Politique

Le Maroc va poursuivre les auteurs de plaintes mettant en cause des responsables marocains pour des allégations de torture

Hassad

HassadLe ministre de l’Intérieur du Royaume du Maroc, agissant au nom de l’Etat marocain, a chargé des avocats de déclencher des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs de plaintes, mettant en cause de hauts responsables marocains pour des allégations de torture qu’ils savaient inexactes.

Dans la plainte déposée, ce mardi, entre les mains du Procureur de la République auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris, le Ministre de l’Intérieur dénonce la manipulation grossière tentée par des individus ayant fait l’objet de condamnations, liées notamment à des faits avérés d’escroqueries et de trafic international de stupéfiants, et prononcées par les juridictions marocaines compétentes, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Le ministre, poursuit le communiqué, dénonce également “la complicité d’une association française connue pour son parti-pris flagrant et actif contre l’intégrité territoriale du Maroc”.

La plainte déposée par le ministre de l’Intérieur, ajoute le communiqué, condamne “l’instrumentalisation de la procédure judiciaire française par les auteurs des dénonciations calomnieuses de torture et dévoile les motivations réelles de cette manipulation, à savoir la déstabilisation des organes de sécurité relevant du ministère de l’intérieur notamment la DGST, institution reconnue et estimée pour ses réalisations en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, dans le strict respect de l’Etat de droit”.

map

Comments
To Top