Economie

Haddad: « les Marocains dépensent souvent plus les Européens »

Point-de-presse-Lahcen-Haddad-M2
Point-de-presse-Lahcen-Haddad-M2Les touristes marocains dépensent souvent plus que les Européens, a affirmé le ministre du Tourisme Lahcen Haddad, soulignant que leur nombre est en progression.

Les touristes nationaux représentent 28 pc des nuitées, soit 3 points de plus qu’en 2011, a relevé M. Haddad dans un entretien à paraître dimanche dans l’hebdomadaire international « Jeune Afrique », notant que « c’est une clientèle qui dépense souvent plus que les Européens ».

« Grâce aux nouvelles autoroutes, les urbains de la zone Casa-Rabat sont nombreux à se rendre à Marrakech ou dans le Nord », a-t-il fait savoir, ajoutant que plusieurs mesures ont été adoptées pour encourager davantage les touristes nationaux.

Il a, à cet égard, cité l’adoption d’un nouveau calendrier de vacances scolaires qui permettra d’étaler la saison et la création des chèques vacances, outre le produit « Biladi » qui « propose des vacances à des prix accessibles dans les stations balnéaires ».

Marrakech et Agadir, tiers des nuitées

Le ministre a, d’autre part, rappelé que Marrakech et Agadir représentent les deux tiers des nuitées, estimant que « les capacités hôtelières de ces deux villes phares sont encore appelées à croître ».

Concernant le tourisme balnéaire, M. Haddad a indiqué que le plan Azur a été repensé, ajoutant que « nous terminons le tour de table pour finaliser la station de Lixus à Tanger ».

Le Maroc mise aussi sur le développement du tourisme d’affaires à Casablanca et Tanger où de grands projets sont en gestation pour augmenter les capacités, a-t-il poursuivi.

Le ministre a par ailleurs reconnu la nécessité de faire un effort pour mettre en avant les possibilités dans le domaine culturel qu’offrent la région Fès-Meknès et le Moyen-Atlas.

Interrogé sur l’instauration par le Maroc d’une taxe sur les billets d’avion, M. Haddad a estimé que cette mesure « peu onéreuse » n’empêchera pas le nombre de liaisons aériennes de croître.

« La fréquence des vols vers le Maroc devrait cette année augmenter de 23 pc par rapport à 2013 avec une multiplication des rotations vers Marrakech (+20 pc des vols) et Agadir (+38 pc), a-t-il dit, expliquant ce « réel progrès » par l’arrivée de compagnies allemandes à bas coût.

map

Comments
To Top