Revue de presse

Revue de presse: L’adoption du projet de Code de la presse renvoyé aux calendes grecques…

revue-presse-maroc

 revue-presse-marocVoici les principaux titres développés par les quotidiens parus samedi 31 mai.:

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– SM le Roi et le président tunisien président la cérémonie de signature de 23 conventions bilatérales. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, et le Président tunisien, Mohamed Moncef Marzouki, ont présidé, vendredi au palais présidentiel de Carthage à Tunis, la cérémonie de signature de 23 accords de coopération entre les deux pays. Ces accords revêtent un caractère hautement stratégique d’autant plus qu’ils se distinguent par la diversité des domaines couverts, notamment économique, social et de sécurité, ainsi que par les larges perspectives de coopération qu’ils ouvrent pour l’intégration maghrébine. La signature de ces accords reflète le souci d’accompagner la transition que vit la Tunisie et d’enrichir d’une manière qualitative le cadre juridique régissant la coopération bilatérale.

– SAR La Princesse Lalla Salma préside à Rabat la cérémonie de remise des labels « Entreprise sans tabac » 2014. SAR La Princesse Lalla Salma, Présidente de la Fondation Lalla Salma de Prévention et traitement des cancers et ambassadrice de bonne volonté de l’OMS, a présidé vendredi à Rabat la cérémonie de remise des labels « Entreprise sans tabac » pour l’année 2014. Depuis le lancement du programme « Entreprise sans tabac » de la Fondation Lalla Salma, Maroc Telecom est la première entreprise à obtenir le label définitif pour la lutte contre le tabagisme en milieu professionnel. Le programme « Entreprise sans tabac » de la Fondation Lalla Salma couvre actuellement 49 entreprises privées, trois offices et trois administrations publiques. Il vise à soutenir et à accompagner les entreprises partenaires dans la mise en place des services et pratiques de prévention et de sevrage tabagiques en déployant des plans antitabac adaptés au contexte de chacune des entreprises.

*L’OPINION:

– L’axe Rabat-Tunis en marche. SM le Roi Mohammed VI entamait, hier vendredi, une visite officielle de trois jours en Tunisie. Un déplacement visant à donner un nouvel élan aux relations entre les deux pays. Outre le renforcement du partenariat politique et économique, le Maroc examinera avec la Tunisie la situation sécuritaire. La visite du Souverain intervient à un moment charnière de l’histoire de ce pays, qui vit au rythme d’une transition démocratique, qui commence à porter ses fruits, malgré les nombreux défis qui se posent à elle. Le Maroc, qui a apporté un soutien ferme et sans équivoque aux aspirations du peuple tunisien au changement, souhaite développer avec ce pays frère un partenariat gagnant-gagnant.

– La Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l’Homme, Mme Navi Pillay a affirmé que le Maroc connaît une transition importante et établit des normes élevées grâce à ses lois et sa Constitution » qui donne la primauté aux conventions internationales. Depuis la dernière visite effectuée au Maroc par un haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, il y a 13 ans, le Royaume « a fait de grands progrès évidents vers une meilleure promotion et protection des droits de l’Homme » dont le catalyseur a été l’Instance de l’équité et de la réconciliation, créée en 2004 pour enquêter sur les violations passées des droits humains, a relevé Mme Pillay lors d’une conférence de presse organisée au terme de sa visite officielle au Maroc (26-29 mai).

*LIBERATION:

– L’adoption du projet de Code de la presse renvoyé aux calendes grecques. L’adoption du projet de Code de la presse et de l’édition prendra encore du temps. Il sera d’abord présenté aux professionnels avant son éventuelle soumission au parlement, a annoncé Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, qui semble faire marche arrière sur sa précédente annonce, affirmant que ledit projet sera soumis au parlement lors de la session d’avril. Intervenant lors d’une conférence internationale sur Les projets de loi sur la presse , organisée vendredi à Casablanca par le Conseil national des droits de l’Homme, le ministre a expliqué que la soumission du projet de loi à l’examen des professionnels vise à susciter un débat approfondi et au diapason des défis et enjeux du secteur.

– Mobilisation de plus de 1.900 hectares pour les petits projets agricoles. L’Agence pour le développement agricole (ADA) lance une nouvelle opération de location longue durée des terrains portant sur plus de 1900 ha de petites parcelles, dans le cadre des efforts visant la mobilisation du foncier de l’Etat pour la promotion de l’investissement dans le secteur agricole. Ainsi l’Agence annonce dans un communiqué qu’un appel d’offres destiné à la location de petites parcelles sur une superficie de 1.900 ha vient d’être lancé, précisant que celui-ci sera géré au niveau régional afin d’assurer plus de proximité au profit des candidats.

