulement officialisé la candidature de l’ancien ministre et président du groupe parlementaire du RNI, mais ils lui ont également assuré leur soutien.

*LIBERATION:.

– Les Syriens menacés d’expulsion immédiate. Les Syriens accusés de perturber les mosquées et ceux qui les fréquentent seraient immédiatement expulsés du territoire marocain. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, ces personnes seraient reconduites aux frontières conformément aux dispositions de la loi n 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, à l’émigration et l’immigration irrégulières. Après le communiqué du ministère de Habous et des Affaires islamiques interdisant aux ressortissants syriens de faire la manche dans les mosquées, le département de l’Intérieur est entré en lice pour jouer la fermeté.

– La politique du moindre effort de Louafa. Rien ne ressemble à une information avérée qu’une information tronquée. Le communiqué publié par le ministère des Affaires générales et de la gouvernance, selon lequel le prix du gasoil se serait maintenu à 8,88 DH le litre n’est certes pas faux. Il manque néanmoins de précision, à en juger par le fait que le gazole est vendu plus cher à Casablanca et précisément à 8,92 DH. La même source justifie ce différentiel de prix par celui du transport à partir de la raffinerie de Mohammedia.

 

*RISSALAT AL OUMMA:.

– Echouement du navire « Silver » à Tan-Tan: création d’une mission d’enquête parlementaire. Des membres de la Commission des Infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants vont entamer, lundi, une mission d’enquête pour déterminer les circonstances de cet incident. Le navire transportant 5.000 tonnes de fioul s’était échoué à l’entrée nord du port de Tan Tan. Une opération de vidange du fioul avait été réalisée avec succès. – Chambre des représentants: Talbi Alami est le candidat de la majorité pour le perchoir. Suite aux sorties répétées dans la presse de l’ex-président du RNI, Mustapha Mansouri, la majorité a tenu à balayer tous les doutes et rumeurs en réaffirmant son soutien à la candidature de Rachid Talbi Alami à la présidence de la première Chambre.

– SNRT-Laâyoune révèle au grand jour la réalité dans les camps de Tindouf. La SNRT-Laâyoune a brisé le mur de silence pour mettre au grand jour le calvaire des séquestrés à Tindouf. La chaîne régionale a diffusé les témoignages des séquestrés dans les camps de la honte et a met à nu les violations flagrantes des droits de l’Homme élémentaires.

*BAYANE AL YAOUM:.

– Dialogue national sur la société civile: Plus de 7.000 associations consultées. Au terme des travaux du dialogue national, la commission nationale du dialogue sur les nouvelles prérogatives constitutionnelles de la société civile a indiqué avoir organisé 18 rencontres régionales dans les différentes régions du Maroc, ce qui a permis de recueillir les avis de plus de 7.000 associations œuvrant dans différents domaines.

– La CDG prend 20 pc du capital d’Al Barid Bank. La Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) et Barid Al Maghrib viennent de signer un protocole d’accord visant l’entrée de la CDG dans le capital d’Al Barid Bank, à hauteur de 20 pc. L’opération permettra de doter Al Barid Bank, filiale de Barid Al Maghrib, « des ressources nécessaires pour accompagner son plan de développement ambitieux, articulé autour d’un objectif d’accélération de la bancarisation de la population marocaine », lit-on dans un communiqué de la CDG.

*ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Benabdallah appelle le gouvernement à privilégier la dimension sociale. Le Secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, qui intervenait à l’occasion de la 14e session du Comité central du PPS, a appelé le gouvernement à privilégier la dimension sociale dans les mesures qu’il compte entreprendre. Faisant savoir que le pays passe par une situation difficile sur les plans économique et social, Benabdallah a appelé à l’accélération du processus des réformes.

– Les Boulangers en grève avant fin mars. Les patrons des boulangeries ont décidé d’observer une grève avant fin mars en signe de protestation contre le refus du gouvernement d’augmenter les prix du pain et de mettre en application le contrat-programme du secteur. Le président de la Fédération des boulangers-pâtissiers du Maroc (FBPM), El Houcine Azaz a déclaré: « notre patience est à bout, le gouvernement n’ayant pas honoré ses engagements vis-à-vis des professionnels », ajoutant que cette grève a été reportée à maintes reprises pour donner au gouvernement le temps suffisant pour honorer ses engagements

*ATTAJDID:.

– Le baccalauréat international: Belmokhtar interpellé par les députés. Des députés du PJD et de l’USFP ont convoqué le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar pour s’attarder notamment sur l’introduction du baccalauréat international (option français).

– L’ONG britannique « Freedom for All » se félicite du projet de réforme de la justice militaire au Maroc. L’ONG britannique « Freedom for All » s’est félicitée de l’approbation du projet de loi relatif à la justice militaire. Ce projet de loi, qui exclut les civils de la compétence du tribunal militaire, constitue « un nouveau jalon » qui vient consolider davantage la construction de l’Etat de droit, a souligné la présidente de cette ONG, Mme Tanya Warburg. *AL MASSAE:.

– L’approbation du projet de loi sur la justice militaire, un pas important dans le processus de consécration de l’Etat de droit. Le projet de loi visant à réformer la justice militaire, approuvé lors du Conseil des ministres présidé vendredi par SM le Roi Mohammed VI, introduit des changements profonds visant à promouvoir la justice militaire, en la distinguant du modèle du tribunal d’exception, et de l’inscrire parmi les institutions judiciaires spécialisées, garantes des droits et des libertés, en ce qui concerne la compétence, l’organisation et les procédures, ainsi que la composition de la Cour du tribunal militaire. Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a estimé, dans une déclaration au quotidien, que ce projet de loi constitue « un pas important dans le processus de consécration de l’Etat de droit et un saut qualitatif au niveau de la législation militaire ».

