Societe

Enfants marocains morts dans un incendie, l’enquête se poursuit

terragone
terragoneLa cause exacte de l’incendie qui a coûté la vie à quatre enfants marocains d’une même famille, mardi dernier, à Tarragone, n’a pas été encore déterminée et l’enquête se poursuit toujours.

Selon la police catalane, l’incendie qui s’est déclaré mardi soir dans le logement de la famille de Ahmed Mortada, et dans lequel ont péri quatre de ses enfants âgés entre 3 et 12 ans, »serait dû à un court-circuit ».

Mais le délégué du gouvernement espagnol à Tarragone, Joaquim Nin, a déclaré vendredi, à l’agence Europa-Press, que « l’incendie aurait été provoqué par une « bougie ou un mégot de cigarette ».

Les investigations menées par la police scientifique de la police catalane « los Mossos d’Esquadra » écartent l’hypothèse que le feu aurait été provoqué par un court-circuit à cause d’une « installation défectueuse », selon les médias locaux.

Les résultats définitifs de l’enquête seront soumis au juge chargé de ce dossier.

Les autorités locales attendent le rétablissement du père des victimes (51 ans), admis à l’hôpital Vall d’Hebron de Barcelone, pour prendre ses déclarations et des autres membres de la famille, en vue d’élucider les circonstances exactes de cette tragédie, a indiqué un responsable du conseil municipal d’El Vendrell.

Quatre minutes de silence

Selon un médecin de l’hôpital de Barcelone, le père a subi des brûlures graves de « 2ème degrés » et son état de santé nécessite un suivi spécial. La mère, âgée de 38 ans et sa fillette de deux ans, ont été blessées légèrement et ont reçu les soins nécessaires à l’hôpital.

D’autre part, les membres de la communauté marocaine établie à El Vendrell ont observé vendredi quatre minutes de silence (une minute pour chaque enfant décédé) devant l’école des enfants, à la mémoire des victimes et en solidarité avec la famille éplorée, originaire d’Azilal.

On apprend par ailleurs que les corps des quatre enfants seront rapatriés dans les prochains jours au Maroc une fois terminées les procédures administratives et d’autopsie.

Le Consul général du Maroc à Tarragone, Abdelfattah Lebbar, suit de près la situation de cette famille qui bénéficiera d’un nouveau logement qui sera mis à sa disposition par les autorités locales. Deux autres personnes dont un autre fils de Ahmed Mortada, ont été hébergés provisoirement dans un hôtel, a indiqué à la MAP, le consul général du Royaume.

SM le Roi Mohammed VI a adressé, jeudi, un message de condoléances à M. Ahmed Mortada et à Mme Fadma El Aoudi, les parents des quatre enfants marocains.

map

Comments
To Top