*AL BAYANE :

– Investissements: L’AMDI joue la carte de la proximité dans sa conquête des investisseurs turcs. La conquête de la Turquie par l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) a pris un nouveau départ, avec la signature d’un accord de partenariat avec une société locale, spécialisée dans le conseil commercial et le développement des opportunités d’investissement, qui servira d’ « antenne » de l’Agence dans un pays émergent qui réalise des avancées économiques remarquables. Signé mardi à Istanbul en marge de la 2-ème conférence sur les opportunités d’investissement au Maroc, l’accord avec « SD Matching » s’inscrit parfaitement dans le cadre de la démarche de l’AMDI, qui privilégie la proximité et les partenariats gagnant-gagnant dans ses différentes actions visant à promouvoir la destination Maroc auprès des investisseurs étrangers. L’accord permettra à l’AMDI d’être présente en permanence en Turquie à travers SD Matching, qui se chargera, pour le compte de l’Agence marocaine, d’accompagner et d’orienter les investisseurs turcs intéressés par le Maroc, a déclaré le directeur général par intérim de l’AMDI, Adil Chikhi.

– Métiers de l’Automobile : Convention entre l’OFPPT et le groupe FIAT Maroc. L’Office de la Formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et le Fiat group Automobiles Maroc (FGAM) ont signé, mercredi à Casablanca, une convention de partenariat pour la formation dans les métiers de l’automobile. Il s’agit de mettre en place un cadre d’échange d’expertises pour adapter et développer l’offre de formation professionnelle initiale et continue dans le secteur de l’automobile, a indiqué un communiqué de l’OFPPT. La convention, signée par le directeur général de l’office, Larbi Bencheikh et le PDG du FGAM, Marco Tronchi, permettra aux deux partenaires de contribuer conjointement à la formation et la qualification des jeunes dans les métiers de l’automobile et de développer les compétences recherchées par ce secteur prioritaire du Plan national d’accélération industrielle 2014-2020.

*AL MASSAE.:

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a déclaré que l’Etat désavoue toutes les formes de torture qu’exercent certaines personnes chargées d’appliquer de la loi. S’exprimant lors d’une rencontre avec les associations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits de l’homme, Ramid a souligné que l’Etat est résolu à lutter contre ce phénomène, et qu’il « affirme son rejet de la torture et n’en permettra pas la pratique ». Le ministre a également réaffirmé l’absence de toute relation entre l’Etat et des cas de torture pouvant être enregistrés, soulignant à cet égard qu’il s’agit d’actes dont « la responsabilité n’incombe qu’à la personne les ayant commis. C’est un acte criminel qui doit être puni ».

– L’Agence pour le développement agricole (ADA) lance une nouvelle opération de cession de plus de 1900 ha des terres domaniales agricoles à des investisseurs privés sur fond de craintes de reproduire le scénario des dysfonctionnements ayant entaché les opérations précédentes de cession des terres agricoles de la Sodea et de la Sogeta. Cette nouvelle opération de location de longue durée porte sur toutes sortes de terres domaniales gérées par la Direction des domaines de l’Etat, y compris les petites parcelles. Le partenariat public-privé autour des terres agricoles de l’Etat n’avait concerné, dans une première phase, que les terrains domaniaux de superficies moyennes.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Lutte contre la torture au Maroc. S’exprimant lors d’une rencontre avec les associations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits de l’homme, le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a déclaré que l’Etat a une forte volonté de lutter contre la pratique de la torture. – Bensouda: la réforme des finances publiques doit être menée sur la base de la maitrise des dépenses publiques. Nourredine Bensouda, trésorier général du Royaume, a critiqué le système fiscal qui, avant d’être réformé, a été adopté depuis des années par le Maroc. Bensouda a déclaré que la réforme des finances publiques ne doit pas être entreprise en relevant les impôts mais plutôt en maitrisant les dépenses publiques.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Louafa: Le marché national sera bien approvisionné pendant le mois de Ramadan. Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, a déclaré jeudi que le marché national sera bien approvisionné en denrées alimentaires durant le mois sacré du Ramadan. S’exprimant au cours d’une conférence de presse à Rabat, Louafa a assuré que l’offre prévue dépasserait de loin la demande.

– La ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite, a présenté, jeudi devant le conseil de gouvernement, un exposé sur la nouvelle vision stratégique de promotion du fait environnemental. Cette conception stratégique concerne fondamentalement la mise à niveau des décharges sauvages, l’élaboration de programmes nationaux destinés au monde rural, notamment en ce qui concerne la gestion des déchets, la création d’un Centre national de gestion des déchets industriels dangereux et le renforcement des instances de contrôle, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du conseil du gouvernement.

*ASSABAH.:

– Les prix du gasoil et du fuel reviennent à la hausse après avoir enregistré une baisse le 16 mai dernier avec respectivement – 20 centimes le litre et 90 DH la tonne. A partir de dimanche 1er juin, le prix du gasoil grimperait de +14 centimes le litre et de 130 DH la tonne du fuel. Cette hausse est imputable notamment à une hausse imprévue des cours mondiaux des produits pétroliers à Rotterdam. – Divergence au sein du PJD sur le mode de scrutin. Lors d’une réunion des dirigeants du PJD, le secrétaire général du parti Abdelilah Benkirane et quelques membres du secrétariat général se sont engagés dans un débat ardent sur les préparatifs du gouvernement au chantier des lois qui vont réglementer les élections prochaines. Benkirane défend âprement le retour au scrutin de liste afin d’accroitre la participation, élargir la sphère du débat politique et confirmer les résultats obtenus lors des législatives précédentes.

