Revue de presse

Revue de presse: Agression des joueurs du WAC lors d’une séance d’entraînement…

revue-presse-maroc

revue-presse-marocVoici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce samedi 22 mars:

*L’OPINION:.

– Energie solaire: le Maroc en passe de devenir un acteur de référence. Le Maroc est en passe de devenir un acteur de référence dans l’exploitation et l’utilisation des énergies propres, grâce notamment au projet phare de la station solaire d’Ouarzazate « Noor 1 ». Les premiers kwh seront injectés dans le réseau électrique national avant fin 2015. Ce projet national vise la mise en place en 2020, d’une capacité de 2.000 mégawatts, soit 14pc des besoins énergétiques prévisionnels du Royaume à l’horizon 2020. Sept sites ont été identifiés pour la réalisation de ce projet, à savoir les sites d’Ouarzazate, Aïn Bni Mathar, Foum El Oued, Boujdour, Sebkhat Tah, Midelt et Tata.

– Agression des joueurs du WAC lors d’une séance d’entraînement: inadmissible! 200 cagoulés ont pris d’assaut, jeudi, le mythique complexe sportif Mohamed Ben Jelloun, le 1er du genre construit au Royaume. Au bilan général, les Yassine Lakhal, Chrif, Ben Rabeh, Chakoura (supporter des années 70) tous châtiés, verbalisés, tabassés. Des agressions du genre, certes, il y a eu en cette semaine le cas WAF de Fès et auparavant, ce même WAC.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– SM le Roi procède au lancement d’importants projets structurant à Tanger. SM le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi à Tanger, au lancement d’importants projets d’infrastructures qui traduisent la ferme volonté du Souverain de hisser la ville au rang des grandes métropoles internationales. SM le Roi a lancé la réalisation du projet de la corniche des deux caps (1ère tranche), d’un passage inférieur au niveau du boulevard des FAR – Hay Bendibane – Béni Makada, d’une trémie à la Place de la Ligue arabe, du projet de la rocade des deux mers (1ère tranche), du projet d’aménagement des boulevards de la ville et de celui relatif à la création d’une rocade de la zone industrielle Mghogha. Mobilisant des investissements prévisionnels de l’ordre de 727 millions de dirhams (MDH), ces projets font partie intégrante du programme Tanger-Métropole, lancé par le Souverain le 26 septembre dernier et destiné à assurer un développement intégré, équilibré et inclusif de la ville du détroit et à en faire une destination de premier plan.

– Grève annoncée des boulangeries-pâtisseries: journées sans pain mercredi et jeudi prochains? Les boulangers franchiront-ils le pas cette fois-ci? La menace de grève qu’ils brandissent face au gouvernement depuis déjà de longs mois risque d’être mise à exécution en milieu de semaine prochaine. En tout cas, c’est la décision que la Fédération nationale de la boulangerie-pâtisserie (FNBP) a prise jeudi dernier. Celle-ci annonce une grève pour mercredi et jeudi prochains.

 

*AL BAYANE:.

– PPS: Le projet de loi concernant la justice militaire, un pas important visant à renforcer les garanties du procès équitable. Le Bureau politique du PPS, réuni jeudi, s’est félicité de l’adoption en conseil des ministres du projet de loi concernant la justice militaire, estimant qu’il s’agit d’un pas important visant à garantir à tous les justiciables des procès équitables, tel que consacrés sur le plan international.

– Campagne agricole: Le retard de pluie risque de compromettre les rendements. Les pluies du mois d’avril seront bénéfiques et décisives pour le bon déroulement de la campagne agricole. Si les cultures se portent pour le moment bien et dans des conditions favorables, grâce notamment au froid qui prévaut actuellement sur la partie nord de Rabat, le constat est plutôt alarmant dans l’autre partie sud du Maroc.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Boulangers: Vers une pénurie de pain la semaine prochaine. La Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc (FNBPM) a annoncé, vendredi, une grève nationale des boulangers prévue mercredi et jeudi prochains. Une décision qui fait suite à la rencontre organisée par ce regroupement de professionnels jeudi à Casablanca. Pour Mohamed El Ouafa, ministre des Affaires générales et de la gouvernance, le gouvernement ne cèdera pas aux pressions et appliquera la loi aux boulangers qui augmentent les prix du pain subventionné par l’Etat.

