Politique

SM le Roi à Tanger : Des projets d’infrastructures en concrétisation du programme Tanger-Métropole

SM_le_Roi__Mohammed_VI_-_lancement_dimportants_projets_d’infrastructures_M1

SM_le_Roi__Mohammed_VI_-_lancement_dimportants_projets_d’infrastructures_M1Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, vendredi à Tanger, au lancement d’importants projets d’infrastructures qui traduisent la ferme volonté du Souverain de hisser la ville au rang des grandes métropoles internationales.

SM le Roi a lancé la réalisation du projet de la corniche des deux caps (1ère tranche), d’un passage inférieur au niveau du boulevard des FAR – Hay Bendibane – Béni Makada, d’une trémie à la Place de la Ligue arabe, du projet de la rocade des deux mers (1ère tranche), du projet d’aménagement des boulevards de la ville et de celui relatif à la création d’une rocade de la zone industrielle Mghogha.

Mobilisant des investissements prévisionnels de l’ordre de 727 millions de dirhams (MDH), ces projets font partie intégrante du programme Tanger-Métropole, lancé par le Souverain le 26 septembre dernier et destiné à assurer un développement intégré, équilibré et inclusif de la ville du détroit et à en faire une destination de premier plan.

La première tranche du projet de la corniche des deux caps, qui devra relier le cap Malabata à l’ancien port de Tanger, vise, à travers la création d’espaces dédiés aux activités à la fois sportives, ludiques, culturelles et commerciales, à accompagner le programme de reconversion du port de Tanger-ville et à renforcer l’attractivité de la ville et sa dimension touristique.

Cette première tranche sera réalisée dans un délai de 3 ans et consistera notamment en l’aménagement des routes et des espaces verts, la mise en place du mobilier urbain, le renforcement du réseau d’éclairage public et la construction d’un parking souterrain d’une capacité de 1.300 véhicules.

Le passage inférieur au niveau du boulevard des FAR – Hay Bendibane-Béni Makada, ainsi que la trémie qui sera réalisée à la Place de la Ligue arabe, participeront, eux, au désengorgement de la ville, à l’amélioration de la sécurité routière, et assureront une organisation des plus fonctionnelles et des plus optimisées de la circulation.

Voie de contournement reliant l’Atlantique à la Méditerranée, la “Rocade des deux Mers”, dont la première tranche porte sur l’aménagement de quelque 10 km de route, permettra une distribution optimale des flux de circulation, une amélioration de la compétitivité économique de la ville, outre le renforcement des infrastructures routières de la capitale du Détroit.

Quant au projet d’aménagement des boulevards de la ville, il consistera en l’élargissement des routes, la création de voies réservées aux autobus, le revêtement des trottoirs, la pose du mobilier urbain, la modernisation du réseau de signalisation et d’éclairage public, et l’aménagement d’espaces verts. Ce projet devra contribuer également à l’embellissement du cadre bâti, à l’amélioration des conditions de vie des populations locales et au développement socio-économique de la ville.

Le projet de création d’une rocade de la zone industrielle Mghogha porte, pour sa part, sur la construction de deux ponts, un sur oued Mghogha et l’autre sur le canal  Al Majd, la réalisation d’ouvrages d’art, ainsi que la mise en place d’un réseau pour la collecte et le déversement des eaux. Il permettra à terme le développement de la compétitivité des zones industrielles de Mghogha et Al Majd, le désengorgement de la route nationale n. 2 et l’amélioration des conditions socio-économiques des régions périphériques.

Ces différents projets permettront à Tanger de renouer avec son passé glorieux de ville cosmopolite ouverte sur le monde, de consolider son positionnement de destination économique de premier plan et de s’inscrire dans une dynamique vertueuse, centrée sur un progrès pérenne

map

Comments
To Top