Médias

Algérie: Des artistes payés pour réaliser un clip pro-Bouteflika très controversé

clip-bouteflika
clip-bouteflikaDeux comédiens ont avoué avoir reçu un « cachet » pour leur participation à un clip pro-Bouteflika qui crée la polémique en Algérie et en France depuis sa découverte dimanche par le quotidien El Watan.

La polémique entourant un clip pro-Bouteflika, auquel a participé une soixantaine d’artistes algériens ou d’origine algérienne, dont l’humoriste Smaïn et le chanteur Khaled, ne cesse d’enfler en Algérie et en France.

Alors que plusieurs artistes affirment avoir été trompés sur la vocation politique de la vidéo, deux comédiens, Amine Ikhlef et Mohamed Bounoughaz, avouent avoir touché un « cachet »dans l’émission « Système Dz ».

Hymne patriotique

Repérée dimanche sur YouTube par le quotidien algérien El-Watan, le clip est présenté comme un « We are the world version algérienne » par son réalisateur Djaffar Kacem. Or, le morceau intitulé « Notre serment pour l’Algérie » est un hymne patriotique à la gloire du président Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, candidat à un quatrième mandat le 17 avril prochain.

Face à l’ampleur de la controverse, l’équipe de campagne de Bouteflika a fait retirer la vidéo de YouTube. Elle a depuis été remise en ligne par les journalistes d’El-Watan.

Comments
To Top