– Campagne anti-racisme au maroc: « je ne m’appelle pas azzi ». Une campagne nationale contre le racisme a été lancée le 21 mars au Maroc. A l’initiative de cette mobilisation, un collectif d’associations regroupées en une coordination pour la régularisation des sans- papiers au royaume.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– PJD et PPS rejettent toute supervision des ministres par les secrétaires généraux des partis. Dans le cadre des travaux de la Commission paritaire chargée de dégager de nouvelles priorités du programme gouvernemental, le PJD et le PPS ont rejeté une proposition faite par le RNI pour mettre les ministres sous la supervision des secrétaires généraux de leurs partis dans le cas où un parti prend la décision de quitter le gouvernement.

– Enseignement: Le Maroc appelé à améliorer l’accès à l’éducation publique. Des sources au ministère de l’Education nationale indiquent que la commission des droits de l’Homme des Nations-Unies chargée du suivi de la mise en œuvre des conventions relatives aux droits d’enfant a appelé le gouvernement à l’élaboration d’un rapport relatif aux mesures prises par le gouvernement pour améliorer l’accès des enfants à une éducation publique de bonne qualité.

*RISSALAT AL OUMMA:.

– Les boulangers en grève de deux jours. Le président de la Fédération nationale des boulangers-pâtissiers du Maroc (FNBPM), Houcine Azaz, a indiqué que les professionnels ont pris cette décision en signe de protestation contre les tergiversations du gouvernement, faisant savoir que l’augmentation des prix du pain serait mise en œuvre de facto si le gouvernement insiste à ignorer les revendications des professionnels, notamment le respect du contrat-programme conclu avec le gouvernement Abbass El Fassi.

– UMT, FDT et CDT appellent à une marche de protestation. Lors d’une réunion, tenue vendredi, les secrétaires généraux de l’UMT, de la FDT et de la CDT ont décidé d’organiser une marche de protestation le 6 avril prochain à Casablanca

*BAYANE AL YAOUM:.

– El Khalfi: La réforme de la justice militaire, une étape historique dans le processus de promotion des droits de l’Homme au Maroc. La réforme de la justice militaire constitue l’une des étapes historiques du processus de promotion des droits de l’Homme et en matière de garantie de procès équitables et d’harmonisation de la législation nationale avec les normes internationales, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi. Cette réforme est un pas historique accompli sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a souligné M. El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement, rappelant que le gouvernement a salué cette réforme et exprimé sa considération et sa fierté de cette initiative.

– Espagne : Les Marocains toujours au premier rang des travailleurs extra-communautaires affiliés à la sécurité sociale. Les Marocains demeurent toujours au premier rang des travailleurs extra-communautaires affiliés au régime de la sécurité sociale en Espagne à fin février 2014, selon des chiffres officiels publiés jeudi à Madrid. Un total de184.643 Marocains sont affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin février 2014, indiquent les statistiques publiées par le ministère espagnol de l’Emploi et de la sécurité sociale.

*ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Akhannouch appelle à trouver une solution aux terres collectives. Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, s’oppose à ce que le développement agricole soit maintenu en otage par la problématique des terres collectives. Cette question fait l’objet d’un débat national lancé par le ministère de l’Intérieur. « Il faut vite trouver un traitement juridique et foncier à ces terres. La réflexion doit s’approfondir pour sortir de cette situation marquée par l’absence d’investissements », a souligné Akhannouch. Le ministre a mis l’accent sur la nécessité pour les parties intéressées (ministères, exploitants) d’agir vite et efficacement pour débloquer la situation.

*ASSABAH:.

