Politique

Le message « fort » de SM le Roi était nécessaire aux échéances

SM_le_Roi_-_Ban_ki_Moon__M1
SM_le_Roi_-_Ban_ki_Moon__M1Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a eu samedi un entretien téléphonique avec M. Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies

Le message « fort » de SM le Roi Mohammed VI, contenu dans l’entretien téléphonique, ce samedi, entre le Souverain et le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, « était nécessaire face aux développements et échéances relatifs à la question du Sahara », a souligné Abdelhamid El Ouali, professeur de droit international.

Dans une déclaration à la MAP, M. El Ouali a indiqué que « la mise en garde de SM le Roi est très importante car elle attire fortement l’attention sur le danger de la situation actuelle ».

Il a estimé, à cet égard, que toute tentative de dénaturer le mandat de la MINURSO comme le veut l’Algérie « constituerait un écart de la voie que s’étaient tracée les Nations Unies en accord avec les parties en vue de trouver une solution pacifique, juste et durable au conflit du Sahara ».

Cela constituerait aussi une violation de l’esprit de la résolution du Conseil de sécurité 1754 de mars 2007 qui vise à trouver une solution de compromis à ce différend sur la base de la proposition marocaine visant à doter la région du Sahara d’une autonomie élargie, a insisté M. El Ouali.

Plus grave encore, a-t-il expliqué, « cela voudrait dire que les Nations Unies vont sortir de leur rôle de médiateur impartial pour prendre fait et cause en faveur d’une des parties au conflit ».

SM le Roi le dit clairement en affirmant que les Nations Unies adopteraient désormais une approche partiale et périlleuse, a-t-il noté, soulignant que « rien ne sera plus comme avant » dans la gestion de ce dossier.

Le Souverain a eu, ce samedi, un entretien téléphonique avec le Secrétaire Général de l’ONU, ayant porté sur les derniers développements et des échéances en cours, relatifs à la question du Sahara marocain.

A cette occasion, SM le Roi a réitéré l’engagement constant et la coopération constructive du Royaume pour parvenir à une solution politique définitive à ce différend régional, dans le cadre de la souveraineté Marocaine.

Dans ce contexte, SM le Roi a attiré l’attention du Secrétaire Général sur l’impératif de préserver les paramètres de la négociation tels qu’ils sont définis par le Conseil de Sécurité, de sauvegarder le cadre et les modalités actuels de l’implication de l’ONU et d’éviter les approches partiales, et les options périlleuses.

Tout écart de cette voie serait fatal pour le processus en cours et porteur de danger pour toute l’implication de l’ONU dans le dossier, a mis en garde le Souverain.

Ci-après le texte intégral du communiqué :
« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, a eu aujourd’hui un entretien téléphonique avec M. Ban Ki Moon, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies.

L’entretien a porté sur les derniers développements et des échéances en cours, relatifs à la question du Sahara marocain.

A cette occasion, Sa Majesté le Roi a réitéré l’engagement constant et la coopération constructive du Royaume pour parvenir à une solution politique définitive à ce différend régional, dans le cadre de la souveraineté Marocaine.

Dans ce contexte, Sa Majesté le Roi a attiré l’attention du Secrétaire Général sur l’impératif de préserver les paramètres de la négociation tels qu’ils sont définis par le Conseil de Sécurité, de sauvegarder le cadre et les modalités actuels de l’implication de l’ONU et d’éviter les approches partiales, et les options périlleuses.

Tout écart de cette voie serait fatal pour le processus en cours et porteur de danger pour toute l’implication de l’ONU dans le dossier.

L’entretien a également porté sur les actions soutenues et les initiatives louables de Sa Majesté le Roi en faveur de la stabilité et du développement du continent africain ».

Comments
To Top