Revue de presse

Revue de presse: Electricité, La hausse arrive….

revue-presse-maroc

 revue-presse-marocVoici les principaux titres développés par les journaux parus vendredi 23 mai:.

*AUJOURD’HUI LE MAROC:

– Electricité: La hausse arrive. L’Etat supprime la compensation du fuel mais amortira la hausse pour les foyers consommant moins de 100 kWh. Quelques 4,5 millions de familles sont concernées. Sur le plan fiscal, des efforts sont prévus alors que les tranches sociales ont déjà été exemptées du paiement de la taxe de la promotion du paysage audiovisuel, adossée aux factures de l’électricité. Des mesures financières et organisationnelles, qui ont pour but de faire retrouver progressivement à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable son équilibre financier, sont également annoncées par le gouvernement Benkirane.

– Commande publique: Des marchés publics en toute transparence. Nouvellement créée, la Commission nationale de la commande publique (CNCP) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour un projet des plus ambitieux. Il s’agit de la conception et la mise en œuvre d’un système de gestion informatisé destiné à améliorer la gestion des réclamations des marchés publics. Aussi, à travers ce projet, la CNPC tend à offrir des services efficaces, transparents et dans des délais plus courts aussi bien aux acheteurs publics qu’aux entreprises œuvrant dans les marchés publics, en plus d’apporter un meilleur appui aux marchés publics, notamment dans la gestion et le suivi des réclamations.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi à Beni Mellal, à l’inauguration d’un centre de formation professionnelle au sein de la prison civile de la ville et à la pose de la première pierre pour la construction d’un Centre d’accompagnement post-carcéral. Réalisés par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus avec un investissement global de 9,5 millions de dirhams (MDH), ces projets sont l’illustration parfaite de la volonté du Souverain de faire de l’espace carcéral une école de deuxième chance et Sa détermination à assurer l’intégration socio-économique des personnes détenues après leur libération. Ces projets traduisent également la vision royale éclairée de renforcer la sécurité au niveau de la société, de lutter contre la délinquance, de réduire la population carcérale et le taux de récidive.

– Le transport international routier aura bientôt son contrat programme (Boulif). Le transport routier s’apprête à vivre une profonde mutation qui devrait être enclenchée très prochainement, à travers la signature de plusieurs contrats programmes aussi bien dans le transport de voyageurs et de marchandises que dans le transport international. Mohamed Najib Boulif, qui a pris part au Forum international du transport à Leipzig en Allemagne, annonce des concertations pour une nouvelle stratégie devant accompagner le plan de développement de l’aviation civile. Pour le ferroviaire, le ministre indique qu’il va falloir désenclaver les petites et moyennes villes en injectant de gros investissements.

*L’ECONOMISTE:

– Projet éolien ONEE : Le match entre dans le money time. Il y a eu les barrages dans les années 80, les télécoms, Tanger Med et les autoroutes dans les années 2000. Il y aura désormais l’éolien. Le gigantesque marché pour la réalisation en production privée d’électricité d’un réseau de 5 parcs éoliens de puissance installée de 850 mégawatts fait l’objet d’une lutte d’une intensité sans précédent entre les cinq groupements en lice: GDF Suez/Vestas, Nareva/Taqa/Enel Green Power/Siemens, Acwa Powe/Gamesa Eolica/Gamea Energia, EDF Energies Nouvelles/Alstom/Mitsui et Acciona Wind power/Acciona Energia et Al Ajial Funds. L’enjeu est de taille : le marché est évalué à 850 millions d’euros, en réalité un milliard d’euros (près de 11,5 milliards de dirhams) en comptant le coût du financement et des éoliennes, corrige un expert des questions énergétiques. A Casablanca où sont basées les structures chargées du suivi de l’appel d’offres, la pression est à son comble dans les équipes car les offres techniques doivent être remises à l’ONEE le 20 juin.

– Cimenteries: Course à la rentabilité. Les cimentiers, qui passent par une période de faible croissance de leurs revenus, devront redoubler d’effort en matière d’optimisation pour maintenir leur rentabilité. Au regard du profil de croissance du marché à moyen terme, la rentabilité des opérateurs est jugée faible par Attijari Intermédiation. Pour les analystes, ils sont surdimensionnés. Les opérateurs s’attaqueraient à cet effet à la réduction de la taille de leur bilan. Le processus d’optimisation devrait profiter aux actionnaires. Cela dit, les professionnels de marché sont loin de s’accorder sur les cimentières.

