Politique

Benkirane: Le Maroc rejette avec force les classements injustes d’Amnesty International

benkirane

benkiraneLe chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé que le Maroc, qui est disposé à reconnaître les erreurs pouvant survenir dans l’action publique et à prendre les dispositions nécessaires pour les corriger, “rejette avec force les classements injustes qui suscitent plusieurs interrogations sur les procédés suivis, les critères adoptés et les contradictions avérées”.

En réaction au rapport d’Amnesty International sur la torture lors du Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement a fait part de la détermination de l’Exécutif “à faire résolument face à toutes les tentatives partiales visant à nuire à l’image du pays”.

Tout en s’interrogeant sur les circonstances des classements injustes réservés au Royaume par certaines organisations internationales, notamment en termes de liberté de la presse et de torture, M. Benkirane a qualifié d’”étonnant” que ces parties ne prennent pas en compte les développements notables sur le terrain et au niveau des législations et institutions.

Il a, à cet égard, passé en revue les efforts déployés par le Maroc durant des décennies, ainsi que les progrès qu’il a enregistrés en matière de consécration et de respect des droits de l’Homme et des libertés, qui lui permettent de se mesurer aux pays avancés dans ce domaine.

map

Comments
To Top