– Le Maroc menacé par une crise d’eau d’ici 2050. Un Rapport des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau a tiré la sonnette d’alarme à propos de la raréfaction des ressources en eau dans plusieurs pays, notamment les pays en voie de développement. Le rapport prévient qu’en 2050, environ 2,3 milliards de personnes vivront dans des zones soumises à un stress hydrique sévère, notamment en Afrique du Nord et en Asie centrale et du sud.

– Participation du PI à la gestion du Conseil de la ville de Casablanca: Chabat tranche! Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a tranché sur la participation de son parti à la gestion du Conseil de la ville de Casablanca en affirmant que le PI doit rester à l’opposition. La décision de Chabat vient ainsi corroborer la position du courant mené par Karim Ghellab et l’aile syndicale du parti qui se sont opposés à l’invitation de Mohamed Sajid pour participer à la gestion du conseil de la ville de Casablanca, contrairement au courant mené par Yassmina Baddou, qui, lui, était attaché à la coordination avec le maire de la métropole

*AL MASSAE:.

– Adoption du projet de la charte de la majorité gouvernementale. La présidence de la coalition de la majorité gouvernementale a annoncé avoir tenu, jeudi, une réunion ordinaire au cours de laquelle il a été procédé à l’adoption du projet d’amendement de la charte de la majorité. Au cours de cette rencontre, il a été décidé de parachever l’examen, lors d’une prochaine réunion, du projet de définition des priorités du programme gouvernemental élaboré par la commission chargée par la présidence de la coalition.

– Prospection pétrolière au Maroc: la Compagnie américaine Kosmos entame son forage. La compagnie américaine Kosmos Energy a décidé d’entamer ses opérations de forage au large des côtes marocaines, quelques jours après l’annonce de l’abandon par Cairn Energy et Genel Energy, des travaux de recherche dans la zone dénommée Juby Maritime 1. La compagnie américaine, dont le siège se trouve à Dallas, a indiqué que le forage s’effectuera dans une zone de 600 mètres de profondeur et l’objectif étant d’atteindre 4.000. Il s’agit de la deuxième opération de prospection pétrolière de Kosmos Energy lors des derniers mois.

– Un député du PJD appelle le ministre de l’Enseignement supérieur à ouvrir une enquête urgente sur les irrégularités au sein de l’ENCG-Tanger. Le député PJD, Abdellatif Berraho, a appelé le ministre de l’Enseignement supérieur à ouvrir une enquête urgente sur les irrégularités au sein de l’ENCG-Tanger pour déceler les pratiques négatives qui sévissent dans cette école. Berraho a souligné que certains professeurs de cette école sont en même temps des propriétaires d’écoles et d’instituts qui proposent des formations similaires, ce qui porte préjudice à l’ENCG.

*AL KHABAR:.

– La coalition de la majorité gouvernementale amende sa charte. La coalition de la majorité gouvernementale a tenu, jeudi, une réunion ordinaire au cours de laquelle il a été procédé à l’adoption de la version finale du projet d’amendement de la charte de la majorité. La charte amendée insiste sur la dimension sociale lors de la mise en application des réformes et a annoncé la création d’une haute autorité de communication et de consultation avec la majorité concernant les dossiers stratégiques.

– ODT: « Pour parer au chômage des lauréats des universités, il faut baisser les salaires des hauts responsables ». Le secrétaire général de l’ODT, Ali Lotfi, a affirmé, à l’occasion d’une rencontre tenue récemment par les quatre coordinations des diplômés chômeurs signataires du procès-verbal du 20 juillet en coordination avec le gouvernement parallèle des jeunes, que pour parer à la problématique du chômage des lauréats des universités, il faut baisser les salaires des hauts responsables et éradiquer le phénomène des fonctionnaires fantômes qui pèsent lourd sur le budget de l’Etat. Lotfi a ajouté qu’il faut contrôler les dépenses des fonds alloués à la promotion de l’emploi et la promotion sociale, estimant que le problème des diplômés chômeurs réside dans la protection de la corruption et de la rente et la dilapidation des deniers publics par le gouvernement.

Comments
To Top