Voyages

ONCF: 1,24 million de voyageurs ont choisi le train durant les vacances du printemps

ONCF-Maroc

ONCF-MarocAu total, 1,24 million de voyageurs ont opté pour le train lors de leur déplacement pendant la période des vacances du printemps 2014, allant du 11 au 20 avril courant, enregistrant un record de quelque 146.000 passagers pour la seule journée du dimanche 20 avril, contre une moyenne journalière d’environ 100.000 voyageurs.

« Cette performance, qui consolide la position de l’ONCF en tant que transporteur de référence au Maroc, est le fruit d’un plan anticipatif pour faire face à cette forte affluence », indique mercredi un communiqué de l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Ce plan s’est décliné en un déploiement de « moyens humains et matériels nécessaires » et la mise en place de « tout un dispositif spécial » en vue « de faire voyager le maximum de personnes dans des conditions optimales de sécurité, tout en veillant à une meilleure satisfaction de la clientèle », ajoute-t-on de même source.

Et d’expliquer que « ce dispositif a consisté notamment en la programmation, tout au long de cette période, de plus de 230 trains par jour, avec le renforcement de la capacité des trains réguliers et l’ajout de trains spéciaux sur les principaux axes enregistrant une forte demande tels que Marrakech, Fès, Meknès, Tanger, Casablanca et Rabat ».

Il a été aussi procédé à l’utilisation de la majorité du parc des voitures ferroviaires et au renforcement des effectifs aussi bien dans les gares qu’à bord des trains, à travers une mobilisation au quotidien pour assurer l’accueil et l’information de la clientèle ainsi que la vente des billets, précise-t-on.

L’Office a prévu d’autres mesures comme « la mobilisation de l’ensemble des cheminots qui ont travaillé sans relâche pour la mise en œuvre de ce plan de transport spécial Vacances printemps, et celle des équipes techniques qui ont veillé, jour et nuit, pour pallier rapidement à toute éventuelle défaillance des installations de confort ». Une supervision permanente (24h/24h) a été, en outre, assurée par une cellule de veille qui se chargeait de la gestion et du suivi, en temps réel, du trafic à travers tout le réseau national, souligne l’ONCF, ajoutant qu’il a également été procédé à « la mise en place d’un dispositif communicationnel approprié, via les différents canaux, pour mieux informer la clientèle ».

Comments
To Top