*L’OPINION:

– Supervision des élections: L’ONDE appelle à une Instance judiciaire nationale autonome. Les présentes listes électorales sont entachées d’exactions et d’anomalies et doivent être abrogées en faveur de nouvelles qui soient calquées sur les listes des cartes d’identité nationale. C’est en la substance que s’est exprimé, mercredi dernier, l’Observatoire national des droits de l’électeur. La CIN appuyée sur le critère de la résidence, devant constituer l’unique document attestant de l’identité lors de l’opération de vote. L’Observatoire a, en outre, appelé à la mise en place d’une « Instance judiciaire nationale » qui soit autonome et qui veille au déroulement normal des élections.

– La réforme des systèmes des retraites à moyen et long termes requiert la mise en place d’un régime bipolaire public/privé qui convergera vers un régime unique, soutenu par des régimes obligatoires et d’autres complémentaires, a estimé mercredi le premier président de la Cour des comptes, Driss Jettou. Dans son exposé sur les activités des juridictions financières, qu’il a présenté mercredi devant les deux Chambres du parlement réunies en séance plénière, Jettou a également appelé à généraliser la couverture à travers l’intégration de la population active non salariée, composée notamment des professions libérales et des employeurs assujettis à la taxe professionnelle. Il a, en outre, souligné la nécessité d’améliorer la gouvernance et de créer un organisme indépendant de veille susceptible de suivre la réforme des régimes des retraites.

*LIBERATION:

– Les centres de santé en manque de sérums antivenimeux. Depuis 2003, date de l’arrêt de la production du sérum antivenimeux au niveau de l’Institut Pasteur, le sérum anti-scorpion et anti-vipère n’est plus disponible dans les centres de santé. Le nombre de décès des suites des morsures et des piqures a donc augmenté. Les dernières statistiques officielles parlent de quelque 30.000 cas de piqures de scorpions et de 500 cas de morsures de serpents au Maroc. Il s’agit, en moyenne, d’une centaine de décès par an, selon le centre antipoison.

– Droit d’accès à l’information et tergiversations de l’Exécutif. Le gouvernement Benkirane est dans la ligne de mire du Réseau marocain pour le droit d’accès à l’information (REMDI) qui est composé de plusieurs associations de la société civile militant pour l’adoption d’une loi garantissant le droit d’accès à l’information conforme aux standards et aux principes reconnus mondialement. En effet, le REMDI fustige, dans un communiqué de presse rendu public, le retard enregistré dans l’adoption d’une loi réglementant le droit s’accès à l’information, et la marginalisation de la société civile, notamment les associations œuvrant dans le sens de l’adoption d’une loi en adéquation avec les dispositions de la nouvelle Constitution.

*AL BAYANE:

– L’ONSSA confirme que la tomate cerise marocaine est saine. Un coup monté par les lobbys européens ? L’alerte sanitaire émise par certains pays européens contre la tomate cerise marocaine exportée au cours du mois d’avril et mai courant pour cause d’intoxication et de problème de digestion est-elle vraiment justifiée ? Pour le moment les investigations des autorités compétentes marocaines nient toute relation de cause à effet et les analyses de l’ONSSA confirment l’absence de non-conformité du produit aux normes sanitaires exigées par l’UE. Le ministère de l’Agriculture tout comme les analyses de l’ONSSA (l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires) confirment la bonne santé de la tomate cerise marocaine.

– Le Premier président de la Cour des comptes, Driss Jettou, a appelé mercredi à la création d’une commission de veille, qui devra assurer une meilleure coordination entre les différents organismes du système de compensation. Outre la Caisse de compensation, cette commission doit être composée de représentants des instances professionnelles, des ministères et des administrations concernées, a indiqué M. Jettou qui présentait devant les deux chambres du parlement un exposé synthétisé sur l’action des juridictions financières au titre de l’exercice 2012. Ladite commission aura pour objectif de garantir une veille permanente sur les fluctuations des cours du pétrole et l’évolution du marché des changes, et une exploitation optimale des baisses des prix. Elle a aussi pour mission de faire le suivi des niveaux des stocks auprès des professionnels, d’assurer la constitution de stock stratégique et de déterminer les conditions de son financement et de son contrôle.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Les banques islamiques vont récolter 73 milliards de DH des actifs des transactions bancaires. Ces banques, dont un projet de loi est actuellement soumis au parlement pour examen, pourraient accumuler 5 pc des actifs des transactions bancaires, soit 73 milliards de dirhams à l’horizon 2018. Ces pronostics ont été émis mercredi au cours d’une rencontre sur les banques participatives, tenue par la majorité au sein de la Chambre des représentants.

