Revue de presse

Revue de presse: Le PJD menace de « dompter » la HACA…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDans les unes de ce jeudi, divers sujets reviennent en une des quotidiens nationaux dont : Le PJD menace de « dompter » la HACA, Le Maroc, champion de la mondialisation en Afrique du Nord…

ASSABAH:

– Le PJD menace de « dompter » la HACA.

Des sources du parti de la Justice et du Développement ont indiqué que le gouvernement place, désormais, le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (HACA) parmi ses priorités dans la mise en application des dispositions de la nouvelle Constitution. Il s’agit d’introduire des modifications structurelles dans cette instance de régulation avant la tenue des prochaines élections communales et régionales. Cet empressement est dicté, rapporte le quotidien en citant le dirigeant PJDiste, Abdelali Hamieddine, par le fait que « le conseil a donné la preuve qu’il est en déphasage avec le contexte constitutionnel et politique, d’après le discours du 9 mars 2011 », donnant raison aux conseillers de l’opposition concernant la retransmission télévisée des « droits d’informer », que le gouvernement a décidé de suspendre.

– Les pro-Zaïdi boycottent les instances du bureau de la Chambre des représentants.

Les pro-Zaïdi ont décidé de n’occuper aucun poste au bureau de la Chambre des représentants, ce qui peut pousser Driss Lachgar à nommer la députée Hasna Zaïdi au poste du vice-président de la première Chambre en remplacement à Abdelali Doumou. Par ailleurs, le premier secrétaire de l’USFP a rejeté les rumeurs relatives à une certaine médiation menée par le ministère de l’Intérieur pour mettre fin à la crise qui a secoué le parti. Une source ittihadie a indiqué que la seule médiation acceptée par Lachgar et Zaïdi était celle menée par Abdelouahed Radi.

ATTAJDID:

– Le ministère de la Santé met en garde contre l’utilisation de la cigarette électronique.

Le ministère de la Santé a mis en garde contre l’utilisation de la cigarette électronique après avoir constaté récemment la diffusion sur les espaces publics d’une publicité concernant un produit dénommé « cigarette électronique ». Constatant avec grande stupéfaction que les publicités avancent même des effets sanitaires attribués sans preuve scientifique à la cigarette électronique, le ministère exprime son étonnement face aux méthodes de marketing employés, pour toucher un public de plus en plus jeune et non initié à la cigarette, et qui se trouve exposé à tous les risques cancérigènes et cardiovasculaires définitivement reconnus pour le tabagisme.

– Le Maroc, champion de la mondialisation en Afrique du Nord.

Le Maroc a, nettement, progressé dans l’indice mondial 2014 des pays les plus mondialisés, se classant au 61e rang loin devant les autres pays de l’Afrique du Nord, indique le prestigieux Centre de recherches conjoncturelles KOF. D’après une étude du principal baromètre suisse de la conjoncture économique, le Royaume a gagné quatre places au moment où certains pays de la région se sont vus relégués en bas du classement eu égard aux retombées des évènements qui les ont secoués ces dernières années.

AUJOURD’HUI LE MAROC:

– Plan Maroc Vert: une dimension africaine.

Cette année, les Assises de l’agriculture se sont tenues sous les couleurs de l’Afrique. Le président malien Ibrahim Boubacar Keita et le président guinéen Alpha Condé ont tous les deux assisté mercredi à Meknès à la septième édition des Assises de l’agriculture.

AL BAYANE:

– Accès des fruits et légumes au marché européen: Rabat attend de l’UE des solutions convenables.

Comme attendu, les discussions entre le Maroc et l’UE autour des conditions d’accès des fruits et légumes au marché européen devaient voler la vedette lors de la 7è édition des Assises nationales de l’agriculture, dont les travaux ont démarré mercredi à Meknès.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:

– Dialogue social: les syndicats mettent en doute le sérieux du gouvernement.