*AL ALAM.:

– Bank Al Maghrib mobilise plus de 11 milliards de DH pour financer les petites et moyennes entreprises. Cette mesure a été prise par la Banque afin de leur faciliter l’accès au financement bancaire.

– Les fonctionnaires coûtent 103 milliards de DH à l’Etat. Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration Mohamed Moubdi a dévoilé un chiffre alarmant sur la réalité de l’administration marocaine, soulignant que le nombre de fonctionnaires est de l’ordre de 860.000 et leurs dépenses s’élèvent à 103 milliards de dirhams, soit 53pc du budget du fonctionnement.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI.:

– Les opérateurs économiques marocains et tunisiens se mettent d’accord sur le renforcement de la coopération économique bilatérale. Cet accord a été conclu à l’occasion d’un forum des hommes d’affaires des deux pays, tenu jeudi à Tunis. Les participants à cette rencontre ont plaidé pour l’accroissent du rythme des échanges bilatéraux et le renforcement des investissements entre les deux pays.

– Appel à créer le Conseil national des langues et de la culture. Au cours d’un séminaire, les groupes socialiste et istiqlalien à la Chambre des représentants ont appelé à la création du Conseil national des langues et de la culture, qui serait chargé notamment de la protection et du développement des langues arabe et amazighe et des diverses expressions culturelles marocaines.

*AL KHABAR.:

– Reprise des visites familiales de et vers les provinces du sud du Royaume. Un voyage de et vers les provinces de Laâyoune et Es-Smara a été organisé, jeudi, dans le cadre de l’opération d’échange de visites familiales entre les camps de Tindouf, sur le territoire algérien, et les provinces du sud du Royaume, supervisée par le Haut-Commissariat des nations unies pour les réfugiés (HCR). Ce voyage au titre de l’année 2014 a bénéficié à 166 personnes issues de 25 familles, selon un communiqué du bureau de la Coordination marocaine avec la Minurso.

– Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, a affirmé que le gouvernement avait donné ses instructions aux services de contrôle dans toutes les régions du Royaume et aux postes-frontières afin de renforcer le contrôle des prix et veiller sur la qualité des denrées alimentaires. Lors d’une conférence de presse tenue à l’issue d’une réunion de la Commission interministérielle chargée du suivi de la situation des marchés et des opérations de contrôle, le ministre a indiqué que cette commission avait demandé à ces différents services d’agir fermement pour réprimer toute pratique anti-concurrentielle, non-respect des prix réglementés, tout stockage clandestin ou toute spéculation.

*BAYANE AL YAOUM.: – Le Wali de la région du Grand Casablanca a indiqué que le crédit affecté au programme des priorités, financé par le ministère de l’Intérieur, est de l’ordre de 116 milliards de centimes. Ce crédit sera réparti sur les secteurs de l’habitat, du transport, des infrastructures, de la propreté et des zones vertes dans le but de réhabiliter la ville et la transformer en un pôle financier mondial. *AL HARAKA:.

– La ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite a présenté, jeudi devant le conseil de gouvernement, un exposé sur « les défis environnementaux et la nouvelle vision stratégique de promotion du fait environnemental ». Cette conception stratégique concerne essentiellement la mise à niveau des décharges sauvages, l’élaboration de programmes nationaux destinés au monde rural, notamment en ce qui concerne la gestion des déchets, la création d’un Centre national de gestion des déchets industriels dangereux et le renforcement des instances de contrôle, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du conseil du gouvernement.

– Le directeur adjoint des études et des relations internationales à la Banque Centrale, Anis El Yousoufi, a annoncé jeudi que les encours accordés aux banques par Bank Al Maghrib (BAM) au titre de financement des très petites et moyennes entreprises (TPME) ont atteint environ 11 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2014. « La Banque centrale a mis en place plusieurs dispositifs en faveur des TPME, qui ont fait qu’environ 11 MMDH ont été octroyés à ces entreprises par les banques au titre de financement accordés par BAM », a déclaré à la presse, El Yousoufi, en marge de la 2ème rencontre régionale de BAM avec les entreprises industrielles des régions de Rabat et Kénitra.

*RISSALAT AL OUMMA:.

– La Conférence ministérielle du Mouvement des pays non-alignés (MNA), clôturée jeudi à Alger, s’est félicitée du rôle joué par SM le Roi Mohammed VI en sa qualité de président du Comité Al Qods. Dans le document final de leur session, les ministres des Affaires étrangères du MNA ont mis en exergue les conclusions et le Communiqué final de la 20ème session de ce Comité, tenu à Marrakech les 17 et 18 janvier 2014.

– Le bras de fer entre le gouvernement et les distributeurs des bombonnes de gaz perdure et des rumeurs évoquent un éventuel retrait des licences des distributeurs. Le président de l’Association marocaine des distributeurs de bombonnes de gaz, Mohamed Benjelloun, a qualifié ces bruits d’une guerre verbale, soulignant que les distributeurs sont déterminés à défendre leurs droits légitimes.

Comments
To Top