– Plan de sauvetage de l’ONEE: Le gouvernement tranche. Le contrat-programme conclu entre l’Etat et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) prévoit que le prix d’une consommation inférieure à 100 kWh ne sera pas augmenté. La hausse ne touchera pas non plus la facture de l’eau, dont la consommation mensuelle serait inférieure à 6 mètres cube.

*AL HARAKA:.

– Les tarifs des vols internes dans les provinces du Sud « n’ont subi aucun changement » et le tarif unique, appliqué conformément à la convention signée par la Royal Air Maroc (RAM) avec ses partenaires (gouvernement et régions), est toujours en vigueur, a annoncé jeudi la compagnie aérienne marocaine. Cette tarification se présente comme suit: 1.600 DH entre Casablanca et Laâyoune, 2.000 DH entre Casablanca et Dakhla et 1.200 DH entre Casablanca-Guelmim-Tan Tan (Aller-retour), a souligné la RAM.

– Avec le fonds touristique « Wessal Capital », le Maroc dispose d’ »un bras séculier » pour atteindre l’objectif de 20 millions de touristes à l’horizon 2020, écrit mercredi le quotidien français « Le Figaro ». Dans un article intitulé « Quatre pays du Golfe misent ensemble sur le tourisme marocain », la publication rappelle que le Maroc vient d’activer ce fonds d’investissements pour financer de grands projets d’infrastructures et accroître ses ressources touristiques évaluées à 9,5 milliards de dollars (7 milliards d’euros) en 2013.

*EL ASSIMA POST:.

– SM le Roi Mohammed VI ordonne la mise en place d’une commission chargée d’examiner les cas des détenus français en grève de la faim. Le Souverain, sensible au sort des détenus français en grève de la faim, a donné Ses Hautes Instructions au ministre de la Justice et des Libertés pour la mise en place, à titre purement exceptionnel et humanitaire, d’une Commission chargée d’examiner leurs cas, indique jeudi un communiqué du Cabinet Royal. – Louafa sous-estime la grève annoncée pour début juin par les distributeurs de gaz. Dans une déclaration au journal, le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance Mohammed Louafa a affirmé que chaque fois qu’une grève est annoncée, le gouvernement prend les précautions qui s’imposent , rejetant tout tentative de pression sur le gouvernement. Louafa a souligné que la grève que comptent observer les distributeurs des bonbonnes de gaz n’aura aucun impact.

*AL KHABAR:.

– Saisie de 800 Kg de viandes avariées destinées aux restaurants de Casablanca. Les limiers de la police judiciaire de Casablanca ont avorté une tentative d’approvisionnement des fast-food par une grande quantité de viandes impropres à la consommation à la suite de l’interpellation d’un individu transportant à bord d’une charrette quelque 800 Kg de différentes viandes. Deux individus présumés impliqués dans cette affaire ont été déférés mercredi au parquet, selon des sources informées.

– Le directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidébé, a estimé que le Maroc est un « pays modèle et hub régional » en matière de lutte contre le sida et une « grande pharmacie pour l’ensemble de l’Afrique ». S’exprimant à l’issue d’un entretien avec le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi en marge des travaux de la 67ème session de l’Assemblée générale de la santé (19-24 mai), le responsable onusien a affirmé que les Marocains ont fait montre d’une grande capacité de mobilisation des ressources et particulièrement la mise en place de mécanismes efficients pour atteindre les couches démunies. Il s’est félicité des efforts consentis par le Maroc qui a pu, en peu de temps, de porter le nombre des bénéficiaires de dépistage de 60 à 600.000 personnes.

*RISSALAT AL OUMMA:.

