Monde

Malaysia Airlines: Le Boeing 777 s’est abîmé dans l’Océan Indien

le-boeing-777-sest-abime-dans-locean-indien_0

le-boeing-777-sest-abime-dans-locean-indien_0Lors d’une conférence de presse, le Premier Ministre Malaisien a annoncé que l’avion du vol MH370 était tombé dans l’Océan Indien, après analyse des images satellitaires.

« C’est avec profonds regret et tristesse que je dois vous informer que, selon ces nouvelles données, le vol MH370 a fini dans le sud de l’océan Indien », a déclaré Najib Razak.

L’opérateur de satellites « Inmarsat et le AAIB (Bureau britannique d’enquête sur les accidents aériens) ont conclu que le MH370 a volé dans le couloir sud et que sa dernière position se trouvait au milieu de l’océan Indien », selon un communiqué de la compagnie.« Nos prières vont aux êtres chers, aux 226 passagers et 13 de nos amis et collègues en ces moments atrocement douloureux », a ajouté Malaysia Airlines.

La dernière position de l’avion de la compagnie Malaysia Airlines, qui était parti de Kuala Lumpur à destination de Pékin avec 239 personnes à son bord, a été localisée à l’ouest de la ville australienne de Perth, après analyse de donnéessatellitaires, a ajouté le Premier ministre. Des images satellites provenant du bureau d’investigation des accidents aériens brittaniques (AAIB) ont montré ces derniers jours des débris suspects, pouvant appartenir au Boeing disparu.

Prévenues par SMS

Les familles avaient été auparavant informées par SMS, selon la BBC, qui a publié une partie de ce message indiquant : l’avion « est perdu et aucune des personnes à bord n’a survécu ».

Réduire la zone de recherche

Le bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) français a estimé lundi qu’il était prématuré de lancer des recherches sous-marines pour tenter de localiser le vol MH370, soulignant que le préalable était de définir une zone de recherches « plus restreinte »« Les informations disponibles aujourd’hui conduisent à effectuer des recherches (…) dans des zones extrêmement vastes qui ne permettent pas, à ce stade, d’envisager des recherches sous-marines », selon le BEA, qui avait dépêché trois enquêteurs à Kuala Lumpur. Cette déclaration est intervenue peu après l’annonce par le gouvernement malaisien que l’appareil est tombé dans l’Océan indien

Comments
To Top