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Un rapport européen dévoile les failles du plan Maroc vert. Le comité économique et social européen, organe consultatif affilié à l’Union européenne, a publié un rapport sur les relations commerciales entre le Maroc et l’Europe. Le document souligne que malgré les efforts déployés par le Maroc pour développer le secteur d’agriculture pour atteindre l’objectif principal du plan « Maroc vert », à savoir l’augmentation des exportations agricoles, ce plan fait face à l’insuffisance des terres agricoles, ce qui impacte négativement le second objectif visant à accompagner les petites exploitations.

– Chambre des représentas: Mezouar fait appel à la majorité pour couper la route à El Mansouri. Salaheddine Mezouar a réussi à mettre un terme aux ambitions de Mustapha El Mansouri, qui convoitait la présidence de la Chambre des représentants, en mobilisant la majorité gouvernementale pour annoncer officiellement la candidature de Rachid Talbi Alami au perchoir de la première Chambre.

– Le PJD affûte ses armes pour les prochaines élections locales. Alors que les autres partis sont rongés par des luttes intestines, le parti de la lampe vient de lancer une campagne pour sonder le niveau de mobilisation de ses rangs pour les prochaines échéances, notamment les communales de 2015.

*AL MOUNAATAF:.

– Le Conseil de gouvernement adopte un projet de loi relatif à la justice militaire. Ce projet de loi vise, conformément aux Hautes Orientations Royales, à adapter cette loi aux dispositions de la Constitution et de la législation du Royaume visant à renforcer les bases d’une justice indépendante et spécialisée garantissant les droits et les libertés, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue du Conseil. Le projet de loi vise en outre à harmoniser ses dispositions avec les traités et conventions internationaux relatifs aux droits de l’Homme ratifiés par notre pays, a jouté M. El Khalfi.

*AL ALAM:.

– Gouvernement/boulangers: le bras de fer atteint son paroxysme. Les boulangers comptent mener une grève nationale à partir de mercredi prochain pour protester contre le refus du gouvernement d’augmenter le prix du pain et de mettre en œuvre les dispositions du contrat-programme conclu entre la fédération nationale des boulangers-pâtissiers du Maroc et le gouvernement Abbas El Fassi.

– La Fédération marocaine des propriétaires des établissements d’auto-écoles regrette l’atermoiement du département de tutelle. Dans le communiqué final publié à l’issue de son congrès exceptionnel, tenu samedi dernier à Salé, la Fédération marocaine des propriétaires des établissements d’auto-écoles a dénoncé l’atermoiement du ministère de l’Equipement, du transport et de logistique à propos de la mise en œuvre de l’accord conclu entre les deux parties.

*ASSABAH:.

– La CMR puisera ses réserves à partir de l’année prochaine. Le Directeur-général de la Caisse marocaine de retraite (CMR), Mohamed Alaoui Abdellaoui, a indiqué que la Caisse dispose actuellement de 80 milliards de dirhams de réserves et qu’elle sera dans l’obligation de puiser dans ces réserves à partir de l’année prochaine pour payer les pensions des retraités si des mesures ne sont pas prises d’urgence. Et d’ajouter que ces réserves s’épuiseront d’ici 2021 si la situation actuelle persiste.

– Lutte contre le sida et la tuberculose: le Fonds mondial accorde plus de 37 millions de dollars au Maroc. Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a accordé une nouvelle enveloppe budgétaire de 37,4 millions de dollars pour booster les efforts de lutte contre le sida et la tuberculose au Maroc. L’objectif majeur de cette subvention est d’accroître les efforts visant la mise en œuvre des stratégies nationales de lutte contre le Sida et la Tuberculose durant la période 2014-2016, indique vendredi le ministère de la Santé.

*SAHIFAT ANNASS:.

– Tanger: deux policiers blessés dans une confrontation avec des éléments violents. Une intervention des forces de l’ordre, samedi, à Bni Makada pour arrêter des personnes impliquées dans des actes criminels, a viré à de violents affrontements entre les policiers et des éléments violents. Lors de cette opération, deux policiers ont été blessés. – Maroc: les arrivées touristiques en hausse de 10 pc en janvier 2014. L’activité touristique a maintenu sa cadence de croissance en janvier 2014 avec une progression de 10 pc des arrivées touristiques aux postes frontaliers par rapport au même mois de 2013, selon le ministère du tourisme. Les villes de Marrakech, Agadir et Casablanca demeurent les destinations les plus prisées.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIYA:.

– La succession à Karim Ghallab: la majorité tranche. Les leaders de la majorité gouvernementale ont réaffirmé leur soutien à la candidature de Rachid Talbi Al Alami pour la présidence de la chambre des représentants. Joint par le quotidien, le chef du gouvernement a indiqué que cette décision est « naturelle et va de pair avec les principes énoncés lors de la formation du gouvernement ». – Débat autour du mariage des mineurs: « la mariage de la fille mineure est une atteinte à la conscience humaine » (association). L’association Bayt Al Hikma a estimé que le mariage d’un enfant mineur est une atteinte à la conscience et à la dignité humaine et une provocation à la société.

Comments
To Top