Le membre du bureau exécutif de la Confédération démocratique du travail (CDT), Bouchta Boukhalfa, a indiqué, dans une déclaration au quotidien: « nous n’avons pas encore reçu une invitation de la part du Chef du gouvernement pour entamer le dialogue social ». Le leader au sein de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Abdessalam Lebbar, a souligné, de son côté, que le gouvernement n’a jamais fait preuve de volonté politique pour résoudre les dossiers sociaux en suspens.

– La lutte contre le chômage: une mission difficile aux yeux du ministre de l’Emploi.

Abdessalam Seddiki a indiqué, dans un entretien accordé à la presse, qu’il faut créer 300.000 emplois annuellement pour résoudre la problématique du chômage au Maroc et trouver un emploi à un million de chômeurs recensés.

L’ECONOMISTE:

– Nareva/éolien: la course aux kWh.

Les projets éoliens de Nareva, filiale SNI, n’ont jamais été aussi concrets. Quatre parcs éoliens ont déjà commencé leur production. Akhfenfir, Foum El Oued, Haouma et Tarfaya disposent d’une capacité de plus de 500 MW. Ce sont les premiers projets réalisés dans le cadre de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables. Nareva compte doubler la capacité d’Akhfenfer pour un investissement de 1,6 milliards de DH.

SAHIFAT ANNASS:

– Regain de tension dans les tribunaux et l’UNTM manifeste contre Ramid.

Le bureau national de la Fédération nationale du secteur de la Justice, affiliée à l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), bras syndical du PJD, vient de publier un communiqué sulfureux contre le ministère de la Justice. L’Union a appelé ses adhérents à porter un brassard en signe de protestation à partir de mercredi et d’observer des sit-in à partir de jeudi.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– Aziz Akhannouch table sur une récolte céréalière de 67,3 millions de quintaux.

Le choix du thème de l’agriculture familiale pour cette septième édition des Assises nationales de l’agriculture, qui s’est déroulée le 23 avril à Meknès, répond à l’impératif de développer cette activité qui fait vivre 500 millions de familles à travers le monde. Au Maroc ce sont 750.000 exploitations qui sont concernées et qui produisent 30pc du PIB agricole. Dans sa présentation du bilan du Plan Maroc vert, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, a annoncé que la production prévisionnelle des céréales pour la campagne agricole 2013-2014 devrait atteindre 67,3 millions de quintaux, dont 37 millions de blé tendre.

– Education nationale: après le bac français, des bacs anglais et espagnol dès l’année prochaine.

Après la mise en place du baccalauréat international option française (BIOF), Rachid Belmokhtar, ministre de l’Education nationale, compte introduire, dès l’an prochain, le bac international options anglaise et espagnole. Mardi dernier, le responsable gouvernemental a défendu devant les conseillers ce projet dont la paternité revient, selon lui, à l’ancien gouvernement. Rappelons que la décision d’introduire le BIOF dans l’enseignement public alimente toujours les débats.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:

– La Chambre des conseillers approuve le projet de loi relatif au « Casablanca finance city ».

La Chambre des conseillers a adopté, mardi soir en séance plénière, le projet de loi modifiant et complétant le statut de « Casablanca finance city » (CFC). Ce texte s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’offre marocaine en la matière, à l’issue de consultations de Moroccan Financial board avec les bénéficiaires potentiels locaux et internationaux, qui ont révélé le besoin d’apporter des modifications à la loi relative à la raison sociale de l’instance, aux catégories de sociétés éligibles au statut CFC et aux conditions d’obtention de ce statut.

RISSALAT AL OUMMA:

– L’affaire du magistrat Mohamed El Haini s’invite au Parlement.

L’affaire de Mohamed El Haini, le magistrat convoqué pour être traduit devant l’Inspection générale du ministère de la Justice, s’est invitée à la Chambre des conseillers, quand les groupes parlementaires du PAM et de l’Istiqlal ont demandé, lors de la séance des questions orales, de lever la séance pour cinq minutes en solidarité avec ce magistrat. Cette demande a été rejetée par le président de la deuxième, provoquant l’ire des deux groupes parlementaires.

