Economie

Haddad: Le tourisme a généré 60 milliards de dirhams de recettes en 2013

haddad
haddadLe Tourisme a généré, durant l’exercice 2013, 60 milliards de dirhams de recettes en devises, malgré une conjoncture géostratégique difficile, a annoncé, mardi à Rabat, le ministre du Tourisme.

« En 2013, le secteur du Tourisme a enregistré de bonnes performances et ce malgré une conjoncture difficile, ce qui confirme sa position en tant qu’un levier important pour l’économie marocaine en participant avec 9 pc au PIB », a souligné M. Haddad, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan d’activité du secteur en 2013 et aux réalisations de la « Vision 2020 ».

Il a également précisé que le secteur qui a pu drainer 10,04 millions de touristes, a su maintenir son attractivité grâce notamment à ses « fondamentaux forts » et à la « dynamique économique du Royaume », notant que près de 19 MMDH d’investissements ont été conventionnés, 20.000 emplois ont été créés dans le secteur, avec la formation de 13.000 jeunes, dont environ 2.200 par les établissements de formation relevant du ministère.

Pour ce qui est des faits saillants enregistrés durant le même exercice, M. Haddad a mis l’accent sur la formalisation de la contractualisation avec la signature de 15 Contrats programmes régionaux, ce qui a permis la déclinaison avec les partenaires locaux de la Vision 2020 en feuilles de routes régionales détaillées et actées en matière de tourisme.

S’agissant du développement durable, il a rappelé que le Maroc, représenté par le ministère du Tourisme, a été élu à la présidence du Partenariat mondial pour le tourisme durable, inscrit sous l’égide des Nations Unies. « Cette élection, témoigne de la reconnaissance des parties prenantes du tourisme durable au niveau international de l’engagement du Maroc sur la voie de la durabilité dans le tourisme et conforte la volonté du pays de se positionner en tant que destination de référence en développement durable dans le pourtour méditerranéen », a-t-il assuré.

Par ailleurs, M. Haddad a souligné l’importance de la compétitivité des entreprises touristiques pour assurer un positionnement de qualité de la destination Maroc. « Ce positionnement, étant étroitement lié à l’amélioration de la qualité de l’expérience touristique et de l’hébergement touristique, doit développer une marque de garantie intégrant des normes réglementaires de classement et des référentiels relatifs à la qualité dans le cadre d’une refonte du système de classement », a précisé le ministre.

Il a également noté que des mécanismes d’appui ont été mis en place par le ministère du Tourisme et ses partenaires publics et privés, notamment les fonds « Moussanada Siyaha » et « Renovotel 3 » afin d’accompagner les besoins de mise à niveau du secteur.

Pour ce qui est de la dynamique des entreprises touristiques, il a signalé son renforcement par l’ouverture de 70 nouvelles agences de voyages qui viennent conforter la contribution du secteur en matière de création d’emploi. Par ailleurs, la politique de promotion, engagée par le département ministériel, a permis durant l’année 2013 de cibler les différents segments de clientèle visés, tout en développant l’image de la destination et améliorant la perception des voyageurs potentiels par rapport au séjour au Maroc. La commercialisation de la destination s’est adaptée aux mutations que connait l’industrie touristique au niveau mondial en veillant à la diversification des canaux de distribution et d’information, et à la diversification des offres et des produits.

En matière de Tourisme interne, un plan d’actions a été conçu en partenariat avec les professionnels dans le cadre d’une véritable stratégie intégrée avec une composante nationale déclinée en offres régionales.

Durant le même exercice, plusieurs actions ont été menées dans le cadre des échanges économiques et internationaux, en vue d’assurer le rayonnement du Maroc sur la scène économique et politique mondiale et ont été couronnées par la signature d’accords de partenariat avec l’île de Tenerife, le Sénégal et la Tchéquie.

map

Comments
To Top