Politique

Grève des boulangers: le gouvernement refuse la logique du chantage

khalfi-point-de-presse

khalfi-point-de-presseLe gouvernement qui croit au dialogue refuse la logique du chantage et toute atteinte au pouvoir d’achat des citoyens, a indiqué jeudi le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi, en réaction à la grève des boulangers, observée mercredi et jeudi.

Interrogé sur cette grève lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, M. El Khalfi a souligné que le marché n’a pas été affecté par ce mouvement puisque l’approvisionnement du marché par ce produit de première nécessité s’est fait de manière normale, précisant que ce mouvement n’a été suivi que par 14 à 16 pc des professionnels au premier jour et 11 pc le matin du second jour.

Le gouvernement est conscient que la gestion des questions sociales se fait dans le cadre du dialogue, a-t-il assuré, ajoutant que l’exécutif a réagi avec responsabilité aux revendications des syndicats et s’est engagé à accélérer la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre du dialogue social.

map

Comments
To Top