Societe

Rabat: Le directeur d’une ecole primaire accusé de viol d’un mineur, placé en prison

pedophilie

pedophilieLe juge d’instruction près la cour d’appel de Rabat a ordonné de placer à la prison locale de Salé, le directeur d’un établissement d’enseignement primaire accusé de “viol d’un mineur de moins de 12 ans” après l’interrogatoire préliminaire, a-t-on appris, samedi, de source judiciaire.

Le juge a également fixé le 21 avril pour l’interrogatoire détaillé du mis en cause, a-t-on ajouté de même source.

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer avait annoncé avoir pris des mesures administratives à l’encontre du directeur d’un établissement scolaire, accusé d’avoir commis des “actes immoraux” sur des filles scolarisées dans l’établissement.

Aussitôt saisie d’un rapport de la délégation provinciale de Rabat sur le sujet, l’Académie a dépêché une commission régionale pour mener une enquête administrative et pédagogique, en parallèle à l’enquête judiciaire, et a décidé la suspension du directeur de l’établissement en question dans l’attente d’une décision de la justice, avait indiqué l’AREF dans un communiqué, ajoutant qu’elle a chargé une équipe pédagogique d’assurer le soutien pédagogique et psychologique des élèves et a désigné un cadre administratif pour assurer la gestion de l’établissement.

Comments
To Top