Economie

Maroc : des indices encourageants trouvés dans l’exploration pétrolière et gazière

forage-petrolier

forage-petrolierL’Office marocain des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a annoncé vendredi que des indices de gaz encourageants ont été trouvés à Sidi Mokhtar, province d’Essaouira (Centre-ouest du Maroc), dans le cadre des activités d’exploration pétrolière réalisées par la société Longreach Oil & Gas Ltd.

Le forage Kamar 1, qui été réalisé par la société de prospection britannique Longreach Oil & Gas Ltd, a « rencontré des indices de gaz à deux niveaux dans une formation jurassique », a précisé l’Office dans un communiqué publié sur son site Internet, faisant savoir que « le premier niveau a été détecté dans la boue du forage, alors que le second a été enregistré par les diagraphies électriques ».

« Ces indices sont des signes encourageants pour poursuivre l’exploration de cette zone par le biais d’une acquisition sismique 3D et de forage d’autres puits, pour valoriser, à juste valeur, la prospectivité des permis Sidi Mokhtar », a souligné l’ONHYM.

Même si rien n’indique encore avec certitude la présence d’un grand potentiel gazier ou pétrolier au Maroc, 24 nouveaux puits seront creusés dans la région du Gharb et celle d’Agadir en 2014. Ils se rajouteront ainsi aux 4 ouverts en 2013. Parmi ces puits, des installations offshore dont le coût d’exploitation est très élevé. « L’exploitation journalière d’une station offshore est estimé à 700.000 dollars », a expliqué Abdelkader Amara, ministre marocain de l’Energie et des mines.

A ce jour, 34 sociétés opèrent au Maroc, en vertu de 131 permis d’exploration onshore et offshore, 5 contrats de reconnaissance, 9 concessions et 3 protocoles d’accord, en plus des négociations en cours pour d’autres accords.

Comments
To Top