Economie

Standard & Poor’s rehausse la perspective de la notation du Maroc de « négative » à « stable »

standard-and-poors

standard-and-poorsStandard & Poor’s a relevé, vendredi, la perspective de la notation du Maroc de « négative » à « stable », tout en confirmant les notes « BBB-/A-3 » attribuées au Royaume pour ses dettes à long et à court termes en devises et en monnaie locale.

L’amélioration de la « perspective » de la qualité du crédit du Maroc trouve son origine notamment dans la réduction des déficits budgétaires et du compte courant, laquelle a été soutenue par la mise en place de réformes visant l’amélioration de la croissance, de la compétitivité et de la productivité tout en maîtrisant les charges de la compensation, indique un communiqué du ministère de l’Economie et des finances, citant une note de l’agence de notation.

Standard & Poor’s souligne que les notes du Maroc sont également soutenues par les bonnes perspectives de croissance économique, un poids modéré de la dette du gouvernement et la stabilité économique et sociale. L’agence table sur un déficit du compte courant qui devrait se situer à 6,2 pc du PIB en 2014 et une baisse du déficit du gouvernement central pour atteindre 5,2 pc du PIB en 2014 et 4 pc en 2017. L’agence s’attend également à ce que le taux d’inflation reste maîtrisé.

Compte tenu d’une campagne agricole moyenne, Standard & Poor’s prévoit une décélération modérée du taux de croissance économique en 2014 qui devrait se situer à 4 pc et ce, grâce à une bonne performance du PIB non-agricole tirée particulièrement par les nouveaux secteurs manufacturiers tels que l’automobile, l’aéronautique et l’électronique. Et d’ajouter que des niveaux de croissance plus importants nécessitent la poursuite des réformes déjà engagées et la mise en place d’autres réformes touchant notamment le marché du travail, l’environnement des affaires et le renforcement de la compétitivité.

Après ce rehaussement de la « perspective » par Standard & Poor’s et la confirmation de la notation du Maroc par l’agence Fitch Ratings le 25 avril 2014, les notes du Maroc auprès de ces deux agences se situent actuellement dans la catégorie « investment grade » avec perspective « stable ».

Comments
To Top