– Cartes des risques: le Maroc élève modèle en Afrique et dans le monde arabe.

Le Maroc a maintenu son classement dans l’édition 2014 du classement annuel des risques politiques qu’établit l’américain AON, leader mondial du courtage d’assurance et de management des ressources humaines. Dans un contexte mondial marqué par l’accroissement des risques en tous genre, il s’agit d’un bon cru pour le royaume qui fait office de meilleur élève du continent et de la région arabe. Le classement qui a concerné cette année près de 163 pays, mis à part les Etats-Unis et l’OCDE, mesure le niveau des risques politiques, violences politiques et terrorisme afin de permettre aux entreprises d’évaluer les risques en matière de transferts de devises, changements législatifs, interférence politique dans l’économie locale, instabilité et violence politiques, non-paiement de la dette souveraine et rupture de la chaîne d’approvisionnement.

LIBERATION:

– L’Etat roule carrosse sans en avoir les moyens.

Combien coûte le parc automobile de l’Etat en matière de carburant et d’entretien? Il a englouti 154 millions de DH en 2009 avant d’atteindre les 160 MDH l’année suivante. Un chiffre qui était en baisse entre 2011 et 2012 avec respectivement 155 et 152 MDH. Une situation qui ne va pas durer longtemps puisque l’année 2013 a enregistré 160 MDH, a indiqué le ministre de l’Economie et des finances, lors de la séance des questions orales tenue avant-hier à la Chambre des conseillers.

– Un 1er Mai unitaire pour la FDT, la CDT et l’UMT.

Le muguet de mai aura un parfum différent cette année pour la FDT, la CDT et l’UMT. A l’occasion de la célébration du 1er mai 2014, ces trois centrales syndicales ont, en effet, décidé de renforcer leur alliance historique.

AL MOUNAATAF:

– Bouzkiri: le gouvernement souhaite paupériser les salariés.

Mohamed Bouzkiri, membre du conseil d’administration du CMR, a indiqué qu’à travers son traitement des régimes de retraite, la décompensation des produits alimentaires de base et le gel des salaires, le gouvernement souhaite paupériser les salariés.

AL KHABAR:

– Chambre des représentants: Bouanou tire à boulets rouges sur Talbi Alami.

Selon des sources du journal, Abdellah Bouanou, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, a fustigé Rachid Talbi Alami, le nouveau président de la première Chambre, l’accusant de s’immiscer dans la crise qu’a traversée le groupe socialiste et d’entraver l’action de l’institution législative.

AL MASSAE:

– Les élections législatives partielles de Sidi Ifni: la solidarité de la majorité à l’épreuve.

Une grande fissure entre les composantes de la majorité a fait surface à cause du ralliement des partis du MP et du RNI aux partis de l’USFP et du PI pour soutenir le candidat du PAM aux élections législatives partielles de Sidi Ifni. Cette concertation locale semble mettre en péril les chances du candidat du PJD, dont les responsables ont été surpris par cette décision.

– Le Maroc offre d' »énormes » opportunités d’investissement aux entreprises américaines.

Le Maroc offre d' »énormes » opportunités d’investissement aux entreprises et compagnies américaines dans plusieurs secteurs clés, a indiqué, mardi à Washington, Robert Tashima, éditeur en chef pour l’Afrique de l’Oxford Business Group (OBG). « Le Maroc a procédé à des réformes significatives dans le but de simplifier les procédures d’investissement en se dotant notamment d’un régime fiscal simplifié et modernisé », a précisé M. Tashima qui s’exprimait lors d’une conférence au siège de la Chambre de Commerce des Etats-Unis sous le thème « Le Maroc, porte d’entrée vers trois continents ».

AL ALAM:

– Le syndicat des professionnels des taxis tire à boulets rouges sur le gouvernement.

Les secrétaires des bureaux syndicaux et associatifs des professionnels des taxis de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer ont dénoncé les mesures prises par le ministère de la Justice et des Libertés qui consolident « la rente et le clientélisme ».

Comments
To Top