Politique

Le « printemps arabe » atteint les camps de Tindouf

smara_tindouf
smara_tindoufLe « printemps arabe » a atteint les camps de Tindouf, dont les habitants « vivent une situation difficile », écrit mardi le site d’information suédois Arab Nyheter.

« De graves violations des droits de l’Homme sont perpétrées dans les camps de Tindouf, où les libertés d’expression et de circulation sont bafouées à tel point que ces camps commencent à ressembler à des prisons », ajoute le site d’information.

La même source rapporte qu’un commerçant et des membres de sa famille ont été détenus après que ce jeune homme ait entamé les démarches pour obtenir l’autorisation d’ouvrir un local de commerce, ajoutant que la direction du polisario a rejeté sa demande, ce qui l’a poussé à appeler à protester contre cette décision.

La direction du polisario a alors accusé le jeune homme de fomenter les troubles dans les camps et procédé à son arrestation, indique Arab Nyheter, ajoutant que l’homme arrêté a été soutenu par plusieurs habitants des camps qui ont observé un sit-in dans le camp et appelé à la libération du jeune homme.

Des affrontements avec les éléments du Polisario

Ce sit-in, poursuit le site d’information suédois, a dégénéré en des affrontements entre les manifestants et les éléments du polisario.

Arab Nyheter publie également une vidéo montrant des habitants des camps de Tindouf qui annoncent la création du « Mouvement des Jeunes pour le Changement ».

Ce mouvement, poursuit la même source, appelle au changement, qualifie de « corrompue » la direction du polisario et appelle à l’amélioration des conditions de vie des habitants des camps de Tindouf.

Le site d’information s’interroge si les partis politiques et organisations des droits de l’Homme en Suède mèneront une enquête sur le détournement des aides humanitaires par le polisario.

Arab Nyheter souligne, en outre, la pertinence de la proposition du Maroc d’accorder une large autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Royaume.

map

Comments
To Top