Politique

Propos anti-Marocains: le conseiller politique personnel de Wilders quitte le parti d’extrême droite

wilders

wildersLe Conseiller politique personnel de Geert Wilders, chef de file du parti pour la liberté (extrême droite-PVV), a présenté sa démission du parti en réaction aux propos racistes et xénophobes proférés par ce dernier à l’égard des Marocains établis aux Pays-Bas.

Stephan Jansen, membre actif au PVV depuis 2006 et son représentant au conseil provincial de la Hollande Sud, a indiqué dans une lettre aux membres du parti que sa décision est motivée par les déclarations racistes de Wilders au cours et après la compagne électorale pour les municipales de mars dernier.

« Notre parti ne sera jamais pris au sérieux à nouveau », après les récents déclarations de Wilders, écrit Jansen, ajoutant qu’ »aucun autre parti politique ne va travailler avec nous ».

« Des partis comme le VVD (libéral) et Appel Chrétien Démocrate (CDA) sont amenés ainsi à chercher un parti de gauche -comme partenaire de coalition- en l’absence d’un allié de droite convenable », a-t-il expliqué. D’après le quotidien « De Volkskrant », plusieurs autres membres sont préoccupés de la tournure que prennent les évènements pour le PVV étant donné que chaque démission signifie moins de fonds de financement pour la formation.

Plusieurs membres du PVV ont présenté leur démission suite aux propos raciste de Wilders connu pour son hostilité à l’immigration, à l’Islam et à l’Europe, entre autres. La démission de Laurence Stassen, qui dirige le PVV au Parlement européen était la plus éminente au vu du rôle que joue Stassen en faveur du parti populiste.

Des appels avaient été lancés par des politiciens pour la création d’un « cordon sanitaire » visant à isoler Wilders et son parti sur le plan politique en suspendant toute collaboration.

Comments
To Top