Monde

Espagne: Juan Carlos cède son trône à son fils, futur Felipe VI

juancarlos

juancarlosLe roi d’Espagne Juan Carlos va abdiquer au profit de son fils, le prince Felipe. Affaibli par de multiples ennuis de santé, le monarque à la popularité ternie par les scandales surprend son pays en renonçant à son trône.

Le prince des Asturies, âgé de 46 ans, doit devenir le prochain roi d’Espagne sous le nom de Felipe VI. Le prince, aux côtés de la future reine, la princesse Letizia, occupait depuis plusieurs années une place croissante. Par ailleurs il a échappé jusqu’à présent à la chute de popularité qui frappe la monarchie espagnole.

« Le roi m’est apparu comme convaincu de ce que celui-ci était le meilleur moment pour que puisse se produire en toute normalité le changement à la tête de l’Etat et la transmission de la couronne au prince des Asturies », a déclaré Mariano Rajoy lors d’une déclaration institutionnelle exceptionnelle convoquée en urgence.

Le chef du gouvernement espagnol a convoqué « un conseil des ministres extraordinaire » mardi. Pour ce processus d’abdication, il sera « nécessaire d’approuver une loi organique », a-t-il rappelé.

Le roi âgé de 76 ans veut s’adresser « personnellement aux Espagnols au cours de la matinée », a ajouté Mariano Rajoy. Selon une source proche du Palais royale, le monarque a pris sa décision en janvier et se retire pour des raisons politiques.

Transition

Juan Carlos, monté sur le trône à la mort du dictateur Francisco Franco en novembre 1975, à 37 ans, a construit sa popularité en menant la transition de l’Espagne vers la démocratie, avant de connaÎtre une fin de règne marquée par les problèmes de santé et les scandales.

Juan Carlos a passé une partie de son enfance à Fribourg et Lausanne. Pendant des années, les manières simples et naturelles de ce chef d’Etat réputé proche de son peuple, menant discrètement sa vie privée, passionné de sport, notamment de voile et de ski, lui ont valu l’affection des Espagnols.

Accumulation de déboires

Mais ces dernières années, l’image d’un roi vieillissant, malmené par les scandales, n’aura pas résisté aux retombées de la crise économique qui, depuis 2008, a porté un coup d’arrêt aux années de prospérité.

AFP

Comments
To Top