– Une source parlementaire informée a indiqué que lors de la conférence des présidents, tenue mercredi, l’accent a été mis sur l’offense subie mardi par les députés au cours de la séance hebdomadaire des question. Ces présidents ont exprimé au président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, leur mécontentement lors des séances des questions orales. Au cours de cette conférence, il a été décidé de tenir une rencontre avec le chef du gouvernement pour définir la nature de la relation qui doit exister entre les deux institutions législative et exécutive, selon la même source.

– Les tarifs des vols internes dans les provinces du Sud « n’ont subi aucun changement » et le tarif unique, appliqué conformément à la convention signée par la Royal Air Maroc (RAM) avec ses partenaires (gouvernement et régions), est toujours en vigueur, a annoncé jeudi la compagnie aérienne marocaine. Cette tarification se présente comme suit: 1.600 DH entre Casablanca et Laâyoune, 2.000 DH entre Casablanca et Dakhla et 1.200 DH entre Casablanca-Guelmim-Tan Tan (Aller-retour), a souligné la RAM dans des précisions publiées suite à la publication par certains organes de presse d’articles sur les tarifs des vols dans les provinces du Sud.

*AL ALAM:.

– Le gouvernement fait peu de cas de la décision d’arrêter l’approvisionnement des marchés en gaz butane. Alors que les distributeurs des bonbonnes de gaz ont décidé d’observer une grève nationale les 4 et 5 juin prochain, le gouvernement se dérobe à ses responsabilités en matière de régulation des prix, de lutte contre l’inflation, de protection du pouvoir d’achat, alléguant la récession ou la baisse de la demande intérieure.

– La coordination nationale des professeurs licenciés, qui se disent exclus de l’avancement de grade par diplôme, menace de boycotter les examens certificatifs de fin d’année, en refusant d’assurer la garde, la correction des épreuves et la remise des notes. Dans un communiqué, la coordination a également fait savoir qu’elle a décidé d’observer une grève nationale les 28 et 29 mai courant, accompagnée de formes de protestation fortes et audacieuses au niveau des délégations et des académies.

*AL ITTIHAD ALICHTIRAKI:.

– Le premier président de la Cour des comptes, Driss Jettou dévoile les dysfonctionnements profonds dans les secteurs de l’enseignement, de la santé et de la justice, et reconnaît la difficulté de contrôler 100 mille déclarations de patrimoines des responsables. Telles sont les principales conclusions du rapport présenté, mercredi dernier devant les deux Chambres du parlement, par Jettou. Le rapport a aussi fait état de plusieurs irrégularités en matière de gestion des marchés publics.

*AL MOUNAATAF:.

– Le Leadership Council for Human Rights (LCHR), l’une des principales organisations des droits de l’homme aux Etats Unis, a mis en garde, mardi dernier, le Congrès US contre des pratiques du polisario visant à déstabiliser l’Afrique du Nord. – Le site espagnol Economia Digital indique que près de 5000 espagnols vivent illégalement au Maroc. Ces derniers tenteraient de fuir la crise qui sévit dans leur pays et préfèrent rester au Maroc bien qu’ils ne disposent pas d’une carte de séjour.

*ATTAJDID:.

– L’essor du secteur manufacturier a permis de consolider la balance commerciale du Maroc. Selon l’Oxford Business Group, la forte progression du secteur manufacturier en 2013, notamment dans l’automobile, l’aéronautique et l’électronique, a permis de consolider la balance commerciale du Maroc. Dans une analyse publiée récemment, le groupe indique que depuis quelques années, la multiplication des fabricants tant étrangers que marocains a généré de nouvelles sources de recettes à l’export, ce qui devrait aider à réduire le déficit budgétaire.

– Le Maroc devrait garantir la sécurité de l’approvisionnement en eau sous des scénarios de variabilité du climat, selon le rapport d' »examen des performances environnementales du Maroc » de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE), qui relève que le Maroc a une « disponibilité limitée des ressources en eau » et fait face à des défis importants à cet égard, appelant à l’adoption de concepts appropriés de technologies et de durabilité, tant pour la conception des unités d’épuration des eaux usées que les unités de traitement des boues susceptibles de recouvrir les ressources et minimiser les coûts de fonctionnement.

Comments
To Top